Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mer 23 Déc - 0:22

Boujou.

Alain Tourret qui vient de remettre son rapport sur la réunification à Laurent Beauvais entouré d'Augustin Le Coutour et Emmanuel Bouard, chargé de mission, qui l'ont réalisé.

Un rapport de 270 pages dit tout l'intérêt de la réunification. Dans un contexte, dit le président de la commission qui l'a établi, qui n'a jamais été aussi favorable.

Entretien:

Alain Tourret, vice-président du conseil régional de Basse-Normandie, a présidé la commission sur la réunification des deux Normandie.

Vous venez de remettre à Laurent Beauvais, président de la Basse-Normandie, un rapportsur la réunification. Un de plus ?

On n'est jamais allé aussi loin. 270 pages d'analyses, d'avis, de cartographies, d'entretiens comme celui du géographe Armand Frémont, une biographie exhaustive... Sans évacuer les sujets qui fâchent comme la capitale. Il intervient à un moment qui n'a jamais été aussi favorable à la réunification. Depuis que le président de la République a lancé son fameux « la Normandie on l'aime bien, mais en faut-il deux ? », il y a eu les rapports Warsmann à l'Assemblée nationale, Belot au Sénat et, surtout, Balladur qui prône de revenir de 22 à 15 régions. À chaque fois, les Normandie sont citées en exemple. Et puis, enfin, le Grand Paris voulu par Nicolas Sarkozy avec une diagonale Paris-Le Havre a réveillé les Bas-Normands et les Rouennais.

Vous vous appuyez aussi sur des sondages ?

Si on ne doit en retenir qu'un : 74 % des Bas-Normands jugent qu'une « non-réunification » serait symbole de déclin. 28 % de dynamisme ! Le besoin d'un TGV en Normandie a aussi fait évoluer les esprits.

Quelle a été la méthode ?

Un travail de six mois mené par Emmanuel Bouard, stagiaire de l'Ena, ; et Augustin Le Coutour, qui prépare l'Ena. 3 000 questionnaires envoyés. 534 sont revenus. Nous avons interrogé des élus comme les députés-maires de Caen et de Cherbourg ; le responsable régional du Medef ; Jean-Marie Meule, directeur général d'Agrial, plus gros employeur de la région avec 7 500 salariés ; des responsables économiques, universitaires, socioculturels, associatifs, de l'agriculture...

Vous êtes toujours convaincu que Caen doit être la capitale de la Normandie réunifiée ?

On a abandonné l'idée de deux capitales : économique pour Rouen et administrative pour Caen. Même les Hauts-Normands n'en veulent pas. Caen est géographiquement plus centrale et le Calvados est le seul à avoir une frontière avec les cinq départements (la Seine-Maritime aussi avec le Pont de Normandie NDLR). On a fait une simulation pour démontrer que l'Abbaye aux Dames (siège du conseil régional de la Basse-Normandie à Caen) était en mesure d'accueillir les administrations des deux conseils régionaux réunis, un amphithéâtre de 500 places pour l'assemblée et des salles de commissions. Les terrains permettent de nouvelles constructions.

Ne craignez-vous pas qu'un pouvoir centralisé éloigne les Normands de leurs élus et des décisions ?

Ce risque de perte de proximité était la crainte de Laurent Beauvais. On peut imaginer un délégué de la Région dans chacun des 13 pays en Basse-Normandie et 13 pays en Haute-Normandie.

La campagne des régionales commence à peine, est-ce que la question de la réunification sera une priorité majeure des candidats ?

En Basse-Normandie, Laurent Beauvais (PS) y est très favorable. Philippe Augier (Nouveau Centre) aussi. Jean-François Le Grand y vient. En Haute-Normandie, les deux ministres Bruno Le Maire, tête de liste UMP, et Hervé Morin sont pour. Il n'y a que du côté du conseil régional de Haute-Normandie, de la communauté urbaine de Rouen présidée par Laurent Fabius et Rouen que l'on trouve des réticences. À nous de les convaincre.

Recueilli par Xavier ORIOT.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mer 23 Déc - 17:22

Boujou.

Pour lire le rapport dans son intégralité:
http://www.cr-basse-normandie.fr/images/documents/region/Rapport-CRBN-Commission_intergroupe_reunification.pdf

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mer 23 Déc - 17:24

Boujou.

Suite à ce rapport, France 3 soumet un sondage "pour ou contre la réunification"... je ne saurais que vous encourager à y répondre:

http://normandie.france3.fr/info/Normandie:un-rapport-en-faveur-de-la-réunification-59835367.html

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par crosman le Mer 23 Déc - 18:45

revois le lien...je pense.

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Jonas le Jeu 24 Déc - 15:46

Bref, tout le monde est favorable à la réunification, sauf nos "amis" Fabius et Le Vern... y'a des choses comme ça qui ne changent pas !

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Guillaume le Jeu 24 Déc - 20:25

Je crains qu'il y en ait plus que ça...je soupçonne certain d'être pour par opportunisme mais sans aucune conviction véritable derrière...

Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Jonas le Sam 26 Déc - 15:35

C'est évident, tu crois que Le Maire y connaît quelque chose à la réunification ? Avant que ne soit prise la décision de le parachuter ici, je parie qu'il n'était même pas foutu de placer la Normandie sur une carte... J'exagère un peu, mais tout ça pour dire que je n'ai pas plus confiance en Le Maire qu'en Le Vern !

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réunification: la bataille de Caen

Message par Asgeirr le Lun 28 Déc - 13:33

La région Basse-Normandie passe à l'offensive dans un rapport rendu public lundi.

Les Bas-Normands marchent sur les traces de Guillaume le Conquérant. Forts de l'adage selon lequel la meilleure défense est l'attaque - comme le démontra en son temps le duc de Normandie - ils dégainent un nouvel argumentaire sur la réunification de la verte province décliné en 36 propositions dont sept «idées phare». Et l'une d'elle s'attache à la création d'un «pôle métropolitain normand».

Axe Caen-Le Havre

En langage clair un axe Caen-Le Havre, l'axe structurant de l'estuaire.
«C'est de la qualité du lien Caen-Le Havre que dépend l'édifice du tripôle urbain (NDLR: Rouen-Caen-Le Havre), c'est-à-dire l'existence de la Normandie elle-même» peut-on lire dans ce rapport. Dans sa préface, Alain Tourret, vice-président (PRG) de la Basse-Normandie n'y va pas par quatre chemins. «La Normandie doit avoir une seule capitale unique et reconnue. Caen, pour des raisons d'évidence doit être cette capitale» juge le rapporteur, par ailleurs premier vice-président de l'association pour la réunification de la Normandie, présidée par le ministre de la Défense Hervé Morin.
Avec pareil préambule, cette étude commandée par Laurent Beauvais, le président PS de Basse-Normandie - menée dans le cadre d'un groupe d'élus de toutes
tendances au conseil régional - réunit toutes les conditions urticantes pour le voisin haut-normand. Au beau milieu de l'épais tome, une série d'images de synthèse extraites d'une étude pour l'accueil du conseil régional de Normandie à Caen. A sa suite, un sondage fondé sur l'interrogation par écrit de 3000 élus et autres responsables socioprofessionnels de la seule Basse-Normandie peut surprendre tant auHavre, à Evreux et à Rouen où, de la surprise à l'agacement, il n'y a
qu'un pas vite franchi. A la question pour ou contre la réunification des deux Normandie dans le cadre d'un référendum, 68% des Bas-Normands répondent pour. A pareille interrogation, une proportion très proche de Haut-Normands en dirait autant.

Caen à 49%

La ligne de fracture est ailleurs. Pour capitale d'une Normandie réunifiée, 49% des sondés bas-normands votent Caen. Ils sont tout de même 6% à mentionner Rouen. «Le choix de la capitale est indissociable du débat», a rappelé hier après-midi Valérie Fourneyron. «Rouen, un R de capitale», avait imprimé la députée-maire de Rouen sur ses cartes de vœux pour 2009. Alain Tourret n'aura même pas attendu l'année nouvelle pour lui répliquer. Au-delà de la querelle entre la caserne Jeanne-d'Arc et l'abbaye aux Dames, le rapport Tourret n'en demeure pas moins riche d'avis éclairés qu'il s'agisse du grand géographe Armand Frémond ou de l'ancien eurodéputé Jean-Louis Bourlanges. «C'est le bon moment», juge Alain Tourret pour lequel la déclaration de Nicolas Sarkozy sur les deux Normandie, sa prise de position sur le TGV, le projet Grumbach sur le Grand Paris, la réforme des collectivités font de la réunification «une évidence».

Débattre d'ici mars

A moins de trois mois des régionales, l'élu du Calvados a balancé une vigoureuse ruade pour réveiller un débat encalminé. Qu'importe qu'il ait tout du coup de pied de l'âne à destination du voisin haut-normand.
«Je dis aux élus, aux partis, nourrissez-vous de cela, attaquez, critiquez… débattons». Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est plutôt bien parti!

Ce qu'en pensent trois élus de la région


Alain Le Vern
Président de la région Haute-Normandie
« Un rapport élaboré sans concertation »
« Cette étude n'apporte rien de neuf et ce n'est pas le volontarisme du président de la République dont se prévaut le rapporteur - pour moi, il s'agit plutôt d'agitation - qui augurerait d'une nouvelle donne. La faiblesse de ce rapport, c'est qu'il n'a pas été élaboré en concertation », déplore le président PS. « Je vois deux conditions incontournables à la réunification : la consultation de tous les Normands par référendum avec évidemment la question posée de la capitale et une desserte ferroviaire haute performance pour la Haute et la Basse-Normandie. Les Bas-Normands militent pour Caen et nous autres pour Rouen. Où est la nouveauté ! »

Hervé Morin
Président de l'association pour la reunification de la Normandie
« Un référendum dès 2011pour l'union en 2014 »
En visite fin octobre dans l'agglo rouennaise, le ministre de la Défense avait promis que les sénateurs du Nouveau Centre déposeraient un amendement lors du débat sur le projet de loi de réforme des collectivités demandant l'organisation d'un référendum sur la réunification de la Normandie dès 2011. « Son inscription dans la loi permettra de faire l'union en 2014 », plaide toujours l'élu de l'Eure.
Sur le choix de la capitale, comme Alain Tourret, le ministre penchait pour un partage Caen, Rouen et même Le Havre… Son vice-président vient de tout miser sur Caen. Lui aussi devra trancher dans les prochaines semaines.

Valérie Fourneyron
Députee-maire de Rouen
« Rouen a toute sa légitimité pour être la capitale »
« Ce nouveau rapport rappelle une fois de plus que le débat sur la réunification doit être porté par l'ensemble des Haut et des Bas-Normands dans le cadre d'un référendum. Il montre également que ce débat ne peut exclure la question de la capitale », juge la députée-maire PS de Rouen. « Comme j'ai déjà eu l'occasion de
l'exprimer, Rouen a toute sa légitimité pour être cette capitale, en raison de son poids démographique et économique en Normandie. Et n'oublions pas son importance historique », ajoute-t-elle.

Source Le Havre Presse

Asgeirr

Messages : 33
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 52
Localisation : Bois d'Arcy (78)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Jonas le Lun 28 Déc - 14:14

Bref, le débat est encore pourri par cette histoire de capitale !

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Eryk le Lun 28 Déc - 23:03

Tout à fait d'acco avec toi Jonas!
C'est en effet toujours le même problème!!

Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 31
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mar 29 Déc - 19:23

Boujou.

Bi d'acco... mais il va bien falloir y passer!!

Une chose est claire dans le rapport: que l'on soit pour Caen ou pour Rouen, il y a une évidence que tout Normand(e) se soit de prendre en compte.

Le choix de la Capitale ne peut avoir lieu que dans une Normandie réunifiée, et qui dit réunification le dit non pas pour le principe même mais pour que la Normandie progresse et se développe, et dans cette optique il faut que la région obtienne une certaine indépendance de vie surtout face à Paris et à ce projet (qui se doit d'être positif) du "Grand Paris - Axe Le Havre-Paris".

Ainsi Caen a tous les avantages face à Rouen, car Rouen sera trop près de Paris et trop soumis à l'axe Le Havre-Paris pour les décisions de toutes sortes soient prises au nom de l'ensemble de la Normandie. Caen est alors assez éloigné de l'île de France et est la seule régionalement centrée. De plus le Calvados est le seul département Normand à être voisin des 4 autres.

Opter pour Caen n'est pas un rejet de Rouen ou du Havre, c'est la meilleure solution pour une Normandie qui veut travailler pour elle même... au calme de l'attrait parisien. Bien sûr de concert avec Rouen et le Havre qui avec le TGV Normand ne seront qu'à 30 mn. On aura ainsi une capitale "autonome" et un pôle de nos trois grandes villes des plus efficaces car regardant vers l'intérieur de notre région et non sur un axe dirigeant la Normandie vers et pour l'extérieur.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Jonas le Mar 29 Déc - 19:46

Caen possède cet avantage, c'est indéniable.
A l'inverse, le risque est, si elle devient capitale, que Rouen et Le Havre se "braquent" et privilégient leurs relations avec Paris.
Donc, dans ce cas, il faut trouver un moyen, une solution pour donner toutes leurs places à ces deux villes afin qu'elles ne sentent pas lésées et qu'elles puissent donner leur maximum pour la Normandie. La réunification ne se fera pas sans les trois villes principales de Normandie (et encore moins si deux se braquent contre une). Il faut ainsi veiller à leur donner à chacune une place importante.

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mar 29 Déc - 20:03

Oui c'est évident et naturel. Développer l'économie de toute la Normandie c'est déja en grande partie développer Le Havre et développer l'Axe Le Havre-Paris dans une Normandie réunifiée c'est rendre prépondérant la place de Rouen comme porte vers Paris et l'Europe. Rouen sera cette image de la Normandie entière, pleine et combattante. Caen sera l'image centrale des Normand(e)s pour leur région.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Eryk le Jeu 31 Déc - 17:36

Rouen et Le Havre actifs avec les industries et Caen comme symbole central de la Normandie je sais pas si c'est vraiment la bonne solution mais bon tout le monde a l'air d' accord là-dessus alors j'accepte, la réunification étant la priorité!!
Mais il faut absolument trouver comment intégrer le mieux possible Caen à cet axe Paris-Le Havre tout en défendant nos intérêts!

Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 31
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Jarl le Jeu 31 Déc - 17:42

Finalement le débat même sur la capitale unique est quand même une bonne chose, cela montre que dans l'esprit des normands, il n'y a déjà plus qu'une Normandie.

Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 24
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par crosman le Sam 2 Jan - 19:24

1/ Le Maire est un "peu" normand et Le Vern pas du tout du tout ça fait une petite différence tout de même!
2/ Caen est géographiquement mieux placée, cela rééquilibrera la région et évitera la tentation d'aller voir du côté de Rennes!
3/ il faut améliorer les communications entre les trois villes principales puis entre ce triangle et Evreux, Lisieux et Alençon, ainsi que Dieppe/ GRanville et Avranches par exemple afin de recentrer la Normandie sur elle même tout en lui permettant de mieux échanger avec l'extérieur!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Lun 4 Jan - 23:06

Boujou.

Philippe Cléris du Collectif "Bienvenue en Normandie" nous livre son analyse du rapport "Tourret". Vous trouverez le document ci-après au format PDF:

http://storage.canalblog.com/74/65/20815/48172558.pdf

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Eryk le Mar 5 Jan - 1:21

C'est aussi l'analyse que je me suis faite lors de la sortie de ce rapport!
C'est un bon document qui tombe à pic mais ce serait une grave erreur d'oublier Rouen!

Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 31
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mar 5 Jan - 22:06

Boujou.

J'avais loupé ta remarque Crosman... voici le lien qui fonctionne: Alors votez maintenant.

http://normandie.france3.fr/info/Normandie:un-rapport-en-faveur-de-la-r%C3%A9unification-59835367.html

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mer 6 Jan - 22:25

Boujou.

On parle de ce rapport dans "la Gazette des communes":

http://infos.lagazettedescommunes.com/27018/la-basse-normandie-favorable-a-la-reunification-de-la-normandie/

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par crosman le Mer 6 Jan - 23:10

on peut même voter plusieurs fois

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par LORD le Mer 6 Jan - 23:18

Oui..... Very Happy

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

questions capitales: analyse politique du dossier normand

Message par Florestan d'Hudimesnil le Ven 8 Jan - 2:15

Tout d'abord, j'adresse mes meilleurs voeux à nos ami(e)s de Normanring, de la part du collectif "Bienvenue en Normandie": souhaitons que 2010 soit une étape décisive dans la mise en oeuvre d'un intérêt régional normand pour préparer la fusion régionale normande.

Objectif: que la fusion régionale normande soit l'objectif de mandature des conseillers régionaux qui seront élus en mars prochain!

Ayant à suivre au plus près le dossier suite au rapport Tourret voilà ce que l'on peut dire:

1° Le rapport "Tourret", depuis les études faites avant... 1976 déjà sur la nécessité de ne faire qu'une seule région normande, inverse la charge de la preuve: aux diviseurs, désormais, d'expliquer en quoi le statu quo nous serait plus profitable que de faire l'unité normande.

2° Le rapport "Tourret" affirme avec force: que les coopérations interrégionales sont structurellement insuffisantes et qu'on ne fera la "réunification" que si on a un projet régional et territorial normand et on aura un projet territorial que si on a un projet métropolitain normand car ce sont les grandes villes qui tirent les territoires et qui leur donnent un avenir.

3° Le rapport "Tourret" tranche et c'est son grand mérite: Caen doit être la capitale administrative pour d'évidentes raisons d'équilibre du territoire si l'on déploie une région administrative normande sur les cinq départements normands.

4° Le rapport "Tourret" prenant acte de la mort de l'association "Normandie Métropole" préconise donc de reconstruire un projet métropolitain normand en organisant le rapprochement des agglos de Caen et du Havre qui se touchent déjà physiquement sur le territoire de part et d'autre de l'Estuaire et du Pont de Normandie en utilisant, notamment, les dispositions de l'article 5 du projet de loi de la future réforme des collectivités territoriales créant le "pôle" métropolitain.

5° Mais le rapport "Tourret" a une grosse faiblesse (à moins qu'il ne s'agisse d'une provocation bien calculée, ce que je crois...) c'est que le futur "pôle" métropolitain normand "Caen-Le Havre" ignore Rouen, sous prétexte que Rouen est trop terrienne et déjà trop englobée dans l'économie de la région parisienne... Qu'à cela ne tienne! Rouen, seule véritable grande ville de Normandie, qui a, avec les 600000 habitants de son agglomération, le potentiel de Nantes, pourra se débrouiller avec le nouveau statut de "métropole régionale" défini dans l'article 7 du projet de loi (à partir des idées du rapport Balladur qui définissait 11 grandes villes avec statut spécial de "métropole" dont la ville de Rouen)...

6° Mais le rapport "Tourret" souligne (pp 29-43) que le législateur sarkozyste n'a pas prévu qu'une "métropole régionale" définie dans l'article 7 du projet de loi puisse... participer à un "pôle métropolitain" défini dans l'article 5 !!! En clair: que foutent les élus normands du Parlement, et non des moindres, du côté de Rouen alors qu'un projet de loi est en cours d'élaboration? Tourret a donc voulu rappeler quelques évidences à un Laurent Fabius tout occupé à finaliser la "CREA" (Communauté Rouen Elbeuf Austreberthe) : à quoi bon cette communauté d'un "Grand Rouen" si elle ne peut s'intégrer à un pôle métropolitain normand, si elle refuse le statut de "métropole régionale" et si elle se fait dans la demi-région de Haute Normandie?

7° Avec le rapport "Tourret", la balle est plus que jamais dans le camp des Rouennais car Rufenacht et Le Havre ont déjà dit oui à la fusion régionale et ont usé de la même provocation pour bouger les choses (l'affaire du "Grand Paris" et du TGV Paris le Havre). En conséquence de quoi les Bas Normands, tant la gauche que la droite (c'est historique car c'est à cause de la droite bas-normande qu'on n'a pas fait la réunification après 1972) ont pris aussi leurs responsabilités en disant oui à la fusion régionale et ont même obtenu (grâce à l'action de Laurent Beauvais) que le projet de TGV soit réellement normand: les Bas Normands ont donc objectivement bossé en 2009 pour les intérêts des Rouennais... Que la capitale administrative soit à Caen et la Basse Normandie dira Oui sans souci à la fusion régionale normande.

8° Le problème véritable n'est pas que Caen soit capitale administrative, le problème c'est qu'un projet métropolitain normand qui ignore Rouen, métropole régionale, est IMPOSSIBLE! Ce qui rend politiquement impossible tout le reste...

9° Que faire? Le compromis d'un vrai réseau métropolitain normand comme il est aussi possible de le voir dans la "Randstaadt" des Pays Bas entre La Haye, Amsterdam et Rotterdam, à savoir:

CAEN CAPITALE ADMINISTRATIVE
ROUEN METROPOLE REGIONALE
LE HAVRE PORT INTERNATIONAL

Le tout dans un réseau métropolitain où l'on ne mettrait pas tous nos oeufs dans le même panier! (On n'est pas obligé de mettre toutes les directions publiques et privées dans la capitale administrative caennaise tandis que Rouen, de nouveau métropole régionale dans une grande région à l'ouest de Paris, pourra prétendre à la délocalisation d'une partie des emplois métropolitains supérieurs de Paris-La Défense pour que le pilotage du Val de Seine en tant que premier pôle logistique national, soit réalisé à ... Rouen: un quartier d'affaires sera construit à côté de la future gare TGV Rouen rive-gauche)

10° DEUX MORALITES et Une CONCLUSION:

Une élection ça sert à départager ceux qui font d'abord de la politique de ceux qui ne font qu'en vivre!

Il ne faut pas être grand clerc pour s'apercevoir qu'au fur et à mesure du déploiement des projets de Laurent Fabius pour l'agglo de Rouen, Levern, plus soucieux de son avenir sur son siège que de tenter d'avoir une vraie vision régionale normande, devient, peu à peu, un ennemi objectif des ambitions de Fabius: Dès lors que Fabius s'est décidé de faire enfin quelque chose de Rouen, "la métropole oubliée", pour se donner, lui-même les moyens d'exister politiquement encore au niveau national (en 2012 pour l'Elysée c'est DSK et pour la Normandie?), Levern, pour qui Duron ne fut jamais un concurrent sérieux, s'est beaucoup raidi sur l'idée de réunification à laquelle certes il n'a jamais cru parce qu'il n'a jamais cru, finalement, à l'idée régionale même si l'institution régionale aura permis à cet ancien instituteur de faire une solide carrière politique... Mais ce n'est qu'une carrière et dans les carrières on ne fait, finalement, que creuser... son trou!

C'est qui est intéressant , et c'est finalement plutôt bon signe, c'est que dans cette concurrence entre les deux professionnels de la chose publique que sont Levern et Fabius, c'est que cette concurrence n'a plus pour enjeu la gestion d'un intérêt local dans le cadre d'un mandat local, c'est bien la preuve que nait sous nos yeux, un intérêt général régional de niveau normand car cela devient un enjeu de carrière politique!

Depuis les élections municipales du printemps 2008, tous les grands élus de Normandie ont finalement beaucoup agi, de fait, dans une perspective d'intérêt général normand:

Cazeneuve, Duron, Beauvais sur la question ferroviaire, sur les coopérations avec la Haute Normandie et les Jeux Equestres Mondiaux
Rufenacht sur Port 2000, l'Estuaire et un Grand Paris tourné vers la mer
Fabius en mettant en chantier un "Grand Rouen" et en initiant le festival "Normandie impressionniste 2010"

Question? qu'a donc fait Levern? (si ce n'est tenter de plomber le rapport EDATER...)
Rien ou presque... Le ménage dans la Caserne Jeanne d'Arc où il est si bien!

Seconde moralité:
Napoléon disait: "Ceux qui restent dans leurs fortifications sont vaincus"

Alain LEVERN est donc à moyen terme politiquement déjà vaincu même s'il retrouve sa chère caserne après les élections régionales de mars prochain: ce sera de toute façon son dernier mandat, son mandat de trop et déjà raccourci de 6 à 4 ans...

Que le concierge reste! Au CRHN il est tout à son affaire ne serait-ce pour garder le CRHN à gauche (qu'il faudra fusionner avec le CRBN à gauche lui aussi) puisque ce ne sera plus à la Caserne Jeanne d'Arc que les décisions pour l'avenir de Rouen ou de la région seront prises: la neutralisation politique d'Alain LEVERN sera la grande affaire d'après mars 2010 mais à une condition...

Que la route de l'unité normande aille jusqu'à Rouen...

Trois infos supplémentaires:

1) Un amendement au Sénat dans le cadre de la préparation de la future loi sur la réforme des collectivités territoriales vient d'être adopté préconisant la majorité absolue dans les deux assemblées d'élus de collectivités qui souhaitent fusionner: Garrec et Levern sont encore sénateurs, ne l'oublions pas!

2) Sur la question du référendum de consultation populaire des Normands pour légitimer le processus de fusion régionale, le rapport Tourret propose une feuille de route pour un référendum en 2013 et une fusion en 2014. Hervé Morin de passage hier à Rouen parle plutôt de 2011 pour ce référendum à cause certainement du 11ème centenaire de la Normandie: inutile de préciser ma méfiance pour l'idée d'un référendum avec une classe politique souvent incompétente sur l'objet même de la Normandie et qui ne l'abordera qu'avec ses mauvaises arrières pensées, car s'il doit y avoir référendum il faut qu'il y ait au préalable une vraie pédagogie de la question régionale normande!

Autant rêver! Je pense que le plus raisonnable, sera la présentation d'un projet de loi par le gouvernement dans le cadre de la réforme territoriale qui sera soumis au parlement...

3) Nous avons pris contact avec la liste Europe-Ecologie pour une réflexion sur la Normandie comme question territoriale et écologique et pour développer avec eux l'idée d'un aménagement durable et solidaire du territoire en Normandie en mettant en oeuvre un principe de "discrimination positive" car on ne peut plus tolérer qu'AREVA EDF RTE mais aussi de grands groupes industriels privés balancent des DIZAINES DE MILLIARDS et transforment la Normandie en terrain de jeu ou en... POUBELLE alors qu'il nous 7 MILLIARDS pour la modernisation ferroviaire de la Normandie, pas d'EPR à Penly tant qu'il n'y aura pas de trains entre Evreux et Rouen, pas d'EPR à Flamanville sans au moins un enfouissement de la THT...

amitiés normandes à toutes et tous,
Florestan d'Hudimesnil

Florestan d'Hudimesnil

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur la réunification à Laurent Beauvais.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum