TNT et îles anglo-Normandes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TNT et îles anglo-Normandes.

Message par LORD le Ven 7 Sep - 12:13

Boujou.

Des centaines de foyers du nord de la Manche reçoivent mal la télévision numérique terrestre (TNT) depuis deux mois, ce qui inquiète les élus de cette zone riche en sites nucléaires où la chaîne publique France 3 doit transmettre les instructions à la population en cas d'accident.

« La télévision fait partie des dispositifs d’alerte et d’information en cas d’accident à la centrale (nucléaire). Or depuis deux mois ce système n’a aucune fiabilité. On regarde une émission et puis ça coupe, on n’a pas la fin », raconte Pascal Fauchon, le maire (PS) de Flamanville (1 800 habitants) à l’AFP.
L’élu a recensé au moins 400 postes de télévisions problématiques et estime que la majeure partie au moins de la population de cette commune est concernée.

A 23 km de là, à Beaumont-Hague, où se trouve l’usine de retraitement de déchets nucléaires d’Areva, le maire et conseiller général (DVD) Michel Laurent ne cache pas son agacement : « Non seulement les gens ont souvent raté les Jeux olympiques mais surtout France 3 avec qui l’Etat a un contrat (en cas de problème nucléaire) ne fonctionne pas de manière fiable », relève l’édile de la commune qui concentre le plus de matière radioactive en Europe, interrogé par l’AFP.

Un coût pour les particuliers comme pour les communes - « Cela pose des problèmes financiers tant pour les particuliers que pour les communes. Une parabole, c’est un investissement d’au moins 500 euros pour un particulier et pour une seule télé, quand l’Etat rembourse 250 euros seulement », poursuit M. Laurent qui a recensé 150 foyers concernés sur sa commune.
« Et si on veut remettre la télé à la maison de retraite on en aura pour 6 000 euros », ajoute-t-il.

Le vice-président du conseil général (DVD) Gilles Quinquenel de son côté a écrit au président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour déplorer que de « larges zones de littoral (soient) en déficit de signal ».

Interrogé par l’AFP, le directeur général de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) Gilles Brégant a indiqué que des solutions allaient être mises en place « assez rapidement ».

Passage à la TNT de l’Angleterre en cause - Les problèmes sont apparus lorsque l’Angleterre (et les îles anglo-normandes) est passée à la TNT, et que la puissance de certains émetteurs secondaires a été réduite pour faire de la place à la télévision britannique.

La puissance de ces émetteurs devrait à nouveau être augmentée mais l’ANF n’était pas en mesure mardi de préciser dans quels délais. Une réunion est prévue jeudi 6 septembre avec tous les acteurs concernés.

AFP.
avatar
LORD

Messages : 6956
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum