Hervé Morin: interview.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hervé Morin: interview.

Message par LORD le Jeu 11 Fév - 17:44

Boujou.


Bruno Le Maire a promis de réunifier la Normandie avant 2014. Doit-on comprendre : seulement s'il est élu président de Région ? Ou bien : cela se fera de toute façon ?
Il y a deux options : la première est d'organiser un référendum, avec le risque que les gens ne répondent à la question posée. La seconde, comme le propose Bruno Le Maire, c'est l'élection en Haute et Basse-Normandie de deux présidents issus de notre majorité. Cela permettra de faire la réunification par la volonté des collectivités territoriales.

Le président de la République pourrait prendre une initiative sur ce thème en cette période de campagne électorale ?
Le président a toujours dit qu'il était favorable à la réunification, mais il n'y a pas, à ma connaissance, d'annonce prévue en ce moment sur cette question.

En période de crise, est-ce le bon moment pour mettre en avant cette perspective ? N'est-ce pas un peu décalé ?
Cela n'a pas de sens rester dans une région coupée en deux. Nous avons besoin d'une région puissante, d'une Grande Normandie capable de porter de grands projets d'investissements et de disposer d'une capacité d'influence au niveau national et européen.

Sur quel axe principal pèse le Nouveau Centre dans le programme proposé par Bruno Le Maire ?
Notre projet est l'aboutissement d'un long travail d'écoute et de réflexion que le Nouveau Centre a mené conjointement avec l'UMP. Nous voulons donner la priorité à l'emploi et investir pour l'avenir en misant sur les secteurs de la croissance verte respectueux de l'environnement. Notre projet s'attache aussi à améliorer la vie quotidienne des gens en comblant les fractures territoriales, en particulier en matière d'accès à la santé ou de réseaux de transports.

Que reprochez-vous à l'institution régionale, au moment où vous vous apprêtez à reformer les collectivités territoriales ?
Je trouve désolant les débats au conseil régional où l'on cherche à tout prix à reproduire ceux de l'Assemblée nationale, avec ses querelles politiciennes systématiques et stériles. Ce que je voudrais c'est que l'on puisse traiter les questions régionales comme un conseil municipal de commune modeste traite des affaires locales. Lorsqu'il s'agit de discuter du développement du réseau ferroviaire, ou de développement économique, il n'y a pas de raison de ne pas pouvoir réfléchir et travailler ensemble.

Comment vous la percevez aujourd'hui cette région Haute-Normandie ?
C'est une région qui a très mal réussi sa reconversion industrielle. Elle a malheureusement raté en partie le développement du tertiaire, des nouvelles technologies. Cette région, dont les indicateurs sont tous passés au rouge devient de plus en plus un satellite de la région parisienne, d'où le départ de ses jeunes. Et une région qui a pourtant un potentiel colossal…

Le taux chômage élevé dans la région fait partie des thèmes de la bataille régionale. C'est pourtant un fait national, non ?
Qu'il y ait une dimension nationale c'est évident. Mais je reste persuadé que la Région n'a pas su mettre en place les outils qui permettraient de limiter la casse.

Vous vilipendez ce qu'Alain Le Vern appelle sa bonne gestion. Pourquoi bien gérer serait un handicap majeur ?
Une collectivité locale c'est fait pour investir et développer des projets porteurs. Un président de Région n'est pas là pour faire de la petite épargne. Dans ce cas, pourquoi ne baisse-t-il pas les impôts ? Pour avancer, il ne faut pas avoir peur d'investir.

Qu'avez vous envie de dire aux électeurs ?
Je veux dire aux électeurs de la majorité, que la France a vécu 25 ans de déclin, 25 ans d'immobilisme, et que les réformes que ce gouvernement a lancées porteront leurs fruits, mais il faut seulement un peu de patience…

Que répondez-vous au slogan de vos adversaires : nous ne laisserons pas Sarkozy détruire la région comme il détruit la France ?
Si Monsieur Le Vern était un leader, si c'était lui qui portait le souffle de cette région ça se saurait. Est-ce rassurant qu'après 12 ans de mandat il continue à n'être connu que par un habitant sur quatre ? »
Que feriez-vous en priorité si vous étiez aujourd'hui à la présidence de la Région ?
Je ferais en sorte que la Région porte une structure d'observation, d'anticipation et de réponses aux risques industriels. Si j'étais président de Région je mettrais en place cette petite structure de missions, qui aurait pour objectif d'anticiper les situations difficiles des entreprises, de regarder par tous les moyens possibles comment on peut sortir ces entreprises de leurs difficultés. Si par malheur ce n'était pas possible d'éviter la fermeture il faudrait que la Région participe massivement à la reconversion du site. Voilà un exemple… Mais aujourd'hui à la Région ils n'ont pas d'idée, c'en est navrant…

Le Grand Paris voulu par le président de la République ? Gadget ou espoir ?
Le problème du grand Paris c'est qu'il renvoie à la question suivante : la région est-elle assez puissante, assez influente, pour se développer à la hauteur de ses potentiels ? En réalité, ce n'est pas le Grand Paris qui est un problème, mais la petite Haute-Normandie !

Bayrou était à Rouen il y a quelques jours. Bayrou et vous c'est vraiment fini, fini ?
Oui… Je n'ai pas pour vocation de passer des accords avec le PS au second tour ! L'attitude du Modem est triste. Il n'est même pas crédité de 5 %…

Passées les régionales, il sera vite question de la présidentielle de 2012. Vous souhaitez que votre parti y présente un candidat. Donc vous ?
Ce que je veux c'est reconstruire l'UDF, ce courant de pensée de la droite modérée qui a toujours été représenté dans le pays, et qui, pour cette raison, doit être présent à l'élection présidentielle.

Dans ce cas, vous défendrez des idées autres que celle de Nicolas Sarkozy ?
Le Nouveau Centre, c'est le centre et le centre-droit. Il défend dans la vie politique française un idéal européen, un humanisme moderne et une société progressiste. Il y a toujours eu un candidat incarnant cette sensibilité à l'élection présidentielle.
Propos recueillis par Jean-Pierre Boulais
Hervé Morin et Bruno Le Maire seront en meeting à Epaignes, dans l'Eure, le jeudi 4 mars, à 19 h 30 salle des fêtes.



Paris Normandie.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par denis le Jeu 11 Fév - 20:57

"Hervé Morin, né le à Pont-Audemer (Eure), est un homme politique français.
Réélu député de la troisième circonscription de l'Eure" (wiki)

Ah, un Normand !

"Militant de la réunification de la Normandie, il est président de l'Association pour la réunification de la Haute-Normandie et de la Basse-Normandie de 1999 à 2007" (wiki)

Un copain de notre Guillaume ??? Morin est il sincere?

"Le président a toujours dit qu'il était favorable à la réunification, mais il n'y a pas, à ma connaissance, d'annonce prévue en ce moment sur cette question. ".

...Hélas !

"C'est une région qui a très mal réussi sa reconversion industrielle. Elle a malheureusement raté en partie le développement du tertiaire, des nouvelles technologies. Cette région, dont les indicateurs sont tous passés au rouge"

Interessant.

Le grand paris : Morin renvoie la question ! Il ne peut pas aller contre son president.

denis

Messages : 629
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 64
Localisation : Rouen et l'Oise

Voir le profil de l'utilisateur http://denis76.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Jarl le Jeu 11 Fév - 21:02

Hervé Morin et Bruno Le Maire seront en meeting à Epaignes, dans l'Eure, le jeudi 4 mars, à 19 h 30 salle des fêtes.

C'et ouvert au public ? Niark niark ...

Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 24
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Guillaume le Jeu 11 Fév - 21:07

Je vais au meeting de Le Maire , samedi matin à Pavilly

Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par LORD le Jeu 11 Fév - 21:10

Pavé dans Lema(i)re alo.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Guillaume le Jeu 11 Fév - 23:48

Lord: le Ruquier du Cotetin !
Bon finalement , partie remise pour le meeting, samedi matin on a mieux à faire : Info à suivre sur le forum dès samedi midi !

Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par crosman le Jeu 11 Fév - 23:56

dommage tu aurais pu lui montrer à quoi ressemble un ou enco eun ou byi co eun

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Guillaume le Ven 12 Fév - 0:01

Y en aura d'autres

Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Jonas le Dim 14 Fév - 3:22

Quelle langue de bois ce Morin !
J'aime bien la première réponse : "le risque que les gens ne répondent à la question posée"... prends-nous pour des billes qui ne savent pas lire aussi...
Il se plaint que la HN ne devienne un satellite de la région parisienne... région qu'il connaît bien puisqu'il est, je le rappelle on a tendance à l'oublier, ministre de la défense... un ministre qui se plaint du jacobinisme... un ministre d'un gouvernement qui recentralise tout en +... bref, un beau discours de campagne... suivez ce que je dis, pas ce que je fais...

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par crosman le Dim 14 Fév - 20:52

un politique sans langue de bois c'est...un homme normal . Mais je ne vois pas le pb de la première phrase...on sait bien qu'au référendum on voit des gens voter contre celui qui la pose rien que pour l'em...et c'est souvent le cas des indécis et on sait combien il y en a ichin!!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Thor Alansen le Lun 15 Fév - 13:05

De toutes façons la politique, c'est avant tout de la communication, bien avant les idées. D'où la langue de bois, qui permet de dire tout et son contraire.

Et comme dirait les Malpolis, dans "communication", il y a "comm-" : commun, tout le monde et "nication"...

Thor Alansen

Messages : 526
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 35
Localisation : Chartres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hervé Morin: interview.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum