Des courses de Percherons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des courses de Percherons.

Message par LORD le Mar 8 Fév - 9:33

Boujou.

Vous croyez voir un bête cheval de trait ? Bien plus que cela ! Développement durable et écologie marquent le renouveau de la race. En 2011, L'Orne accueillera le Mondial du percheron.
Il n'y a pas que la dentelle d'Alençon qui renaît dans l'Orne : le cheval percheron, en voie de disparition, connaît aujourd'hui une seconde jeunesse. La mécanisation a failli avoir sa peau. Certains avaient donné ce gros balourd d'une tonne pour mort. Condamné, inutile.

Aujourd'hui, c'est le ras-le-bol du tout mécanique et la saturation du tout polluant qui lui redonne une chance. Production de lait de jument, culture des vignes, débardage, transports écolo dans les agglomérations : le percheron a le vent en poupe. Une aubaine pour l'Orne qui va accueillir le Mondial du percheron au Haras du Pin.

Et la boîte à idées est loin d'être complète. Un exemple : pour la première fois, depuis des années, la société des courses du Pin a organisé en 2010 une épreuve de course de percherons sur l'hippodrome. L'idée a fait tousser quelques éleveurs de purs sangs qui ne voyaient pas forcément d'un bon oeil ces mastodontes chevauchés par des jockeys en casaque. Mais « c'est l'épreuve qui a remporté le plus gros succès sur l'hippodrome », confie Xavier Mussat, président de Haras du Pin Tourisme. L'initiative sera renouvelée en 2011. Les courses de Percheron existent déjà au Japon, sur l'île d'Hokkaïdo, appelées courses « Ban-ei ». Les chevaux y tirent des traîneaux d'une demi-tonne à une tonne sur une piste dotée de deux obstacles en forme de collines artificielles.

Ouest France.
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des courses de Percherons.

Message par crosman le Mer 9 Fév - 0:00

Hardi cheers
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des courses de Percherons.

Message par LORD le Jeu 10 Fév - 9:31

Boujou.

Ramasser les poubelles, emmener les enfants à l'école, promener les touristes... Les chevaux de trait se cherchent une nouvelle activité. L'école nationale du Pin mise sur les chevaux territoriaux.
Ils sont Belges, agents espaces verts dans leur commune près de Bruxelles. Mais cette semaine, Manu, le directeur de service et ses trois agents sont venus se mettre au vert au haras du Pin. Passer un « permis de conduire » façon chevaux de trait.

A quoi cela peut bien servir ? « Nous avons 830 poubelles publiques à vider cinq à sept fois par semaine. Nous allons remplacer l'un des huit camions par un cheval attelé à une remorque, ce sera un Ardennais belge », explique le responsable du service, Manu. « On peut aussi imaginer un travail social avec les scolaires et les personnes âgées. Aller les chercher avec l'hippobus pour les amener au jardin pédagogique, par exemple. »

Une valeur économique :

Pour mener à bien ce projet, il fallait former les agents. D'abord, il y a eu un appel d'offre auprès des 200 personnes du service. Finalement, trois ont été retenus. S'ils connaissaient un peu les chevaux, ils n'en savaient pas assez pour savoir les guider en toute sécurité en ville. « Il est difficile en Belgique de trouver des meneurs confirmés. Comme nous avons un partenariat avec les haras nationaux, nous sommes venus nous former ici. »

Des tours de voiture hippomobile, ils en ont fait dans l'allée Louis XIV, avec Nectar et les autres chevaux de trait normands, cobs ou percherons. Passer entre des quilles, s'arrêter à hauteur de l'escalier arrière. Manoeuvrer. Quelques tours en ville, à Argentan, aussi. Tout cela sous l'oeil très attentif du responsable de la formation, Louis Basty.

Pour lui, ce type d'utilisation des chevaux de trait a de l'avenir. « Le cheval de trait n'a plus la viande, n'a plus les aides, il faut qu'il se trouve une valeur économique. »

Les attelages sont formés de meneurs en formation, et de jeunes amenés à devenir formateurs, eux aussi à l'école nationale du Pin, section attelage. Une semaine doublement formatrice. « A l'école, on essaie de donner une nouvelle orientation vers le cheval utilitaire, avec le certificat de spécialisation utilisateur d'animaux attelés », explique Marion Lhote, déléguée nationale « chevaux de trait » à l'IFCE (ex-Haras nationaux).

« Cela recoupe énormément de domaines : l'agriculture, avec par exemple l'entretien des vignes ou le maraîchage ; le transport (de biens ou de personnes) et l'entretien. » Exemple au haras du Pin, où les manèges sont hersés avec les chevaux.

En France, l'usage du cheval « territorial » se développe. Aujourd'hui plus d'une centaine de collectivités utilisent des chevaux : à Argentan, pour les visites touristiques de la ville, ou le ramassage des tailles d'espaces verts. Ou, tout près dans le Calvados, à Saint-Phierre-sur-Dives, pour l'hippobus. Et en 2012, une quarantaine de chevaux (postiers bretons, cobs normands et percherons) feront la navette pour les touristes au Mont Saint-Michel.

Isabelle BOIS. Ouest-France
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des courses de Percherons.

Message par carente50 le Jeu 10 Fév - 21:30

A Trouville ils ramassent des poubelles avec une carette
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des courses de Percherons.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum