Normandie Niemen... fermeture.

Aller en bas

Normandie Niemen... fermeture.

Message par LORD le Mar 3 Nov - 23:28

Boujou.

Après le musée Jeanne d'Arc de Rouen, celui des Andelys cherche un avenir meilleur. Ne pas brader notre histoire....




Le mémorial Normandie Niemen a ouvert ses portes en 1992.


LES ANDELYS.Un dignitaire russe se rend aujourd'hui au mémorial Normandie
Niemen. L'établissement privé, menacé, sera-t-il sauvé ?


Le mémorial Normandie Niemen, ouvert en 1992, retrace à l'aide de documents officiels, d'objets et de photos l'épopée d'une escadrille, «
le Normandie », et la détermination de ses pilotes, dont l'enfant du pays, Marcel Lefebvre, mort en héros aux commandes de son avion, le
célèbre Père Magloire.

Ce musée, installé dans des locaux municipaux, l'ancien « château des Alcools » (il abritait anciennement une distillerie) est un établissement privé qui aujourd'hui connaît des difficultés de fonctionnement. Avec seulement 2 000 à 2 200 entrées par an, le mémorial ne peut faire face aux frais de fonctionnement et notamment au salaire de sa secrétaire. Jusqu'à aujourd'hui, le musée bénéficiait d'une subvention annuelle de l'Etat (20 000 €) et d'une subvention municipale d'environ 12 000 €.

En 2010, le ministère de la Défense a décidé de ne plus subventionner les musées privés, tandis que la municipalité a fait d'autres choix financiers. Dès la fin de cette année, le musée sera donc privé de financement et ne pourra continuer à vivre en l'état.

Quel avenir pour le musée ?

De nombreuses interrogations planent donc à l'heure actuelle sur l'avenir du mémorial. Son président, Claude Lemée, n'est guère
optimiste, même si selon lui il faut privilégier la solution de pérenniser le mémorial. « Le fait que le musée soit privé ne nous a pas
aidés. Il faut dans un premier temps changer les statuts, quitte à créer une association des amis du mémorial », lance, le président
Lemée. Pour le maire des Andelys, il n'est pas question que la ville prenne le musée à sa charge, « c'est trop coûteux ! », a déclaré Laure Dael.

Des personnalités à son chevet.

Or, des solutions existent. C'est ainsi que Laure Dael a rencontré le ministre de la Défense, Hervé Morin, qui préconise l'installation du
mémorial au musée de l'Air du Bourget.
Une solution qui en soi n'est pas mauvaise si l'on se base sur le choix d'une plus grande fréquentation, mais qui priverait les Andelysiens d'un lieu désormais familier avec notamment le retour du Yak grandeur nature, qui se dresse à l'entrée du musée. D'autres solutions peuvent également être
envisagées, le mécénat par exemple. Depuis quelques mois, plusieurs personnalités sont passées au musée, Bruno Le Maire en juin, alors
qu'il était encore secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, M. de Saint Phalle, ancien pilote du Normandie Niemen, qui a terminé sa
carrière sur un Boeing 747, une personne qui est encore écoutée dans les ministères, et aujourd'hui l'avenir du musée sera évoqué avec un
ambassadeur russe.

Source: Paris Normandie.
avatar
LORD

Messages : 6992
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 55
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum