Des truffes en Normandie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des truffes en Normandie.

Message par LORD le Lun 3 Jan - 9:01

Boujou.

Incroyable ! Diamant de la gastronomie, la truffe noire pousse aussi sur nos sols argilo-calcaires.Patrice s'est pris de passion pour ce champignon qui se vend à prix d'or...
De la truffe en Normandie dans l'Orne ? Les mycologues ne sont pas tombés sur la tête ! Plutarque la considérait comme le produit de la fusion entre la foudre, l'eau et la terre et il paraît que l'on consommait déjà la truffe 2 600 ans avant Jésus Christ... En 1880, 1 320 tonnes de truffes noires étaient mises en vente sur le marché français. Aujourd'hui, il en est vendu à peine 50 tonnes par an. Ce diamant noir de la gastronomie française revient enfin sur les grandes tables ! Mais à quel prix ? « 1 400 € le kilo au moment des fêtes à Rungis, déclare Patrice, rabassier, caveur, ou plus simplement ramasseur de truffes dans l'Orne. Je m'y intéresse de très près depuis cinq à six ans. Dans nos régions, on peut en trouver toute l'année, suivant les espèces. »

Un parfum de musc et de noix de coco :

« L'été, la mouche suillia giganta vit sur les truffières dont les larves se nourrissent du précieux joyau des bois. La truffe devient ainsi repérable... » Lorsque la truffe arrive à maturité, son puissant parfum embaume l'air humide. Ganté et botté, le couteau à la main, Patrice, nez au vent, pénètre dans un sous-bois proche d'Alençon. Du bout d'une branche, il écarte le feuillage et se met en chasse. Objectif : rapporter chez lui la perle noire.

« À mon avis, dit-il, les meilleurs coins sont proches de Sées ou d'Argentan, car il faut un sol argilo-calcaire pour ce champignon. Cependant, ça sent bon la truffe ici. Il suffit de rechercher les essences symbiotiques comme le chêne, le charme, le noisetier, le pin, le hêtre, cèdre, bouleau, tilleul... Sur une truffière, il y a toujours une truffe de surface qui dépasse de quelques millimètres. »

Pratiquement à quatre pattes, il renifle le sol au plus près : « Elle possède un parfum proche du musc ou de la noix de coco. » Patrice balaie délicatement les feuilles mortes. Un jour de brume, il trouve une bonne douzaine de truffes noires dont il brosse vigoureusement la surface : « Pas loin de 400 g aujourd'hui... J'ai quinze jours pour les garder au frais. Je les pose sur un linge de façon à ce que ce dernier absorbe l'humidité du champignon. »

La truffe représente une véritable passion pour Patrice : « J'aimerais en vivre, dit-il. Je donne des conférences, j'organise des rencontres mycologiques... » Il aimerait développer la production dans la région. Patrice se voit déjà en train d'entretenir des truffières artificielles, par exemple. « Il suffirait en effet de planter des arbres aux essences symbiotiques sur les terres argilo-calcaire et de surveiller leur progression... »

Ouest France.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum