Lé côsins Picards.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lé côsins Picards.

Message par LORD le Mar 6 Avr - 15:58

Boujou.

Une "asso/Facebook" nommée TERTOUS a vue le jour pour défendre la culture Picarde (et donc la langue). Son but:

" L'Union pour la Culture Picarde, TERTOUS, a été créée en 1992 à l'initiative d'associations et de personnes actives dans leur domaine de cette culture, et soucieuses d'unir leurs efforts et de coordonner leur action; en s'assurant une représentativité forte tant en Picardie qu'à l'extérieur."

Signé: Thierry Sellier ch'pérzidint de 'l'achuchon TERTOUS !

Contact: http://www.facebook.com/group.php?gid=106816422688664
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Clem1066 le Mar 6 Avr - 17:23

J'ai remarqué qu'il y a beaucoup de ressemblance entre le normand et le picard , comme avec le " eune " par exemple !

J'ai vu ça en comparaison de wikipédia en normand et en picard .
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par crosman le Mar 6 Avr - 19:21

On parle même de l'influence du normando-picard sur le français en fait! Il existe un office régional du Picard avec 3 ou 4 permanents!
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par LORD le Mar 6 Avr - 19:22

Une adresse??
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par crosman le Mar 6 Avr - 19:24

elle est sur le net de mémoire...
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par LORD le Mar 6 Avr - 19:26

Bon j'va trachi...
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par LORD le Mar 6 Avr - 19:28

Boujou.

Bon c'est ichin:
http://www.languepicarde.fr/pages/rubrique-91/l_agence_pour_le_picard.html
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par carente50 le Mar 6 Avr - 19:34

C'est bien une asso picarde ils nous aiderons a faire barrage au sieur Le Vern pour unir la "haute" à la Picardie
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Eryk le Mar 6 Avr - 21:13

Excellente initiative qu'il faut encourager
avatar
Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 32
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mer 7 Avr - 0:51

Il existe même un glossaire picard de normandie par Jean vacandard, ( region de
Melleville (76) )

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mer 7 Avr - 1:26

et surtout L'union Tertous pour la promotion de la culture picarde. qui est très active et auprès de laquelle vous pouvez vous rapprocher pour toute demandes de renseignements.

Quand a faire barrage... leu é eute queuze a m'nidèe ! ;o)

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Eul côsin québécois le Mer 7 Avr - 17:00

Bonjou Ringan,

Bien'v'nu icite cher côsin Picard, il y a des p'tits morceaux de Picard qui assaisonne itou la langue québécoise.
avatar
Eul côsin québécois

Messages : 325
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 51
Localisation : Neuville, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Eul côsin québécois le Mer 7 Avr - 17:01

Ringan,

Je te souhaite itou bonne chance dans tes démarches pour la culture picarde.
avatar
Eul côsin québécois

Messages : 325
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 51
Localisation : Neuville, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par thorbjorn le Sam 24 Avr - 11:54

Voila ce que j'ai trouvé sur un forum picard ou ch'ti.
Je crois qu'il faut aller répondre sur ce forum où une havraise esssai de défendre la langue normande
http://forum.wordreference.com/showthread.php?t=902412
9th January 2009, 12:45 AM






janpol
vbmenu_register("postmenu_6310458", true);

Senior Member
Join Date: Dec 2007
Location: France
Native language: France - français
Posts: 4,390


Re: Bienvenue chez les Ch'tis


Utiliser quelques mots normands (qui sont des mots français déformés) ce n'est pas parler une langue... Pour ma part, je ne connais personne qui soit encore capable aujourd'hui de mener une conversation entière en patois normand. On peut certes entendre raconter des histoires en normand mais il s'agit alors de textes appris par coeur. Ceci dit, c'est peut-être différent dans le pays de Caux, Noupate : je pense à la Basse-Normandie lorsque je dis cela. De toute façon, si l'on veut citer une région française où la langue régionale demeure vivace, ce n'est assurément pas à la Normandie qu'il faut penser.
janpol
View Public Profile
Send a private message to janpol
Find all posts by janpol

#18
11th January 2009, 09:37 PM






Noupate
vbmenu_register("postmenu_6324534", true);

Junior Member
Join Date: Sep 2008
Location: Le Havre
Native language: French - France
Posts: 14


Re: Bienvenue chez les Ch'tis


Le cauchois n'est pas un langage uniquement composé de mots français déformés, (si on peut l'appeler un langage), mais il est vrai qu'il n'est pas parlé assidument comme le ch'ti ou le breton, c'est un langage qui s'est éteint. Cela étant, j'ai déjà entendu parler des habitants de Saint-Eustache-la-Forêt ou de Saint-Aubin-Routot en patois... Peut-être était-ce simplement du français déformé avec un fort accent accompagné de quelques mots cauchois, je ne suis pas assez calée sur ce sujet pour le dire !
__________________



avatar
thorbjorn

Messages : 667
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : La Houssaye

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Sam 24 Avr - 12:29

Que dire dans ce cas, du "chti" ? variante du picard, qu'il est de bon ton depuis un certain temps de déformer à outrance. Le vrai picard du nord n'existe quasiment plus, à part quelques irreductibles ( O Engelaere, M. Dario et d'autres ) qui tente vainement de le sauver.

Mais beaucoup ont trouver la poule aux oeufs d'or, il suffit de mettre des "ch" partout, de finir ses phrases par hein ? et de savoir placer dans une conversation : cat, quien et cayelle et ne pas oublier de mentionner wassingue. pour se prétendre locuteur chti.

Pour avoir vécu dans le Pays de Caux quelque années, Je peux certifier que le cauchois se porte bien mieux que le chti ( tel qu'il est parler actuellement). et que , pourtant habituer depuis tout gamin a parler le picard et le normanno picard, j'ai eu quelque fois des problèmes de compréhension.
Contrairement a ce que dit un intervenant qui compare le chti au breton, le chti n'est pas parler autant que ca. du moin le vrai "patois", ce qu'on entends généralement est un salmigondis de "dravie" (mélange) et de chatonage ( mauvais français) il suffit juste de prendre l'accent.

Je vais peut être encore me faire traiter de puriste ( certains m'ont surmonné torquemada ! ) Mais depuis tant d'année que je defend la langue picarde, je m'aperçois qu'il est plus aisé , d'aller dans... la facilité, que de s'atteler a apprendre nos langues minoritaire, le picard, le chti ou le cauchois ca n'est pas plus difficile à apprendre que l'anglais, l'italien ou l'espagnole.

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par thorbjorn le Dim 25 Avr - 21:10

La Picardie existe-t-elle ?



Le démantelement et le rattachement des trois départements aux régions voisines sont évoqués. Interrogation sur une identité picarde.




Par EDOUARD LAUNET
La terre picarde, qui a vu passer pas mal d’envahisseurs depuis quatre siècles, ne s’attendait vraisemblablement pas à se faire anéantir par un obus tiré depuis Paris. Le rapport Balladur pourrait conduire en effet à la fin de cette région en dispersant ses trois départements : l’Oise serait rattachée à l’Ile-de-France, la Somme au Nord-Pas-de-Calais et l’Aisne à Champagne-Ardennes. Ce serait alors la fin de la Picardie. Mais la fin de quoi au juste ? Existe-t-il une vraie identité picarde ? Il semble que oui.

Une histoire «colérique»
«Réveillez-vous, Picards, Picards et Bourguignons ! / Et trouvez la manière d’avoir de bons bâtons, / Car voici le printemps et aussi la saison / Pour aller à la guerre donner des horions», exige une chanson de 1480. Car à l’époque, déjà, on faisait des misères à la Picardie : la région (ainsi que l’Artois et la Franche-Comté) venait de passer sous le contrôle de l’archiduc et empereur Maximilien d’Autriche.
A défaut de «bons bâtons», les habitants de la région s’équipaient plus volontiers de piques, d’où leur nom de Picards, selon des sources qui font remonter cette appellation au XIIe siècle. D’autres voient dans les Picards des «piocheurs», c’est-à-dire des agriculteurs, en arguant de documents de 1248. La Picardie actuelle correspond approximativement à la Picardie historique - Somme, nord de l’Oise et nord de l’Aisne - avec des ajouts de Champagne et d’Ile-de-France. Le sud de l’Oise et le Soissonnais appartenaient à la couronne de France. Les racines profondes de la Picardie semblent être belges. Au temps de la guerre des Gaules vivaient ici des peuples pour lesquels César professait un amour vachard : «Les Belges sont les plus braves de tous les peuples gaulois, parce qu’ils restent tout à fait étrangers à la politesse et à la civilisation de la province romaine.» Ils ont, depuis, fait quelques progrès : pour se défendre, ils n’usent désormais ni de bâtons ni de piques, mais de pétition sur Internet (Touchepasamapicardie.fr), déjà signée par près de 50 000 personnes. Quant au groupe Facebook, il a franchi hier le seuil des 20 000 membres. Balladur, rends-toi, les Picards et la «colérique Picardie» (dixit Jules Michelet) sont presque dans la rue !

Une langue toujours vivante
Caroline Cayeux, maire UMP de Beauvais et présidente du groupe «Aimer la Picardie» au conseil régional, l’a clamé toute la semaine devant quantité de micros : «Cayeux, ça veut dire caillou en picard.» Quant au président de la région, le socialiste Claude Gewerc, il ne cesse de rappeler que «c’est en Picardie qu’est née la langue française». Le français est né officiellement en 1539 à Villers-Cotterêts (Aisne), par une ordonnance qui en a fait la langue de tous les actes administratifs, au détriment du latin et des langues régionales. Parmi lesquelles le picard, justement.
L’empreinte picarde sur la France, c’est d’abord celle de sa langue. Le picard est une langue d’oïl dont le domaine linguistique a été très vaste : il allait de Beauvais jusqu’à Mons (Belgique), de Laon jusqu’à Calais. Bref, tout le nord de la France plus une partie du Hainaut belge. Dans le Nord-Pas-de-Calais, cette langue est appelée improprement chtimi.
Le picard aurait encore aujourd’hui 500 000 locuteurs, selon Jean-Michel Eloy, professeur de langue et littérature picardes à l’université Jules-Verne d’Amiens. «Une estimation précise est difficile à faire, mais il est certain qu’il y a aujourd’hui bien plus de gens qui parlent picard que de gens qui parlent corse.» Eloy a bon an mal an entre 50 et 80 étudiants et constate un «intérêt de plus en plus vif» pour la culture picarde. L’université de Lille-III à Villeneuve-d’Ascq propose également un enseignement de langue et culture picardes. Un Centre d’études picardes a été créé dès 1971 à Amiens.

Des symboles terriens
La tendre rose de Picardie ! Celle de la chanson serait née en 1916, de la rencontre d’un soldat britannique avec une habitante d’un village de la Somme. Frappé par le contraste entre les combats terribles et la vision d’une femme prenant soin de ses rosiers, le soldat (Frederick Edward Weatherly) aurait décidé d’écrire un poème, devenu la chanson véhiculée par mille bouches, dont celles de Tino Rossi, Frank Sinatra et Yves Montand. En réalité, la chanson fut d’abord un grand succès de Haydn Wood, enregistrée dès 1917 sous le titre de Roses of Picardy. Le véritable emblème de la Picardie, toutefois, ce serait plutôt la betterave à sucre, introduite dans la région en 1830 et cultivée depuis avec un succès qui ne se dément pas.
La nation picarde a également un drapeau, ou du moins un blason : écartelé au I et IV d’azur à trois fleurs de lys, au II et III d’argent à trois lions de gueules. Claude Gewerc en possède un exemplaire dans son bureau, offert par un ami le jour de son accession au trône de Picardie : c’est le vrai drapeau d’un régiment picard sous l’ancien régime. Apprenant que la région était menacée par des manœuvres parisiennes, Gewerc a immédiatement réagi face aux caméras de télévision : «Eh bien si c’est comme ça, nous réclamerons l’autonomie !» C’était bien sûr à prendre avec un grain de sel, tenait-il à préciser hier.
Enfin, il faut évoquer quelques enfants célèbres de Picardie : Jean-Pierre Pernaut, Elodie Gossuin, Sébastien Cauet… mais aussi Jean de la Fontaine, Jean Racine, Jean-Baptiste de Lamarck, Alexandre Dumas, Jean Calvin, Paul Claudel…

Un patrimoine «composite»
Il ne se résume pas aux Fatals Picards, dignes représentants de la France au concours de l’Eurovision en 2007, où ils ont fini 22e sur 24 (à noter que leur chanson Picardia Independenza semble être le premier et dernier manifeste sécessionniste de la région). Le patrimoine commun est d’abord littéraire, les plus belles œuvres ayant été ciselées au XIXe siècle. En 1893, Edouard Paris allait jusqu’à traduire en amiénois l’évangile de Matthieu : S’Sint Evanjil slon Sin Matiu.
La Picardie administrative rassemble des «pays» très différents, de l’Oise normande à l’Aisne champenoise en passant par la Somme maritime, si bien que patrimoines architecturaux et coutumes sont fort variés. Mais «c’est le lot de toutes les régions que d’avoir une identité composite», souligne Claude Gewerc. Quant aux nouveaux habitants du sud de l’Oise et de l’Aisne, Franciliens qui ont fui l’Ile-de-France par les lignes du RER D, en quoi peuvent-ils se sentir picards aujourd’hui ? Gewerc : «L’appartenance à la région aujourd’hui, ce n’est plus la langue, mais une façon de vivre autrement, sur de grands espaces.»
avatar
thorbjorn

Messages : 667
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : La Houssaye

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Eryk le Mar 27 Avr - 0:25

Pour ma part je soutiens corps et âme la cause picarde en grand danger, d'autant plus que j'y ai quelques origines (du côté de Corbie) !
Courage amis picards !!
avatar
Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 32
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mar 27 Avr - 0:35

Corbie ? Qué bieu tiot poeyis !
Je crois surtout que le danger vient de ce que l'on va toujours vers la facilité. pour promouvoir des spectacle "picardisant" On adapte la langue aux public, ce qui fait que maintenant, de plus en plus "d'artistes", conteur, théatreux etc... produisent des spectacles ou l'on ne parlent plus qu'avec un gros accent, genre valet de Moliere. Parce que ces spectacles ne visent pas les locuteurs ou les gens qui peuvent être interessé mais la pompes à fric que représente les touristes
C'est là l'un des dangers de la langue picarde . imaginez que l'on donnes un jour des cours de picard en utilisant le même principes ? !

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Clem1066 le Mar 27 Avr - 0:47

oué ça fait peur !
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Eryk le Mar 27 Avr - 0:53

Veire, le nom de jeune fille de ma grand-mère paternelle est "De Corbie"!
En effet il faut défendre sa culture, la faire vivre et non pas la vendre !! Il paraît qu'on vit dans une société de consommation...

On ne peut prétendre défendre sa culture en lui donnant une autre image afin qu'elle plaise à certains!!
avatar
Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 32
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mar 27 Avr - 1:01

Bon pour l'instant, ca n'est pas la majorité, et il y a encore beaucoup
de personnes de qualité qui savent faire vivre le picard. Que ce soit
dans la musique, Le conte, la littérature.... et surtout une generation
de jeunes qui sont très exigeant, souhaitons qu'ils ne soient pas noyé
dans cette mode.
On a un dicton ici, qu'on adresse souvent a un gros mangeur : I maqrouo ch'l'abi d' Corbi. Il mangerai l'abbaye de Corbie.
M'a toujours fait rire.
C'est un des endroits les plus chouette que je connaisse dans la Somme

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par LORD le Mar 27 Avr - 8:17

Boujou.

il y a le journal tout en Picard qui parait depuis 30 ans: "Ch'Lanchron"

http://lanchron.dyadel.net/accueil.htm
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mar 27 Avr - 8:23

Ch' lanchron , c'est la référence.
Il y a aussi un nombre considérable de livre qui parait en langue picarde tout les ans. De nombreux dictionnaires également, des cours de picard sont aussi dispenser. (trop peu a mon goût mais ce doit être le lot de nombreuses langue minoritaire ( quel affreux mot ).)

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par crosman le Mar 27 Avr - 14:20

Pour le normand il n'y a pas ce pb de vulgarisation pour le moment. Par contre il est vrai que les locuteurs/écrivassyis actuels font rarement un effort de vocabulaire que ce soit à l'oral ou à l'écrit. Je suis un peu l'exception en la matière.

Certains sont même + à cheval sur l'accent (qui doit pourtant évoluer) que sur le voabulaire!!!!
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par ringan le Mar 27 Avr - 14:26

Le comble c'est que les locuteurs "correct " du picard sont fort nombreux !!! Jean Michel Eloy parle de 500 000 locuteur , ce chiffre me semble il a été revisé à la hausse. Malgrès tout, la langue picarde se porte bien et même très bien. Si ce n'est cette nouvelle mode de vulgarisation qui m'inquiète fortement.

ringan

Messages : 33
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Vallée de la Bresle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lé côsins Picards.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum