EPR et THT

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mar 21 Déc - 21:34

Boujou.

Inauguration de la ligne à 90 000 volts : l'assistant parlementaire jette un froid.

Cet après-midi, mardi 21 décembre, le Préfet de la Manche a inauguré l'enfouissement de la ligne haute tension, 90 000 volts, au poste électrique de Launay, à Saint-Laurent-de-Terregatte, dans le sud-Manche. Cette ligne électrique permet de sécuriser l'approvisionnement en électricité de l'Avranchin et du Granvillais. Mais l'intervention de l'assistant parlementaire du député Guénhaël Huet, retenu à Paris, a jeté un froid parmi les représentants de RTE (Réseau de transport électrique). Antoine Delaunay a tout d'abord rappelé à RTE que l'enfouissement de la ligne à 90 000 volts a été obtenu après "d'âpres et rugueuses discussions".
Il a ensuite ajouté : "Réjouissons nous, tous, d'avoir réussi, ensemble, avec nos connaissances, qui ne sont pas celles d'ingénieurs qu'on nous dit très spécialisés, mais qui sont en revanche nourries par une véritable expérience de terrain, à apporter une dose, nouvelle, d'ouverture d'esprit aux gens de RTE. Ouverture d'esprit dont ils seraient d'ailleurs bien inspirés de faire preuve, aussi, dans un autre dossier qui intéresse le sud-Manche, la construction de la ligne THT 400.000 volts Cotentin-Maine. Là aussi, depuis plusieurs années, l'obscurantisme technocratique fait des ravages."

La Manche Libre.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par crosman le Mar 21 Déc - 21:47

oh la vaque!!! On peut lui envoyer une caisse de poiré et du bon!!!
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mar 21 Déc - 22:51

Ouais là y sont r'monté à Avrainches... il mérite le "va nu pyié d'or" le gâs. cheers
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par crosman le Mer 22 Déc - 23:25

exactement on devrait lui envoyer un "petit mot" non?
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par crosman le Mer 29 Déc - 23:53

Comme chaque semaine la Manche Libre en remet une couche contre les parlementaire du Sud Manche et leur laxisme contre la THT scélarate. N'hésitons pas non plus à aller planter des messages THT (t'es acheté par qui?) sur le blogs ou site de ses "non défenseurs" de la région.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mar 11 Jan - 10:53

THT : une manne financière pour les agriculteurs

Un million d’euros par an pendant toute la durée de vie du futur couloir de lignes...
C'est - au bas mot - ce que prévoit de verser RTE (Réseau de transport d'électricité, filiale de EDF) aux agriculteurs concernés par la construction de la future ligne à très haute tension Cotentin-Maine.

Indemniser plutôt qu’enfouir :

Mardi 28 décembre, les représentants du monde agricole et RTE ont signé à la préfecture de Saint- Lô “une convention agricole spécifique au projet Cotentin-Maine”. Il s'agit du versement d’indemnités spéciales (en plus des indemnités prévues par les protocoles nationaux) venant compenser les dommages permanents et instantanés causés par le futur ouvrage dans quatre départements : Manche, Calvados, Ille-et-Vilaine et Mayenne. “300 € par hectare et par an en moyenne seront distribués tous les trois ans pour les exploitations situées à moins de 100 mètres de la THT. 65 % de cette somme sera versée à l’exploitant et 35 % au propriétaire”, indique Pascal Ferey, président de la FDSEA de la Manche.

Ce montant sera ajusté en fonction du type de culture ou d’élevage de la zone, auquel il faut ajouter la prise en charge d’un diagnostic sanitaire et zootechnique des élevages, et électrique des bâtiments agricoles, ainsi que leur éventuelle mise aux normes, dont le coût reste inconnu... Une fourchette de 20 à 30 millions d’euros par an a même été évoquée par RTE... avant rectification. “Ce sont des engagements exceptionnels”, rappelle le maître d’ouvrage, qui a préféré cette solution à l’enfouissement possible des lignes. Une vision bien courte si l'on prend en compte les risques prouvés sur la santé de l'homme et des animaux, les aléas climatiques (neige, givre, tempêtes) et la dégradation des paysages.

La Manche Libre.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par guillaume1987 le Mer 12 Jan - 0:12

C dingue préfère donner des million d'euros tout les ans au lieu denfouir sa rapporte d'être au courant Shocked
avatar
guillaume1987

Messages : 35
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 30
Localisation : Quibou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par carente50 le Mer 12 Jan - 20:47

c'est pour eviter que les beurtons payent trop cher le bon jus normand
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Lun 24 Jan - 22:14

Boujou.

Accident mortel sur le chantier de l'EPR de Flamanville :

Un salarié est décédé ce matin des suites d'une chute de plus de 10 mètres sur le chantier de l'EPR à Flamanville (Manche). Sur place, c'est la consternation.
Un soudeur travaillant sur le chantier de construction de l'EPR à Flamanville (Manche) a fait une chute mortelle ce matin à 11 heures alors qu'il travaillait sur une passerelle du bâtiment réacteur en cours de construction. Il travaillait sur le soudage du "liner": une peau métallique de 6mm d'épaisseur qui recouvre l'enceinte du bâtiment réacteur quand il a fait une chute estimée à plus de 10 mètres. On évoque le renversement d'une passerelle du au basculement de la charge d'une grue.

Dans un commiqué de presse, la direction du chantier précisait en début d'après-midi que "les secours extérieurs sont intervenus très rapidement sur les lieux de l'accident et n'ont pu que constater le décès" de cet homme de 37 ans, originaire de La Glacerie, qui travaillait depuis deux ans sur le chantier pour l'entreprise de soudure Normétal basée à Tourlaville, près de Cherbourg. EDF précise également que sa famille "a été immédiatement informée".

Joint par téléphone, le responsable de l'entreprise, choqué, se refusait toutefois à tous commentaires. "C'est un souhait de notre client EDF. Seul EDF est habilité à communiquer sur ce drame" expliquait Jean-Pierre Brunet, de Normétal.

Philippe Le Grand, chargé de la communication du chantier EPR précisait de son côté qu'une enquête était en cours pour connaître avec précision les causes de l'accident. "Nous savons juste qu'il s'agit d'une chute de plus de 10 mètres. C'est tout ce que nous pouvons dire à l'heure actuelle."
D'autre part, Antoine Ménager, le nouveau directeur du chantier EPR expliquait que la sécurité restait une "priorité sur le chantier, quel que soit le directeur du chantier".

L'Autorité de sûreté nucléaire et la préfecture ont été immédiatement informées de ce décès. Un soutien psychologique a été mis en place pour les personnes ayant été témoin de l'accident. De nombreux salariés s'y sont retrouvés notamment en fin de journée.

A la sortie du chantier, ce lundi à 17h, les visages étaient graves. "Les ouvriers sont très touchés et ne veulent pas s'exprimer. Les plus choqués sont sans doute les ouvriers d'origine portugaise et roumaine" expliquait Sophie Choubrac, correspondante de La Manche Libre à Flamanville.

La Manche Libre.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Lun 14 Fév - 21:06

Boujou.

La CGT accuse Bouygues :

Le syndicat soutient que l'entreprise est responsable de l'accident mortel sur le chantier de l'EPR en janvier.

La CGT affirme ce lundi avoir fourni à la justice des documents montrant que le géant du BTP "bafoue le droit du travail" sur le chantier du réacteur nucléaire de Flamanville.

Des pièces "très accablantes", assure Jack Tord, le délégué CGT d'EDF, qui prouvent selon lui que l'accident ne se serait pas produit si "tout avait été respecté".

La CGT annonce donc qu'elle "se constituera partie civile dans toute action qui sera diligentée et n'hésitera pas à engager elle-même toute procédure qui s'avérerait nécessaire", a précisé le syndicat dans un communiqué.

"L'Union départementale de la Manche et le comité régional CGT Normandie ont engagé la démarche le 7 février auprès du procureur de la République afin d'être reçus et d'apporter leur concours à l'enquête en cours", précise le syndicat.

"La même démarche sera effectuée auprès de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN)", ajoute le syndicat qui dénonce en particulier un "non respect du droit d'alerte et de retrait pour des salariés pour des situations jugées dangereuses".

Le parquet de Cherbourg qui a ouvert une enquête de flagrance, et le porte-parole d'EDF pour l'ensemble des entreprises du chantier n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Le 25 janvier, le procureur de la République Eric Bouillard avait indiqué qu'il faudrait "du temps pour établir s'il y a des responsabilités et si oui quelles sont-elles".

Le 24 janvier, un ouvrier de 37 ans, père de trois enfants, qui travaillait en intérim pour une société spécialisée en charpente et mécano-soudure, Normetal, était décédé après une chute d'une quinzaine de mètres. Il habitait La Glacerie, dans l'agglomération de Cherbourg. Selon le parquet, la passerelle sur laquelle il se trouvait a été heurtée par le chargement d'une grue. Le chantier compte 20 à 30 grues.

France 3.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mer 23 Fév - 22:44

Boujou.

Force ouvrière dénonce une vague de suicides à Areva- La Hague

Le syndicat Force ouvrière, majoritaire sur le site de l'entreprise Areva La Hague (Manche) tire la sonnette d'alarme. En cause : une recrudescence des suicides dans l'entreprise.
Pour le syndicat FO "nul ne peut ignorer les raisons professionnelles" chez les cinq salariés d'Areva-La Hague (Manche) qui se sont suicidés en 12 mois. Le syndicat évoque aussi une tentative de suicide. "Combien faudra-t-il encore de drames pour que nos dirigeants réagissent et changent de méthode ?", interroge-t-il dans un tract intitulé "Encore combien ?" daté du 17 février.

Mardi, interrogée par l'AFP, la direction de l'usine de retraitement de déchets nucléaires a annoncé un "plan d'action", estimant toutefois que "les raisons qui ont fait que les personnes sont passées à l'acte sont des facteurs personnels".

Le problème serait plus large d'après FO "nous ne parlons plus de sécurité ou de sûreté", de "radioprotection, de maintenance", mais seulement de "réduction des coûts". "L'isolement et l'individualisation du salarié orchestrés par la direction sont à l'origine de ce malaise au travail. La dévalorisation" des salariés à qui la direction "fait croire que pendant des années ils travaillaient mal" sont "autant de facteurs aggravants", selon le syndicat.

FO parle encore de "pressions exercées sur les salariés pour qu'ils ne déclarent pas leur accident du travail". Le syndicat reviennent également sur les déclarations de la présidente d'Areva, Anne Lauvergeon, qui aurait déclarée en juin 2010 : "Je ne lèverai pas une paupière sur les inquiétudes des salariés de La Hague... Vous me parlez de salariés inquiets, pourtant dans les installations je n'ai vu que des salariés avec le masque du bonheur".

Le syndicat rappelle qu'il demandera le 19 avril devant la cour d'appel de Caen "une véritable enquête sur l'établissement liée aux risques psychosociaux".

Après le premier suicide en mars 2010, le Comité hygiène et sécurité (CHSCT) de l'usine avait réclamé une expertise "indépendante", selon leur avocat, mais le juge des référés du tribunal de grande instance de Cherbourg avait donné raison au groupe nucléaire qui refusait cette demande.

La Manche Libre.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Jeu 24 Fév - 11:54

Boujou.

Le décret autorisant la construction d'un réacteur de troisième génération EPR à Penly (Seine-Maritime) devrait être signé avant le 31 mars 2012, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP.

Il s’agit de « permettre un décret d’autorisation de création avant le 31 mars 2012 », a déclaré cette source.

Le réacteur qui sera construit à Penly devra intégrer « les éléments d’optimisation » de l’EPR, « sur la base du retour d’expérience des chantiers en cours » en Finlande (Olkiluoto), en France (Flamanville, Manche) et en Chine (Taishan 1 et 2), selon cette source.

Le Conseil de politique nucléaire, réuni lundi 21 février à l’Elysée, avait demandé au groupe nucléaire Areva et à l’électricien EDF de conclure un accord en ce sens « avant l’été ».

Enquête publique du 1er juin au 15 juillet - Une enquête publique sur la construction de l’EPR de Penly devrait se tenir du 1er juin au 15 juillet 2011.

Ce réacteur, dont la construction a été annoncée en janvier 2009 par Nicolas Sarkozy, sera le premier à ne pas être détenu à 100% par EDF en France.

GDF Suez a annoncé l’an dernier qu’il se retirait de ce projet dont il devait détenir 25%. EDF devait, lui, avoir une part de 50% contre 8,33% pour le pétrolier Total, tandis que l’italien Enel et l’allemand Eon se partageaient le reste du capital.

La Gazette.fr
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par crosman le Jeu 24 Fév - 12:36

Normands vous pourrez ainsi encore plus regarder votre TV au lieu de pleurer sur votre paysage qui se fait détruire. Songez à cela si vous avez encore assez de cerveau et de conscience!!!
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Ven 15 Avr - 20:23

Boujou.

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) enquête sur une sous-déclaration des accidents du travail sur le chantier du réacteur nucléaire EPR à Flamanville (Manche). La CGT, en la personne de Jack Tord, a révélé qu' « en 2010, 25 % des accidents du travail ont été dissimulés ou minimisés ». Les dissimulations concerneraient quelque dix entreprises.

Simon Huffeteau, chef de la division de l’ASN de Caen, précise que « tous les éléments ne sont pas réunis. Ce chiffre est susceptible d’évoluer car il doit être recoupé ».

Bouygues Construction, nommément citée par la CGT dans cette affaire, se défend en invoquant « un très grand nombre d’actions préventives et correctives pour favoriser la culture de la sécurité sur l’ensemble de ses chantiers ».

D’ajouter : « Sur le chantier EPR, vingt personnes sont entièrement dédiées à la sécurité. Les non-déclarations d’accidents ne sont pas le fait de l’entreprise mais relèvent d’initiatives personnelles ».

Ouest France.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par Becky le Sam 16 Avr - 10:44

Station nucléaire?? wais et après on aura des problème comme avec Phœnix, Tchernobyl et Fukushima !!!!
avatar
Becky

Messages : 275
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mer 18 Mai - 19:51

Boujou.

EXCLUSIF : AREVA indésirable a Jazz sous les Pommiers

Areva la Hague n'est pas bienvenu à Jazz sous les Pommiers. Le Festival qui fête dans une semaine son 30ème anniversaire a décliné une proposition de partenariat financier du géant du nucléaire. Ce n'est pas la première fois... Révélations.

La direction de la communication d'Areva la Hague le confirme : « Nous aurions souhaité au travers l'une de nos filiales être partenaire de Jazz sous les Pommiers mais ,apparemment, on ne veut pas de nous ! ».

Pour célébrer en grande pompe du 28 mai au 4 juin le trentième anniversaire de son festival, l'équipe de Jazz sous les Pommiers a donc choisi de ne pas associer son image à celle du géant du nucléaire. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois : « Il y a déjà six ans, nous avions fait une tentative, sans plus de succès »reconnaît Lionel Hélie le patron de la communication sur le site de la Hague.

Il se murmure que le patron du Conseil Général de la Manche, gros financeur du festival, a été mis au courant de la position des organisateurs de Jazz sous les Pommiers. Et Jean François Le Grand de proposer du coup à Anne Lauvergeon, la patronne d'Areva, de reporter son éventuelle aide sur un autre festival de la Manche...On parle en coulisses des Heures Musicales de Lessay !


54 partenaires mais pas Areva !

A Coutances, coté Festival, motus et bouche cousue : on n'a pas souhaité jusqu'à l'heure communiquer sur le sujet, préférant rester discrets pour ne pas attiser une éventuelle polémique. La décision de refuser la proposition d'Areva s'est faite au terme, dit-on, d'un long débat en interne. Ce que confirme à mi mots Denis Le Bas. L'organisation du festival avait été sollicitée par Areva via la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Basse Normandie. C'est son patron, Kleber Arould qui avait joué les bons offices entre Areva et Jazz sous les Pommiers.

Pour justifier sa décision de ne pas donner suite à la proposition, l'équipe d'organisation s'est fendue d'une longue lettre qu'elle n'a pas souhaité pour l'instant rendre publique. « Nous ne voulons pas créer un débat à ce sujet sinon tout cela risque de s'enflammer !» dit Denis Le Bas le patron du festival qui se borne à ce seul commentaire, tout occupé qu'il est à peaufiner les derniers préparatifs avant le coup d'envoi du festival, le 28 mai prochain. Il refuse d'en dire plus, en dépit de nos sollicitations. Pas question de s'étendre sur ce choix qui prive le Festival d'une rentrée d'argent supplémentaire.

Le Festival qui s'appuie sur un budget d'un peu plus d'un million et demie d'euros regroupe à ce jour 54 partenaires publics et privés qui assurent à eux seuls près de la moitié du financement du Festival.

Pour la prochaine édition qui, au vu des réservations en cours, battra surement des records de spectateurs, cinquante sept concerts payants sont programmés. Aucun ne portera donc les couleurs d'Areva ! Le nucléaire est « personna non grata » à Jazz sous les Pommiers

Par Philippe BERTIN.

Plus d'informations à lire cette semaine dans La Manche Libre - Edition Coutances
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Lun 30 Mai - 13:27

Boujou.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE
MAITRE Gervais DOUTRESSOULLE
Avocat de la Commune de CHEVREVILLE
(Attaque du PAP)


La Commune de CHEVREVILLE refuse de voir son territoire et sa population sacrifiée sur l’autel de la distribution illégale de 20 millions d’euros par RTE EDF Transport SA dont 8 millions d’euros à des tiers non impactés pour acheter leur silence au passage de l’ouvrage polluant THT COTENTIN MAINE.

La Commune de CHEVREVILLE dénonce la collaboration du Préfet de la République dans l’organisation de ce stratagème puisque l’autorité publique préfectorale a institué, en dehors de la Loi, un Comité de Pilotage du Plan d'Accompagnement du Projet (PAP) dont il a discrétionnairement désigné les membres qui ont auto proclamé un « règlement administratif et financier » sans qu’aucune de ces instances ne soient prévues par la Loi ; et que le Préfet préside les réunions de ce Comité de Pilotage occulte qui décide des bénéficiaires et des quantums des distributions de ces deniers publics.

La Commune de CHEVREVILLE dénonce la responsabilité de l’Etat en raison des fautes ainsi commises par son représentant dans le département de LA MANCHE qui participe ainsi, au travers du Plan d'Accompagnement du Projet, à la distribution de l’argent public à des tiers, à hauteur de 20 millions d’euros, en dehors de tout fondement légal.

La Commune de CHEVREVILLE rappelle qu’il s’agit nécessairement d’argent public puisque l’art 6 des statuts de la société RTE prévoit que pour satisfaire à l’art 7 de la loi du 9 août 2004, la totalité du capital de la société doit être détenu par Electricité de France, l’Etat ou d’autres entreprises ou organismes appartenant au secteur public.

La Commune de CHEVREVILLE a décidé de saisir le Tribunal Administratif de CAEN d’une requête de plein contentieux visant à voir consacrer la responsabilité de l’Etat et visant à voir ordonner au Préfet de cesser les réunions du Comité de Pilotage qu’il préside.

La Commune de CHEVREVILLE se réserve de saisir ultérieurement Monsieur le Procureur Général de la Cour d'Appel de CAEN et la Cour des Comptes à l’occasion de ce qui pourrait constituer un abus d’autorité du Préfet LAFLAQUIERE.

La Commune de CHEVREVILLE appelle nos dirigeants politiques à repenser intelligemment la politique énergétique de la France, avant qu’un drame similaire à celui du JAPON ne survienne en FRANCE, à surseoir à l’EPR de FLAMANVILLE et à la construction prématurée de la ligne Très Haute Tension COTENTIN MAINE qui dégrade l’environnement du COTENTIN, du SUD MANCHE, de LA MAYENNE et de la BRETAGNE, et porte atteinte à la santé des populations et à celle des animaux (animaux d’élevage et faune sauvage, notamment les oiseaux migrateurs), et dégrade les forêts.

La Commune de CHEVREVILLE qui subit depuis trois ans l’oppression de l’oligarchie (politico-énergico-financière) continuera de se défendre dans la légalité pour faire barrage aux velléités des Sociétés EDF, RTE, AREVA et des politiques qui s’associent étroitement à cette finance trouble.

Nous serons présents mardi 31 mai 2011 à 10h00 avec Monsieur le Maire de CHEVREVILLE devant le Tribunal Administratif de CAEN pour célébrer le dépôt de notre requête auprès de cette instance juridictionnelle.

A CAEN,
Le 27 mai 2011

Gervais DOUTRESSOULLE
Avocat de la Commune de CHEVREVILLE
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mer 31 Aoû - 12:02


Diverses malfaçons sur l'EPR :

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a relevé ces derniers mois diverses malfaçons dans le gros œuvre du futur réacteur EPR de Flamanville (Manche). Certaines pourraient « porter préjudice à la qualité finale des structures », selon le Canard enchaîné de ce mercredi.

Des trous dans les piliers et des défauts dans les parois des piscines :

Selon l’hebdomadaire satirique, le « gendarme du nucléaire » a adressé à EDF, l’exploitant, « entre octobre 2010 et août 2011, quatre lettres au vitriol qui mettent en cause la qualité de plusieurs constructions vitales pour la sécurité du futur réacteur EPR », dont la construction est assurée par Bouygues. Les inspecteurs de l’ASN ont relevé des trous dans des piliers en béton ou des défauts dans les parois de piscines destinées à recevoir le combustible nucléaire irradié, affirme le journal.

« Les travaux béton visés par les lettres de l’ASN citées dans cet article sont encore en cours et n’ont même pas été réceptionnés par EDF », a précisé le ministère chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique. « Les observations de l’ASN seront bien entendu prises en compte dans le cadre de ce chantier en cours », a-t-il réagi dans un bref communiqué.

Réparations obligatoires :

L’ASN a confirmé l’envoi à EDF de « quatre courriers, dont deux sont des « lettres de suite » disponibles sur le site internet de l’ASN, les deux autres étant des courriers d’échanges techniques » consécutifs aux inspections régulières menées sur le site. L’autorité précise, dans son dernier courrier en date du 10 août, que certaines des malfaçons constatées sont de nature à « porter préjudice à la qualité finale des structures », selon des termes rapportés par l’hebdomadaire et confirmés par l’ASN.

« Les trous dans le béton, les nids de cailloux (zone manquant de ciment) au sens large, c’est une problématique courante du génie civil. EDF, en tant qu’exploitant, se doit de les identifier et de les réparer », souligne Simon Huffeteau, chef de la division de Caen à l’ASN. « Les réparations sont évidemment obligatoires », ajoute-t-il. EDF n’a pas souhaité faire de commentaire.

Mise en service en 2016 :

La semaine dernière, l’ASN avait indiqué avoir constaté des « écarts » et « faiblesses » lors d’une inspection du site de construction du réacteur EPR et demandé à EDF de « faire des efforts importants pour démontrer la qualité de la construction ».

L’année a été rude pour EDF. Le nouveau réacteur EPR de Flamanville a été endeuillé par deux accidents mortels. Il a aussi poursuivi sa descente aux enfers financière : désormais, son coût est évalué par EDF à 6 milliards d’euros. Et puis l'EPR a pris deux ans de retard : la mise en service est prévue en 2016, alors qu’elle aurait dû avoir lieu en 2012.

Et ce n’est pas fini. Les modifications demandées après l’accident de Fukushima devraient alourdir la note. Mais l’électricien se dit plutôt « confiant » après les contrôles effectués au printemps sur les deux réacteurs en activité à Flamanville et celui en chantier.

[Ouest-France.fr avec l’AFP]
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par crosman le Mer 31 Aoû - 21:23

j'ai ma voisine qui travaille à l'ASN je lui ai dit d'être vigilante (très vigilante) ; - ))
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mer 31 Aoû - 21:25

En tout cas avec tout ça on en parle de la Normandie à la télé... Evil or Very Mad
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en Normandie…, la société civile tenue à l’écart!

Message par Invité le Sam 10 Sep - 0:21

Des « tsunamis » en Manche Ouest...

Jérôme Lambert et Monique Terrier du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) ont rendu public en avril 2011 un recensement des tsunamis qui ont touché les côtes françaises depuis 1700. Ils en ont répertorié 34 dont 22 en Méditerranée et 4 en Seine Maritime.

Le plus imposant date de 1753 et engloutit le petit port de Durdent qui était à l’embouchure du fleuve côtier du même nom. Deux autres ont eu lieu au XIXe siècle touchant les côtes de part et d’autre de la Manche. Enfin, en 1965, une partie de la digue de Veulette a été détruite par un puissant raz-de-marée, les galets ayant été projetés jusque sur le CD10 [1]. Un élément mérite cependant d’être indiqué : si le BRGM reconnaît l’importance des ces événements, il ne propose aucune analyse de leur origine qu’il présente comme « inconnue »…

Note :

[1] Une présentation de ces différents événements a été réalisée par Ghislain Anetta le 15 avril 2011 dans un article publié par le Courrier cauchois intitulé Des vagues pour les centrales ?


Tremblements de terre sur la bordure occidentale du pseudo Bassin parisien (car la haute Normandie n'est pas dans ce bassin mais au dessus) :

Une observation attentive de l’activité sismique dans ce secteur géographique apporte néanmoins un éclairage intéressant pour comprendre la formation de vagues de fond qui peuvent dans des conditions très particulières donner lieu à des raz-de-marée.

La Manche n’est pas ce milieu géologique inerte que d’aucuns s’ingénient à présenter. Des études menées lors de la construction du tunnel sous la Manche (la mal nommé, puisqu'en réalité il est en mer du Nord) ont révélé qu’un séisme majeur avait eu lieu le 6 avril 1580 non loin de Douvres. Selon le British geolical survey ce séisme a atteint la magnitude de 5,7 sur l’échelle de Richter. C’est certes bien moins que les séismes qui ébranlent régulièrement le Japon mais bien plus que le fameux séisme de référence de sûreté retenu par les responsables de la sûreté nucléaire… Car la terre a déjà tremblée en Normandie :

Date____________Epicentre____________Région (Pays)______intensité

20 décembre 1214__Rouen______________Normandie_______5,5
23 septembre 1241__Caen_______________Normandie_______5,5/6
1776/1711________Caen________________Normandie_______5
28 octobre 1757____Le Havre___________(Pointe de Caux)____6
9 décembre 1757___Le Havre___________(Pointe de Caux)____5,5
1 décembre 1769___Veules_____________(Pays de Caux)______6,5
26 février 1770____Veules_____________(Pays de Caux)_______5
2 avril 1829_______Bacqueville_________(Pays de Caux)_______5
10 juillet 1847_____Fécamp____________(Pays de Caux)______6
30 décembre 1848__St.-Vigor-D’Ymonville__Normandie________6
1849/1850________Caen________________Normandie_________5
4 octobre 1863__Anneville (Basse-Seine)___Normandie__________5
28 janvier 1878__ENE Cherbourg_________Normandie__________5,5
31 décembre 1882__Ponthieu & Vimeu____(Petit-Caux)_________5
30 mai 1889___N Cherbourg ____________Normandie___________6
30 juillet 1926___Jersey________________îles Anglo-Normandes__6,5

La Terre a bel et bien tremblé ici et connaîtra d’autres épisodes de magnitude équivalente voire supérieure. Le Bureau central sismologique français observe même une augmentation récente de la sismicité en France. La Terre joue, travaille, bouge et vibre sans que l’on puisse vraiment prévoir où et avec quelle puissance. En tout cas une chose est certaine : ce risque difficilement quantifiable et imprévisible gène au plus haut point EDF. En 2003, le Réseau « Sortir du nucléaire » révélait qu’EDF a corrigé à sa convenance des données sismiques pour limiter les contraintes de sûreté sur ses installations nucléaires.

En Normandie, EDF répète à loisir que le niveau du séisme majoré de sécurité est ici de 5,4 ignorant les données de la géologie et l’histoire. Toujours le même déni du risque… & qu’en est-il de l’EPR ? affraid


Dernière édition par O-H de Warenghien le Dim 25 Sep - 9:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Sam 10 Sep - 14:24

D'autant que les structures en béton ne sont même pas aux normes sismiques dans l'optique de palier un séisme de 5. (voir les photos parues dans Libé).
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par Invité le Sam 10 Sep - 16:05

Sans parler des fuites à la centrale de Flamanville, qui dépassent grandement les normes européennes et que la préfecture nous cache! What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Sam 10 Sep - 17:02

Elles ne dépassent presque plus les normes puisque EDF a demandé de réhausser le seuil... Evil or Very Mad . Et le pire c'est que cela a été accepté!!!
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par LORD le Mer 21 Sep - 15:29

EPR de Penly : la voix enrayée de la région Haute-Normandie !

Alors que tout le monde, à gauche, s’exprime en faveur de l’arrêt du projet de l’EPR de Penly, la région Haute-Normandie dirigée par une majorité PS-PC-Verts ne s’est toujours pas prononcée sur cette question. Tiraillés entre des verts – dirigés par Claude Taleb – qui ne veulent pas de ce projet et des communistes qui souhaitent qu’il soit mené à son terme, les élus socialistes et le président de la région Haute-Normandie, Alain Le Vern, préfèrent se réfugier dans un silence assourdissant sur l’autel de leurs petits intérêts électoraux !

Sandrine Hurel, qui soutient la candidature de Martine Aubry, opposée à l’EPR de Penly, évoque la nécessité de ce chantier pour l’emploi et l’économie de la région !!! Peut-être, un jour, classerons-nous les accidents nucléaires civils comme crime contre l’humanité ! A la lueur de Tchernobyl et de Fukushima-Daiichi, il y aurait des raisons objectives à le faire. Avec nos 58 réacteurs, la probabilité d’un accident majeur en France n’a jamais été aussi forte. Areva et l’ASN nous l’ont dit et répété : le risque zéro n’existe pas, ni à Penly, ni ailleurs !

Concernant l’EPR de Penly, voilà ce que déclare Laurent Fabius dans une interview publiée dans les Echos, ce matin-même :

“Si l’on va vers une sortie du nucléaire, il est alors logique d’y renoncer. En compensation pour le territoire normand, des emplois devront être créés, notamment dans les économies d’énergie, les énergies renouvelables et le démantèlement des vieilles centrales nucléaires. ”

Source : Voie Militante

Pour comprendre Alain Le Vern et Sandrine Hurel, il convient, au préalbale, de se former au langage des signes !

Alain Le Vern, la voix de la région... par bloginfo
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EPR et THT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum