Rentrée pour Bernard Cazeneuve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rentrée pour Bernard Cazeneuve.

Message par LORD le Mar 15 Sep - 10:08

Boujou.
Bernard Cazeneuve fait sa rentrée parlementaire : les trains, la crise du lait, l'avenir d'Areva, Karachi...et la réforme des collectivités locales pour moderniser l'agglomération.

Réforme des collectivités locales. Pour Bernard Cazeneuve, elle est souhaitable. Mais pas n'importe comment. « La nouvelle loi offre une opportunité de modernisation du territoire. » Opportunité que le député-maire entend bien saisir dès la sortie du texte début 2010. Une des propositions du comité de réforme vise à permettre aux intercommunalités de se transformer en communes nouvelles en redéployant, en leur faveur, les aides à l'intégration des communes. « Le gouvernement prévoit l'abondement de 10 % de la dotation globale de fonctionnement ». De là à reparler du Grand Cherbourg, il n'y a qu'un pas... que ne franchit pas encore Bernard Cazeneuve. « Je ne ferai rien sans mandat des élus ». Mais le débat aura bien lieu.


Le trafic ferroviaire. « La direction générale de la SNCF se moque du monde ! » Bernard Cazeneuve se joint à la colère des élus bas-normands et salue la détermination de Laurent Beauvais dans une démarche rassembleuse. « Nous devons maintenir la pression. L'objectif est de relier Caen-Cherbourg au réseau grande vitesse. » Le secrétaire d'Etat chargé des Transports a confirmé la mise en place d'un comité de pilotage pour un calendrier du dispositif de financement.

Crise du lait. « Nous sommes dans une crise de surproduction. La plupart des pays de l'Union européenne sont résolus à remettre en cause la politique des quotas. Pas moi. Il faut renforcer les instruments de régulation. J'interpellerai le gouvernement à l'Assemblée sur ce sujet. » Le député-maire souligne les fortes disparités entre les petites et moyennes exploitations et celles privilégiant l'agriculture intensive. « Mais toutes ont un point commun : la désespérance. » Il ajoute : « le risque de disparition du nombre d'exploitations en Basse-Normandie peut aller jusqu'à 800. » Bernard Cazeneuve, qui souhaite instaurer une « solidarité entre les villes et les campagnes », demandera aux producteurs de lait de venir expliquer leur métier aux enfants, dans les cantines scolaires.

Areva. « C'est une vraie préoccupation. Le choix de vendre la branche Transmission et Distribution d'Areva (Areva T & D) est une erreur. Au début des années 2000, on a mis en place un groupe intégré, qui va de l'extraction d'uranium au traitement des déchets nucléaires. Cette cohérence industrielle est la grande force du premier constructeur nucléaire mondial. » Le besoin de recapitalisation d'Areva est de 5 milliards d'euros. « On a bien trouvé 360 milliards d'euros de garantie pour le réseau bancaire ! »

Attentat de Karachi. Bernard Cazeneuve annonce que la commission de la Défense vient « enfin d'accepter à l'unanimité la création d'une commission d'enquête début octobre ». Il posera sa candidature pour en être le rapporteur. « Il ne s'agit pas d'engager des règlements de compte, notamment politiques. Les familles, que j'ai rencontrées, veulent la vérité. » L'enquête judiciaire poursuit son cours.


Sabrina ROUILLÉ.
Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum