La Réunification sur le terrain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Réunification sur le terrain.

Message par LORD le Mer 3 Déc - 22:24

Boujou.

Voici ce long article (source Drakkar on line) qui prouve deux choses:

1/ La Réunification est une évidence et les deux "régions" Normandes le savent bien!
2/ Le travail en commun d'une Normandie Réunifiée, ou à l'heure actuelle de nos deux "régions" Normandes, est un atout et un gage de réussite bien plus important qu'un travail isolé et séparé source de retard dans le développement.

Dans le cadre des coopérations interrégionales, Alain Le Vern et Laurent Beauvais ont fait le point sur les dossiers d’intérêt partagé par les deux Régions:

Lundi 1er décembre 2008, Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, et Alain Le Vern, son homologue haut-normand se sont retrouvés à Caen pour une réunion de travail dans le cadre des coopérations interrégionales mises en œuvre depuis 2004. A cette occasion, les deux Présidents de Région ont réuni les responsables des Universités de Caen, Rouen et du Havre ainsi que de l’INSA de Rouen et l’ENSI de Caen.

Depuis maintenant plus de 4 ans, les deux Régions travaillent de concert pour faire avancer les dossiers présentant un intérêt commun aux territoires haut et bas normands. Cette méthode de travail a permis de concrétiser plusieurs projets au bénéfice des habitants de Haute comme de Basse Normandie. Parmi les sujets évoqués ce jour, on peut citer notamment :

- Enseignement supérieur:

A l’occasion de leur rencontre, Laurent Beauvais et Alain Le Vern ont reçu les responsables des Universités de Caen, Rouen et du Havre ainsi que de l’INSA de Rouen et de l’ENSI de Caen. Les Présidents de Région ont ainsi rappelé leur volonté d’accompagner la création d’un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) commun aux trois universités normandes. Cette réunion avait pour objectif de définir les conditions et le contexte de constitution du PRES qui doit permettre une meilleure visibilité des travaux menés par ces différentes entités, de renforcer les liens entre enseignement supérieur, recherche et activités économiques tout en optimisant les infrastructures et les équipements de chaque site.

Alain Le Vern et Laurent Beauvais ont également confirmé leur souhait d’accompagner le projet de « Réseau Universitaire Numérique Normand » porté par l’Université du Havre. L’ engagement de chaque partenaire et les actions à mettre en oeuvre pour permettre la mutualisation des Espaces Numériques de Travail (accès aux ressources documentaires, sécurité des systèmes d’informations, centre de données mutualisés…) est en cours de finalisation afin de parvenir à un contrat d’objectifs avant la fin de l’année universitaire.

- Transports ferroviaires : une approche commune qui porte ses fruits.

Amélioration des liaisons vers Paris :

Les Présidents haut et bas-normands prennent acte de l’adoption récente d’un amendement, présenté par les élus socialistes des deux Régions, visant à améliorer les liaisons avec Paris dans la loi « Post Grenelle ». La prise en compte de cet amendement constitue une étape importante pour la desserte des Normandie. Les Présidents de Région et les parlementaires signataires de cet amendement entendent poursuivre leurs efforts jusqu’à ce que cette décision se traduise par des inscriptions de crédits et des réalisations concrètes de la part de l’Etat.

- Formation/Apprentissage : Accord de réciprocité pour l’accueil des stagiaires et des apprentis:

Afin de faciliter la mobilité interrégionale des apprentis et des stagiaires inscrits en formations professionnelle et sanitaires et sociales, les deux Régions ont décidé de signer une convention de partenariat levant tout obstacle à la mobilité de ces publics. Ce nouveau cadre juridique définit les principes de réciprocité pour l’accueil en formation des populations résidant sur l’un ou l’autre des territoires. La Haute-Normandie a d’ores et déjà signé une telle convention avec la Région Centre et devrait prochainement en faire de même avec la Picardie.

- Tourisme : Le travail se poursuit pour l’élaboration du Schéma interrégional:

Le schéma interrégional du tourisme normand sera présenté aux états généraux du tourisme le 18 mars à Evreux puis soumis à l’examen des assemblées régionales en juin prochain. Initié par les deux Régions, le premier schéma interrégional de développement touristique a pour objectif d’assurer une parfaite cohérence entre la politique de promotion et la politique de l’offre touristique, et d’organiser une stratégie ambitieuse de valorisation de l’identité de la Normandie auprès des touristes Français, européens et internationaux.

Le 23 octobre dernier, le comité stratégique a validé le diagnostic et les axes stratégiques du document. Les fiches actions déclinant le schéma seront présentées au comité technique le 18 décembre 2008 et finalisées fin janvier 2009.

Le schéma inclura à terme les orientations communes aux deux Régions ainsi que les volets propres à la Haute et à la Basse Normandie. Sur cette base, les deux Régions inscriront leur soutien en faveur du tourisme au travers de leurs différentes politiques à savoir l’économie, la formation, les Transports ou encore l’aménagement du territoire.

- En route vers les Jeux Equestres Mondiaux de 2014 :

Soutenue par les deux Régions, la candidature normande pour l’organisation des jeux équestres mondiaux de 2014 s’annonce très favorablement. A l’issue du dépôt des dossiers, la Normandie, représentant la candidature française, demeure la seule candidate en lice. La décision de la Fédération Internationale d’Equitation est attendue pour avril prochain. Alain Le Vern a par ailleurs confirmé l’engagement de la Haute-Normandie à hauteur de 500 000 euros en faveur de l’organisation de ces épreuves.

Cette situation est le fruit d’un engagement commun fort de la part des deux collectivités, soutenues par les Départements et la filière équine dans son ensemble. Cette volonté s’était notamment traduit par un soutien des collectivités régionales à l’organisation du RIDE en 2007 et 2008 à Deauville.

- Projet Clarec : Un exemple concret de coopération interrégionale.

Le projet interrégional CLAREC « Contrôle par Laser Aéroporté des Risques Environnementaux et Côtiers » associe trois équipes de chercheurs de Rouen et de Caen. Ce projet consiste à déterminer les aléas naturels pouvant affecter la façade maritime ainsi que la cartographie des risques en découlant. Les Régions concernées (Nord Pas de Calais, Picardie, Haute-Normandie, Basse-Normandie) ont signé avec le CNRS une convention établissant leurs engagements en faveur de ce projet. Chaque collectivité apporte ainsi un financement de 250 000 euros pour l’acquisition d’un Laser à balayage latéral aéroporté par l’Université de Caen. Ces équipements seront présentés dans le courant du 1er trimestre 2009 en présence des chercheurs Franck Levoy, Robert Lafite et Stéphane Costa."

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Réunification sur le terrain.

Message par crosman le Mer 3 Déc - 22:35

certes mais dé l'ouvrage en commun ch'est brin co eune countraée!!!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum