Quelle graphie?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle graphie?

Message par Invité le Sam 26 Fév - 13:03

Allez voir sur Wikipédia au dossier Cauchois, et cliquez sur discussion. J'y demandais pourquoi le K et le W y étaient inconnu sur ce "blog", lisez bien toutes les échanges avec le correcteur du site un tantinet obtus. J'y abordais le cas de la latinisation du normand et des étymologies latinisées, vous y verrez que le normand est plus norrois et anglo-saxon qu'on ne le dit et que Wikipédia ne le pense. Lisez également ma diatribe sur les mots normands créés par certains correcteurs de ce blog.

PS
Vous ne le savez peut-être pas, mais j'ai déposé à la BNF en mai 1996, le livre, que j'ai depuis fait en CD: "Manifeste Scholiastique de: GLOZEL Clef de l'Esotérisme Occidental", où je traduis l'écriture les artefacts et plaques de Glozel. Vous pouvez en voir des exemples sur le blog: Glozel_enfin_traduit.eklablog.com (et c'est autre chose que les traductions de Mr Hitz...). Ou en tapant sur le Net : Blog de Odhinn-Hermodr …pour plus de traductions.
Bien à vous!
Odhinn-Hermodr de Warenghien


Dernière édition par O-H de Warenghien le Mer 15 Fév - 15:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par crosman le Sam 26 Fév - 15:32

je connaissais...le pb n'est pas que la francisation mais aussi la diffusion. Une "scandinavisation" lente est préférable, me semble t-il, à une révolution linguistique qui serait incomprise. C'est pourquoi mes textes en normand s'efforcent d'aller progressivement vers une forme de normand "évoluée" sans avoir à choquer de trop (et je le fais déjà) .
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Dim 27 Fév - 0:01

Quoique vous fassiez..., une personne qui n'est pas décidée à s'investir ne fera pas d'effort! Je déchiffre le grec, le gothique allemand (d'avant guerre, que j’écris également), le slavon et l'hébreu (après une courte période d'adaptation, car je suis malheureusement dyslexique), j'écris les runes depuis l'âge de 8 ans (et ma fille qui en a 10, depuis l'âge de 7 ans). L'écriture de ma langue normande est à quelques lettres près la même que l'islandais (+ ſ = s intérieur & ß = un double s, qui étaient encore employé en France jusqu’à la fin du X1Xème siècle). Relisez le texte que j'ai déposé sur la langue cornique (tiré p. 88/89 du livre : L'aventure des langues en occident, d'Henriette Walter)..., à vous lire on croirait que les Normands ont des facultés intellectuelles moindres que celles des Anglais, et plus proche des escargots! A vouloir à tout crin, se mettre au niveau des monolingues franco-français, on se donne les mêmes limites que le centralisme franco-parisien le fait pour la France et au même niveau que les français vis-à-vis des langues étrangères. On ratisse peut-être large, mais on n’élève pas le débat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par crosman le Dim 27 Fév - 12:19

il n'est pas question de débat mais de combat.

Je suis un soldat pas un général. La terre normande est entre mes doigts et elle le sera quand je serai sous le poids du glaive, tout le monde ne peut pas en dire autant.

J'ai bien peur que la moitié des normands ne savent même pas que Saga ou Elda sont des mots d'origine scandinave. Je vois pas mal de normand sur le terrain, enfin des gens qui se disent normands, mais ils ne savent pas où ils habitent, de là à savoir où se trouve l'Islande et ce qu'était un iro- norvégien!!!

Il serait bien qu'ils lisent Mme Walter et vous même, peut être, encore faudrait-il que beaucoup se mettent à lire au lieu dé guetti la crouésie dé la TV à retou dé teimps.

Ou est votre école? Votre association de promotion? Où sont vos disciples?

J'ai toute la collection Heimdal, Noroit et Vikland Very Happy force est de constater que ces superbes diffusions n'ont pas été assez fortes pour montrer le chemin aux normands. la voie est peut être ailleurs c'est ce que je cherche en toute humilité.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Dim 27 Fév - 13:19

Je ne débat pas, je suis emporté parfois par mon élan...
J'ai aussi des: Viking, Terre normande, Parler et traditions populaires de Normandie, Haro, Le boués-Jaun, Le viquet, H.H.N.K., Etudes normandes, & le n° de Normandie Espoir (dont j'ai été le rédacteur en chef en 85). Ainsi que presque tous les dictionnaires et mémentos paru sur le normand continental et des îles, et des éditions Ouest-France. La Normandie est ma profession de foi..., cela fait près de 50 ans que je rédige, ce qui était d'abord un dictionnaire cauchois, devenu au fil du temps un dictionnaire-encyclopédique Normand-Français/Français-Normand. Je ne suis pas professeur, ni pasteur, ni gourou, je suis autodidacte et auteur-éditeur, j'ai écris des livres/CD sur les runes, sur Glozel, de contes et légendes de Normandie, sur "Les séries" cauchoises, j'ai vendu q.q. CD de bouches à oreilles ; c'est tout, mais c'est déjà pas mal...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par crosman le Dim 27 Fév - 15:04

il me semblait bien...avoir reconnu quelqu'un. Travail essentiel pour ceux qui lisent.

En ce qui me concerne c'est maintenant sus les cllos, dans les écoles et sur scène que ça va se passer pour ceux, notamment, qui ne lisent pas et qui, pour une fois, auront délaissé la TV.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par thorbjorn le Sam 5 Mar - 11:20

Rentrant de Suède je découvre avec plaisir qu'Óðinn-Hermóðr a rejoint ce forum.
Pour moi c'est une bonne chose; l'ayant déjà rencontré plusieurs fois je peux dire que c'est quelqu'un de passioné et d'une grande érudition normande.

j'avais déjà signalé la parution de son encyclopédie normande, qui bien sur ne s'inscrit dans l'optique de l'histoire revisitée de la Normandie.
C'est un "haut" qui s'mouve; à chacun sa forme d'action normande et la parution d'ouvrages est aussi importante que les manifestation de terrain.
http://normanring.forum-actif.net/t2341-encyclopedie-normande#20496

N'oublions pas que la Normandie de demain sera nordique ou elle ne sera pas.
avatar
thorbjorn

Messages : 667
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : La Houssaye

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par crosman le Sam 5 Mar - 17:44

A condition de les lire... Shocked . Des petites conférences seraient les bienvenues sinon ça tourne dans les mêmes sphères. Quant à tout miser sur le "nordisme" attention à l'overdose. Depuis le XIeme siècle on en a vu d'autres des péripéties et on a tendance à les oublier.

avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Jarl le Dim 6 Mar - 15:57

La politique nordiste ne marche qu'à petite dose, juste pour appuyer une politique normanniste. Il n'y a que come ça que el nordisme est utile.
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par crosman le Mar 8 Mar - 11:36

personne n'est enchanté par Lechanteur, mais heureusement que quelqu'un s'est mit à la graphie à son époque (et il faut se mettre dans le contexte). En outre la graphie actuelle est lue par des français mais ce n'est pas pour ça qu'ils comprennent le texte, sinon je ne serai pas obligé de passer mon temps à traduire ou expliquer les textes avant des les lire ou chanter! Enfin les locuteurs actuels ont du mal à admettre de nouveaux mots, enfin des mots qui n'étaient plus employés (gate, bedot, pirouelles) alors pour accepter une nouvelle graphie du jour au lendemain boujou byi!

Je comprends bien la position des érudits et puristes, je ne suis pas sur que cela s'inscrive dans la continuité de l'histoire mais plutôt dans un retour aux sources. Tel qu'il était promu quand j'avais 18 ans...cela n'a pas pris (trop radical?) je doute que cela prenne de nos jours (toujours trop radical et trop éloigné de la base).

Peut être suis je dans l'erreur, mais il y a longtemps que je ne fais plus le viking il est vrai, même si je connais plein de gens dans les compagnies!

Les deux voies (voix) pourraient coexister d'ailleurs, abondance ne nuit pas en nos temps de disette normande!

avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mar 8 Mar - 15:00

Ce n'est pas du normand, mais du français dénaturé, comme se le représentent les gens des villes, qui croient singer les paysans en se moquant d'eux. Un de ces soi-disant "auteur cauchois", se faisant appeler Bruce, dit lui même que n'étant pas Cauchois, il écrit le patois sans l'avoir apprit..., c'est bien une preuve que ce pseudo-patois, n'est que du français dénaturé, tant dans son langage que dans sa rédaction.
Dans Etudes Normandes n° 3, il est dit au sujet des pseudo-patoisants p. 32: - Un autre excès consiste à déformer de façon outrancière certains termes employés (pour faire plus "patois..."). Exemple je rajoute: iaoüe pour Iáw: "eau", oyëyes pour Áheųll: "oreille", ou tchien pour chien, qui devrait s'écrire et se prononcer Kin. Il ne viendrait à personne d'écrire djine pour retranscrire l'anglais Jean, à moins d'avoir affaire à un petit enfant ou un illettré, ou pour bêtement franciser la langue, comme le font les séniles de l'académie française, qui ont réécrit Beefsteak (littéralement: "tranche de bœuf", mot anglo-normand, du norrois StĒk: "rôti", qui ne s'emploi jamais pour désigner la viande hachée), remplacé par la ridicule francisation en Bifteck, non sens doublé d'idiotisme, qui pourrait se traduire en cette langue par "biffe [raye] teck |bois]", ce qui n'a plus rien à voir avec la racine d'origine de ce mot.
Quant à la base..., si elle ne veut pas s'élever et rester comme le nom l'indique, au ras des pâquerettes, c'est son problême, mais qu'elle ne dise pas qu'elle parle normand..., c'est du franco-patois, francisé dans ses mots comme dans son orthographe, pour complaire aux gens pas assez motivés pour faire des efforts et s'investir. Qu'ils aillent voir les oïlitans du Faux ROM poubelle, Forum Babel..., ma fangue a lourchée....



Dernière édition par O-H de Warenghien le Lun 6 Juin - 13:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mar 8 Mar - 18:27

O-H de Warenghien,

c'est avec effort que je lis vos posts, ceux-ci n'étant, malgré une bonne formulation et une certaine structure, ni argumentés ni profitables à ce débat.

Je reviens un instant sur ce problème d'argumentation. D'une partous prenez pour preuves ce qui n'est que simples faits (notamment : il écrit le patois sans l'avoir apprit..., c'est bien une preuve que ce pseudo-patois, n'est que du français dénaturé). Or, il est un devoir intellectuel d'analyser les faits avant de soutenir une hypothèse (et non d'apporter de preuves, chose assez utopique par ailleurs).

D'autre part, les seuls arguments dont vous daignez ébaucher l'analyse (je parle ici de l'étymologie de "bifteck") ne sont ni vérifiés ni vérifiables (aucune source n'est citée) et il tient à vos lecteurs de vous croire sur parole. C'est évidemment une chose inacceptable et toute personne sensée prendra de suite le parti de mettre en doute votre parole. Et sa décision sera parfaitement légitime, car dans un monde d'informations, nous ne serions plus en mesure de distinguer le vrai du faux et serions forcément noués à des données contradictoires. En effet, pourquoi vous croire plutôt qu'un autre ?

En particulier sur le thème du "bifteck", vous commettez de nombreuses fautes. Vous faites remonter l'étymologie de "beefsteak" à l'anglo-normand. C'est une chose absolument réfutable étant donné qu'une telle approche viole les principes morphologiques du vieux normand, qui n'accepte pas les syntagmes génitif de type GN, mais optera toujours pour ceux de type NG (*steak de beef). Les "mots" de ce type sont d'origine anglo-saxonne, langue dans laquelle on retrouve bien cette construction de type GN ("england"). Autre argument en faveur d'une origine anglo-saxonne, le substantif "steak" n'apparait pas en normand continental en tant que non-emprunt au français (il aurait sinon la forme *esteak, tout comme on a "espécial"). Ainsi donc, s'il a été incorporé à l'anglo-normand, ce n'est que sur l'île de Bretagne et non avant. C'est en revanche l'élément "beef-" qui vient du vieux normand "buef" (boeuf). (Klein, Dr. Ernest, A Comprehensive Etymological Dictionary of the English Language, Amsterdam: Elsevier Scientific Publishing Co., 1971).

Autre faute que vous commettez, méthodologique cette fois. Il est très aimable à vous de nous préciser l'origine étymologique des emprunts que vous présentez. Encore faut-il que votre transcription soit accessible. Alors soit il vous faut vous conformer aux normes de transcription du norrois, ou bien nous présenter, comme Jarl vous l'a demandé, les principes de votre système graphique. Dans tous les cas, il ne nous est pas tenu de deviner le mot "steik" dans votre "StĒk".

Enfin, votre dernière faute est d'ordre théorique. Vous appréhendez la langue comme un phénomène conscient, et confondez la part du locuteur et celle des académiciens. Lorsque vous vous permettez remplacé par la ridicule francisation en Bifteck (entre autres), vous portez un jugement qui n'a pas lieu d'être sur un phénomène aussi inconscient et physique que l'adaptation phonologique d'un emprunt. En effet, si [bifsteik] a du devenir [biftek], c'est pour respecter les principes phonotactiques du français qui n'accepte ni les diphtongues devant une coda, ni les groupes consonnantiques complexes de type /fst/. C'est donc un phénomène parfaitement naturel et nullement critiquable. L'orthographe est un élément extérieur venu après ! Vous avez une proportion à ne pas prendre en compte la barrière qui existe entre les langues, une chose pourtant tout aussi essentielle que la notion d'espace en physique.

J'ai cru comprendre que vous appréciez l'exercice de la diatribe. Prenez alors en compte le fait que ce style est inadapté lors d'un débat, puisqu'il ne vise ni à démolir l'argumentation adverse, ni à construire la sienne ; mais à dénigrer l'opposition. C'est un style conforme aux lettres ouvertes, certes, mais pas à un forum. Il est tout à fait de votre droit d'exercer les discours de votre choix dans quelconque blog, mais il est aussi de votre devoir de vous conformer à un style plus riche en argumentation, lorsque le but n'est plus d'être entendu, mais de débattre. Auquel cas, sinon, le principe de débat n'aurait plus lieu d'être ici.

Je vous prie alors de réserver l'énergie que vous dépenser dans l'utilisation vaine de mots tels que "pseudo-", "sénile", "ridicule", etc... à un effort d'argumentation (et d'analyse) plus soutenu, et en citant vos sources.

Je vous remercie d'avance.

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mar 8 Mar - 19:47

Enguehard a écrit:O-H de Warenghien,

c'est avec effort que je lis vos posts, ceux-ci n'étant, malgré une bonne formulation et une certaine structure, ni argumentés ni profitables à ce débat.

Je reviens un instant sur ce problème d'argumentation. D'une partous prenez pour preuves ce qui n'est que simples faits (notamment : il écrit le patois sans l'avoir apprit..., c'est bien une preuve que ce pseudo-patois, n'est que du français dénaturé). Or, il est un devoir intellectuel d'analyser les faits avant de soutenir une hypothèse (et non d'apporter de preuves, chose assez utopique par ailleurs).

C'est avec commisération, que j'ai lu votre (è)speech... (comme on écrirait en normand francisé par les clercs). Ma remarque sur Il écrit le patois sans l'avoir apprit... est due à une interview de Mr Bruce par le Courrier-Cauchois.

Je sens dans votre diatribe dithyrambique, une influence sulfureuse Wikipédienne et/ou Babélienne....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mar 8 Mar - 19:59

Voilà encore une fois... sarcasmes, amertume, et toujours pas l'ombre d'une argumentation solide.

Mon influence est universitaire, car comme pour la plus part des gens, ma vie (même intellectuelle) ne se limite pas à la sphère "google".

C'est un débat stérile.

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mar 8 Mar - 20:17

Enguehard a écrit:Autre faute que vous commettez, méthodologique cette fois. Il est très aimable à vous de nous préciser l'origine étymologique des emprunts que vous présentez. Encore faut-il que votre transcription soit accessible. Alors soit il vous faut vous conformer aux normes de transcription du norrois, ou bien nous présenter, comme Jarl vous l'a demandé, les principes de votre système graphique. Dans tous les cas, il ne nous est pas tenu de deviner le mot "steik" dans votre "StĒk".

Et oui, la lettre que j'écris Ē retranscrit le son èï, voyelle que les Normands tiennent du norrois et 13ème stafr du Fuþark. Quant à votre st devenu èst.., par académisme je le re-redis issu de l'école des clercs latinistes, vous oubliez qu'il y a en normand par exemple le mot: Staseran qui ne s'écrit pas Estraseran...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mar 8 Mar - 20:25

Enguehard a écrit:
Mon influence est universitaire, car comme pour la plus part des gens, ma vie (même intellectuelle) ne se limite pas à la sphère "google".

C'est un débat stérile.

Et bien moi Môssieu, je suis autodidacte et j'en suis fier, car je me suis construit moi-même, et ne suis donc pas issu d'un moule!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mar 8 Mar - 20:40

Pourriez-vous citer vos sources pour ce mot ? Je rappelle que nous parlons du normand continental actuel, sommes-nous d'accord sur ce point ?
En effet, je ne met pas en doute la présence de ce type de groupe consonantique initial en anglo-normand, au contraire très fréquent.

Quant à votre st devenu èst.., par académisme je le re-redis issu de l'école des clercs latinistes
C'est absolument insensé. L'apport d'une voyelle épenthétique ne vient absolument pas du latin. On a par exemple le mot latin "scola" qui donne "école" en français. L'épenthèse est un phénomène très répandu, et ce dans toutes les langues. On le trouve par exemple en arabe dans /?inkasara/, les sons [?i] s'étant rajoutés afin d'éviter un groupe consonantique initial /nk/ proscrit par le système phonotaxique de la langue. Cela n'a rien à voir avec les conventions "académistes". Et de plus, parler d'académisme à cette époque est absolument anachronique.

Ē retranscrit le son èï, voyelle que les Normands tiennent du norrois
Quelle voyelle ? Votre fameux <Ē>, ou bien appelez-vous "voyelle" la diphtongue /ei/ ? Si tel est le cas, faire remonter ce son au norrois est infondé. Remarquez que je ne dis pas "faux", car il n'existe aucune possibilité avec l'apport actuel des sciences d'affirmer ou d'infirmer une telle supposition. Or, ce son /ei/ existe en normand (ou pré-normand) bien avant l'arrivée des Normands. Il est déjà attesté au Vè siècle, et ce, dans tous les parlers gallo-romans ou presque. Ainsi donc, faire remonter cette diphtongue au norrois n'est ni démontré, ni démontrable. Vous pouvez très bien spéculer en affirmant que la diphtongue romane ait été remplacée par la même diphtongue norroise, mais c'est transgresser le principe d'économie en science (principe qui dit qu'à deux règles aux résultats identiques, la plus simple est la meilleure... Principe par ailleurs universel à toute science) ainsi que la notion d'imperméabilité des systèmes phonologiques (ce même principe qui fait prononcer "ze" le "the" anglais à un français, si vous voulez).
Mais même malgré ces principes, je le répète, c'est quelque chose d'indémontrable. (pour peu, même, que cela en vaille la peine).

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mar 8 Mar - 20:47

Et bien moi Môssieu, je suis autodidacte et j'en suis fier, car je me suis construit moi-même, et ne suis donc pas issu d'un moule!

Ravi de vous entendre le dire. Si vous pensez que j'ai pu insinuer avoir un niveau d'instruction plus élever que le votre, vous vous trompez. Je n'ai aucun moyen de le savoir. Et que ce soit le cas ou non, cela ne fait absolument aucune différence, car c'est le fond et non la forme qui m'importe.

Et si vous insinuez, encore avec beaucoup de sarcasme, que je suis issu d'un moule, alors sachez vous-même que je suis tout aussi autodidacte, autonome dans mes idées, et capable que vous.

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Jarl le Mar 8 Mar - 20:51

Merde, mon message à disparu ?

Bref, je disais :

1) J'attend toujours que O-H de W... s'explique sur sa graphie que j'aimerai bien comprendre.

2) Ceux qui pronent de nouvelles graphies devraient écrires et publier afin qu'elle soient accessibles à tous. Si intéréssés, je bosse tous les Mercredi sur la rédaction d'une nouvelle grahie normande, à Caen Wink
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mar 8 Mar - 21:15

Hélas je ne suis pas à Caen, mais tout ce qui concerne la graphie m'intéresse. Non pas d'ailleurs l'esthétique, mais l'aspect "sociolinguistique" qu'elle peut revêtir.

Bonsoir.

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mar 8 Mar - 23:39

Quelle voyelle ? Votre fameux <Ē>, ou bien appelez-vous "voyelle" la diphtongue /ei/ ? Si tel est le cas, faire remonter ce son au norrois est infondé. Remarquez que je ne dis pas "faux", car il n'existe aucune possibilité avec l'apport actuel des sciences d'affirmer ou d'infirmer une telle supposition. Or, ce son /ei/ existe en normand (ou pré-normand) bien avant l'arrivée des Normands. Il est déjà attesté au Vè siècle, et ce, dans tous les parlers gallo-romans ou presque. Ainsi donc, faire remonter cette diphtongue au norrois n'est ni démontré, ni démontrable. Vous pouvez très bien spéculer en affirmant que la diphtongue romane ait été remplacée par la même diphtongue norroise, mais c'est transgresser le principe d'économie en science (principe qui dit qu'à deux règles aux résultats identiques, la plus simple est la meilleure... Principe par ailleurs universel à toute science) ainsi que la notion d'imperméabilité des systèmes phonologiques (ce même principe qui fait prononcer "ze" le "the" anglais à un français, si vous voulez).
Mais même malgré ces principes, je le répète, c'est quelque chose d'indémontrable. (pour peu, même, que cela en vaille la peine).

La notion de diphtongue est un concept linguistique, utilisé en phonétique et en phonologie, qui évoque une forme spécifique de voyelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mer 9 Mar - 0:07

Enguehard a écrit:Pourriez-vous citer vos sources pour ce mot ? Je rappelle que nous parlons du normand continental actuel, sommes-nous d'accord sur ce point ?
En effet, je ne met pas en doute la présence de ce type de groupe consonantique initial en anglo-normand, au contraire très fréquent.

Avec:

- Nærkin: [nêrkī] m.s.
litt.: "chien noir/sombre".

En cauchois et normand continental, il y a aussi:

- Nærpiot: [nêrpiô] m.s.
"dindon noir/sombre".
- Banklokk: [bāklok] f.s.
"cloche de ban".
- Brúman: [brúmā] m.s.
"gendre" (littéralement: "homme de la brú").
- Blankhríma: [blāk'hrîmè] v.int.
"geler-blanc" (franco-patoisé Blanc-rimer, du norrois Hrím: "givre/frimas").
- Gulkat: [gulka] m.s.
"chat jaune".
- Kaúkpéſh: [kôkpiè∫] f.s.
"fausse-couche".
- Kaúkmar: [kôkmar] m.s.
"cauchemar" (littéralement: "esprit de la couche".
- Suíkaúw: [swîkôv] m.s.
"chauve-souris".
etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelle graphie?

Message par Invité le Mer 9 Mar - 11:08

Jarl a écrit:J'attend toujours que O-H de W... s'explique sur sa graphie que j'aimerai bien comprendre.

ça fait presque 50 ans que je rédige mon dictionnaire-encyclopédique normand, 49 ans exactement (j'aurai 57 ans le mois prochain, et j'ai commencé à noter les mots cauchois que m'apprenait ma grand-mère et ses soeurs, à 8 ans. Ma grand-mère est née en 1890, mon grand-père en 1884, ce n'est donc pas du franco-patois à la mode Courrier-Cauchois (concocté après la guerre 14/18, comme le ch'ti inventé à cette époque, sur des bases de normand-picard) que j'ai appris, mais un dialecte du XIXème siècle. Mon grand-père parlait directement avec des gens du Dorset dans les tranchées (on le surnommait l'Anglais, alors qu'il n'avait jamais appris cette langue), allez faire la même chose de nos jours, avec le parler paysan à la mode franco-parisienne, tel qu'on le retranscrit dans vos "prechi normaun...", ici, sur le Courrier-Cauchois, à Wikipédia, Babel ou ailleurs..., avec des paysans britanniques!

Mon dico sur CD, comporte plus de 1100 pages, une édition à compte d'auteur serait dispendieuse (des éditeurs, comme les éditions normandes à Luneray m'ont dit que c'était trop "pointu", et qu'ils préféraient éditer même de la daube sur un nom connu, car ça se vendait quand même, alors q'un livre trop intello ne se vendrait pas, génération "Arlequin" oblige...), c'est pour cette raison, que je ne peux pas expliquer mon choix de rédaction en quelques lignes.
Comme le disait en gros Gurjieff, "quelqu'un qui n'est pas prêt à payer pour apprendre, n'accordera pas de valeur à ce qu'il a reçu...".


Dernière édition par O-H de Warenghien le Jeu 31 Mar - 10:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Enguehard le Mer 9 Mar - 16:58

Bonjour,

Tout d'abord à propos de votre liste de mots. Je ne vois ni ce que vous essayez d'exemplifier, ni en quoi vous répondez à ma demande d'apporter les sources du mot que vous aviez précédemment cité. En cela, je ne peux ni vous répondre, ni commenter quoique ce soit. Je vous prie donc d'être plus clair.
En revanche, cela soulève un nouveau problème. Il est très bien que vous fassiez suivre vos mots d'une transcription phonétique. Encore faut-il que nous puissions la comprendre. Ainsi donc, je prierais de vous conformer soit à l'API, soit au SAMPA, soit encore de nous présenter un tableau de correspondances entre votre transcription et une transcription phonétique internationale en vigueur.

A propos de phonétique, je voudrais encore insister sur le fait qu'une diphtongue n'est pas une voyelle, mais un ensemble de deux voyelles ou encore d'une voyelle et d'un glide (/j/, /w/, /y/).

Dernier point sur lequel je voudrais revenir. Il semble que attachiez trop d'importance à la valeur de votre "enseignement". Jarl, tout comme moi, vous demandions de clarifier votre graphie et non de nous faire un compte rendu détaillé de votre ouvrage. Ce n'est pas plus dans l'optique d'acquérir vos connaissances, que de simplement pouvoir vous lire de façon un peu plus claire. Car entre une graphie personnelle, une transcription phonétique qui l'est tout autant (et je soupçonne le sens des mots de l'être aussi), nous ne pouvons reconnaître que peu des mots que vous citez. Ainsi vous serais-je gré de vous soumettre à cet exercice de clarification, au risque sinon de vous discréditer tout à fait.

Enguehard

Messages : 337
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : Annebecq

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Invité le Mer 9 Mar - 20:48

Enguehard a écrit:
A propos de phonétique, je voudrais encore insister sur le fait qu'une diphtongue n'est pas une voyelle, mais un ensemble de deux voyelles ou encore d'une voyelle et d'un glide (/j/, /w/, /y/).

Alors réécrivez le Larousse, dont voici la définition:

diphtongue
nom féminin
(bas latin diphtongus, du grec diphthoggos)

* Voyelle complexe dont le timbre se modifie graduellement une fois au cours de son émission (par exemple en anglais [ei] day, [ou] nose ; en allemand [au], Haus ; en espagnol [ue] muerte ; en italien [uo] cuore). [En français moderne, il n'existe plus de diphtongues : les graphies eu, au, ou correspondent à des voyelles simples [ø], [o] et [u].]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle graphie?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum