Le fret sur la voie du rail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le fret sur la voie du rail.

Message par LORD le Ven 9 Oct - 21:06

Boujou.

ECONOMIE. Le président de Fret SNCF vient de
confirmer, cette semaine, le projet de création d'un opérateur de
proximité. Objectif : tirer vers le haut le trafic de conteneurs.


Rendez-vous sans tapage. Pierre Blayau, le président de Fret SNCF, était cette semaine au Havre pour y rencontrer le maire, Antoine Rufenacht, ainsi que les différents décideurs portuaires et économiques, le Grand port maritime du Havre (GPMH), ainsi que la Chambre de commerce et d'industrie. Objet de cette réunion de travail : la mise sur les rails d'un projet - encore inédit - de nouvel opérateur de fret ferroviaire. Un second suivra dans le port de La Rochelle.

Développer le transport ferroviaire des conteneurs, c'est l'enjeu qui émerge depuis quelques mois. Il s'inscrit à la fois dans la perspective du Grand Paris, du Grenelle de l'environnement et de la réforme du fret que le président de la République avait clairement engagée le 16 juillet au Havre.
Nicolas Sarkozy avait alors encouragé les opérateurs de fret ferroviaire à « se réorganiser pour gagner des parts de marché, à commencer par le plus grand d'entre eux, la SNCF ».

L'affaire est en route. Guillaume Pépy, le président de la SNCF, a évoqué la semaine passée la mise en place d'un nouvel opérateur en décembre. En filigrane, c'est Pierre Blayau qui est aux manettes de l'opération. Elle passe par la création d'une société de transport de marchandises au départ du Havre.
« Nous sommes dans une démarche de partenariat », a expliqué Pierre Blayau au Figaro. Ce projet est emblématique de la nouvelle SNCF qui
n'est plus en situation de monopole ».

De quoi s'agit-il ?

Concrètement, la SNCF pourrait s'associer à plusieurs acteurs locaux pour lancer cette société dite « de proximité ». Le GPMH n'aurait pas vocation à rentrer dans le capital. La SNCF pourrait se rapprocher d'un opérateur existant et opérationnel…

Une plate-forme fer-fleuve-route en 2012
:

Destiné à voir le jour rapidement, ce projet s'inscrit dans le cadre des nouveaux moyens mis en œuvre par le GPMH pour tirer vers le haut le
trafic de conteneurs (lire ci-contre). Des moyens qui passent par la construction d'un nouveau terminal dit multimodal. S'y croiseront les
trafics fluviaux, ferroviaires et maritimes. Ce futur terminal, qui sera exploité par Projenor, opérateur d'une plate-forme similaire dans le nord, à Dourges, devrait voir le jour en 2012. Il sera construit au pied du viaduc du Grand canal, à l'est de l'A29, sur la rive nord. Un opérateur de manutention - ou de logistique - sera associé à l'opération. La Générale de manutention portuaire (GMP), qui exploite
dans le port du Havre les terminaux de l'Europe et de France, à Port 2000, pourrait, selon certaines sources, figurer dans le tour de table.

Une part minime:

Quelque 120 000 conteneurs ont voyagé l'an dernier par la voie ferrée entre Le Havre et l'est de la France principalement. Soit 6,3 % du trafic terrestre (pré et post-acheminement) du port. En 2007, la part du ferroviaire représentait 5,1 %. Celle du fluvial, 9 %. Le reste est pour la route.

Des ambitions marquées:

Dans le projet stratégique du port adopté avant l'été, l'objectif est de porter la part du ferroviaire à un peu plus de 13 % d'ici à 2020.
Selon les prévisions, le trafic du port pourrait être, d'ici là, aux alentours de six millions de conteneurs contre 2,5 l'an dernier.

Paris Normandie.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum