L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Clem1066 le Dim 16 Mai - 1:46

Tout à fait. Je répète à Thorbjorn : L'indépenance est un beau rêve mais pour l'instant totalement irréalisable.

En effet !

15 euros les 100 autocs,

J'achète , si ils sont bien foutu
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par thorbjorn le Dim 16 Mai - 11:05

Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour perséverer.
avatar
thorbjorn

Messages : 667
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : La Houssaye

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Lun 28 Mar - 15:14

Je ferai remarquer à l'assistance publique (lol), que le Luxembourg n'est indépendant et reconnu que depuis 1867 (avec seulement 2686 km2, sans ouverture sur la mer...).
Et que l'Irlande n'est indépendante et reconnue que depuis 1922 (après 7 siècles d'occupations Anglaise).

Et donc: Que la France n'occupe vraiment la Normandie que depuis la Traité de Bretigny..., soit moins de 7 siècles, et que la Grande Normandie serait aussi grande que le Danemark, de plus elle est ouverte sur la mer (ce qui fait que Paris nous envie... et lorgne sur la baie de Seine), et que si sans la loi issue de la France colonialiste (des années 50/60), nous n'étions pas séparé en 2 micro régions (le diviser pour mieux régner cher à la France régalienne), nous aurions un poids économique plus inportant (car nous n'aurions pas à payer plusieurs "chefs" de région et autres "sous-chefs", Préfets et sous-préfets etc, aux salaires dispendieux...).

Or: Ce n'est pas la Normandie qui a besoin de la France, mais la France qui a besoin de notre territoire. Ne sommes nous pas qualifié de "Province" par les franco-parisiens. Car comme pour les Gaules au regard de Rome, nous ne sommes rien d'autre qu'une terre de provende pour Paris, qui nous pille, qui nous vole, qui nous spolie..., mais ne veut surtout pas nous reconnaître et nous accorder des droits (argument majeur dans le culte de la Ripoublique Française, ptdr).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par crosman le Lun 28 Mar - 22:33

byi d'acco reide seu Very Happy
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mar 29 Mar - 12:49

Ce que la Bretagne doit à la Normandie :

Les hermines qui sont sur son drapeau, via Pierre de Dreux époux de la duchesse Alix en 1212. Le fait que ces armoiries de Dreux étaient brisées et sur brisées (la bordure de gueules & le franc-quartier d'hermine) signifiait que c'étaient des armes de cadet, peu convenables pour une grande principauté. Elles faisaient aussi de la Bretagne une dépendance héraldique du petit comté de Dreux, dépendant lui-même originellement du duché de Normandie. Porter les mêmes armoiries signifiait partager l'autorité et les propriétés ducales. Jean III ne pouvait l'accepter de sa marâtre Yolande de Dreux avec laquelle il était en froid, et puisqu'il ne pouvait lui interdire le port des armes de Dreux, il décida d'en changer lui-même. En 1316, quatre ans après son avènement, Jean III abandonna l'échiqueté de Dreux, pour le semé de mouchetures d'hermine, dit en héraldique française « bannière d'hermine plain ». Lesquelles seront utilisées jusqu'au XVIe siècle.

Les prémices de sa culture :

- Walter: "Walder" (francisé en Gautier), né au XIIème siècle au Cotentin, décédé en Angleterre, devient archidiacre d'Oxford, auteur du Liber vestutissimus traduit d'un original composé & rédigé en breton littéraire par lui-même. Emporté en Angleterre, & contant l'histoire de la Bretagne insulaire depuis son 1er roi, Brutus, jusqu'à Cadvaladrus, fils de Cadvallonis ; Premier ouvrage d'histoire britannique, & source de la légende arthurienne (Geoffroi de Monmouth s'en servit pour rédiger son Historia Britonum, traduit Brut y Breninhed en kymris, puis Geste de Brut en anglo-normand, par Wace).

- Hróbjartr II Koſtughoſa: "Robert II Courte-Heuses", 1054 (Normandie), 1134 (Cardiff), Comte du Maine 1063/69 puis Duc de Normandie 1087/1106, est l'auteur de L'Afallenau: "les Pommiers et/ou chant d'Avallon" en kymris (gallois) attribué au barde Merdhin.

Le maintient de sa langue, et un apport non négligeable de population originaire de Normandie :

Les Chroniques de Frodoard ne commencent qu'en 919, & selon lui, la Bretagne fut entièrement occupée par les Vikings (de Seine & de Loire), ils ravagèrent le pays, emmenant une partie des habitants en esclavage & chassant les autres. Selon Guillaume de Jumièges qui écrivit au XI/XIIème s., la Bretagne & le Nantais furent cédés à la Normandie, qui en était suzeraine, d'ailleurs Dudon de Saint-Quentin note que Guillaume Longue-Epée était aussi Duc des Bretons. Les nobles & riches bretons étaient partis au Pays de Galles & Angleterre, les plus pauvres s'étaient regroupés en Cornouaille (de Bretagne), soumis aux Normands & inféodés à la Normandie, ils se révoltent à la Saint Michel & tuent les Normands, dont leur chef Felekan. Inkon Viking de la Loire avec son armée rentre, tue & chasse les habitants bretons restant, les Normands & Guillaume y prennent part & expulsent Alain Barbetorte Comte de Vannes, Juhel Berenger Comte de Renne lui rend hommage comme vassal ainsi que le Comte de Nantes (région Viking norwegienne avec Noirmoutier dès 843, & état "cédé" par les carolingiens de 921 à 937) sauvés par leurs soumissions (c'est d'ailleurs grâce à ces exils forcés simultanés, que la langue bretonne perdurera en Bretagne). Les Bretons ne revinrent de leur exil britannique, que grâce à Athelstan qui intercéda auprès de Guillaume en leur faveur pour qu'il leur rende leur terre (selon Guillaume de Jumièges, alors que selon la propagande de Frodoard, non démontrée historiquement, les Bretons après une longue émigration, chassent les Normands).

D'après Guillaume de Jumièges, la Bretagne fut cédée à la Normandie par le Frank carolingien Charles III le Gros, ainsi que le Nantais par Eudes (comte de Paris), frère de Robert Iier (lui-même fils du capétien Robert le fort), Hugues Iier Capet l'usurpateur (fils d'Hugues le Grand, éleveur & marchand de bêtes d'abattoir) le leur confirme "royalement", lui qui n'avait aucun droit à la couronne de France, ni sur ces terres neustriennes (échues provisoirement au Comté de Paris de 830 à 845 par la grâce de Guillem de Gellone dit "au court nez", qui fit couronner Roi de France Louis le Pieux dit "le débonnaire" en 813, et fit assassiner Ernëz duc de 828 à 830, de la Neustrie saxonne [proto-Normandie]), lequel Capet intrigua, pour obtenir son titre de roi auprès d'Adalbéron évêque de Reims & Laon, contre Charles de Lorraine oncle & héritier légitime du feu carolingien Louis V. La future Normandie était quasiment déserte à l'arrivée des Vikings, suite à la gestion désastreuse des empereurs romains chrétiens dégénérés & de leurs héritiers putatifs les Evêques sectaires & licencieux de Rome. L'Avranchin & le Maine (Mayenne & Sarthe), étaient considérés comme pays bretons par les Franks (attribués aux Bretons, mais ne faisant pas partie de la Bretagne, ils ne les peuplèrent d’ailleurs pas, car les Northmenn en étaient déjà maîtres), du temps de ce même Charles III.

La Bretagne fut longtemps vassale de la Normandie, et Guillaume Longue-Epée duc de Normandie, fit même frapper des deniers marqué Guillaume Longue-Epée duc des Bretons.

Plus tard, l'occupation française de la Normandie, doublée de répressions ethnocides contre les locuteurs norrois, fut très mal vécue par le peuple normand, et en 1415, Jean V de Bretagne allié des Anglais, accueil 125 000 réfugiés Normands (fuyant la barbarie des hordes armées françaises), composés de paysans, d'artisans, commerçants & tisserands, qui y implanteront leurs savoirs. Au XVIème siècle, la Bretagne était dépourvue de presses fixes, les Normands y assurèrent le monopole de l'approvisionnement en livres classique édités pour la plupart en Normandie.

Kenavo et merci qui ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par crosman le Mar 29 Mar - 21:16

et les corsaires à St Malo et le peu de Cathédrales et le Mont (euh non pardon Laughing )...
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mar 29 Mar - 23:30

Le Vicomte François-René de Chateaubriand, vécu une partie de sa vie dans le Cotentin d'où les Brian’s (iro-norwegiens arrivés en Normandie au VIII/IXème siècle) sont originaire. L'un d'eux accompagna Robert Guiscard en Italie au XIème siècle.

Saint-Malo (de Maclow, moine gallois du VIème siècle, installé sur l'île en 541), est à l'origine Alet, ancien centre maritime des Ambibarii de l'Avranchin, fraction des Unellii du Cotentin. Pour anecdote: La Chanson d'Aquin (de 1170/90) décrit le siège d'Alet par Karlmagnus/Charlemagne, occupée et défendue par les Norrois, parfois appelés Sarrasins… (pour les dévaloriser encore plus).

Sans oublier Cancale qui naguère relevait de la paroisse et payait sa dîme au Mont-Saint-Michel.


Et en cuisine beaucoup croient que :

- Le sablé (est breton), faux c'est un gâteau inventé par les normands.
- La confiture de lait (est bretonne), faux, ce sont des moines de Normandie qui l'ont créée.
- Les crêpes de sarrasin (sont bretonnes), faux, à l'origine c'est une invention des Vikings de Normandie, qui les remplacèrent ensuite par celles au froment (le blé ayant chassé cette graminée de Normandie, alors qu'elle continua à être cultivée en Bretagne à cause de son sol moins riche). Pólor était jadis un des surnoms des Normands, qui faisaient une si grande consommation de Pól: "porridge/bouillie d'avoine ou de sarrasin", qu'on le leur appliqua ("mangeurs de bouillie" était aussi le sobriquet appliqué aux Danois par les Allemands).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Clem1066 le Mer 30 Mar - 1:09

As tu des sources, Warenghien ?
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par crosman le Mer 30 Mar - 9:39

on trouve de la confiture de lait en Argentine itou Very Happy . Jamais vu de ce produit bretonnisé Rolling Eyes mais tout est possible... Wink
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mer 30 Mar - 10:13

Encore du Wikipédia..., les moines du moyen-âge qui l'ont inventée, ont eu largement le temps d'apprendre la recette à d'autres moines hispaniques (qui ont fait école en Amérique du Sud, c'est à cause de cela qu'on prétend que le Cidre est originaire de Biscaye... dixit le mal informé Wikipédia), autrement allez dans des magasins spécialisés dans les produits bretons à Lannion, Trebeurden, Saint-Brieuc, Perros-Guirec, Dinan, Dinard, Fougères, Cancale et j'en passe... clown


Dernière édition par O-H de Warenghien le Jeu 31 Mar - 1:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mer 30 Mar - 10:21

Clem1066 a écrit:As tu des sources, Warenghien ?

Des sources à quel sujet?

Sinon, c'est ma culture normande, qui est vaste St Olaf (et cela sans fausse modestie hypocrite)! viking

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mer 30 Mar - 12:23

Vu sur le Web: Hj Le M “gaulliste-vrai”,
de + en + obligé de constater combien il n'avait pas tort en prédisant que Sarkozy ce serait Chirac en pire, au détriment des Français …et bien que certains gestes (mais il s'avoue lui-même comédien) aient incité à le prendre pour francophile… alors qu'en réalité il a envers les Français autant de mépris communautaire que son ex-épouse (Cécilia) “fière de n'avoir aucune goutte de sang français” (Courrier International Décembre 2004) :

cf une scène de la précédente campagne présidentielle rapportée par Europe 1 ou France-Info

Pour plaire aux Bretons, ses assistants avaient imaginé de lui faire rencontrer ces extraordinaires marins que sont les bénévoles sauveteurs en mer.

Sarkozy clama ; ” Je me fous des Bretons. Je n'irai pas me faire chier à entendre 10 connards d'entre eux me parler de leurs sauvetages!“

Imaginez les deux mois de tempête médiatique si Chirac ou ! VGE avaient seulement balbutié “je me fous (des électeurs) Juifs!” (ce que par ailleurs François Mitterrand, s’était permis de dire à des journalistes, se croyant hors micro…).

Posté par restonsfrance dans Actualité, Ségoreine ? beuh..., Sarkozy -US-US POWER affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par crosman le Mer 30 Mar - 22:44

non pas wikipedia j'en ai mangé. Bien sur c'est passé là bas autrement que par le détroit de bering. Ma remarque n'avait rien à voir avec l'origine mais introduisait la phrase suivante.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Mer 30 Mar - 23:14

Ok... (999 excuses)!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Becky le Sam 2 Avr - 12:54

Valentin Arminius a écrit:Boujou tout le monde!


Je publie ce topic afin de partager une idée qui m'est venue et qui me semble réalisable:

Si la Normandie, notre pays millénaire, a été trahie par la France, tout comme la Bretagne a été volée à nos chers voisins, je pense que nous pourrions créer un projet d'entraide mutuelle avec les Bretons afin d'accroître une force de coalition permettant d'une part de nous faire entendre et d'autre part de pouvoir faire reconnaître notre détermination pour notre due indépendance.

Qui plus est, nous aurions l'avantage d'en renforcer tout le symbolisme de notre lutte en créant un Traité d'Aide Mutuelle pour l'Indépendance de la Bretagne et de la Normandie qui serait signé au Mont Saint Michel.

La Normandie, si indépendance finira t-elle par obtenir, ce que nous tous souhaitons vivement, pourrais devenir terre d'asile pour les minorités victimes de l' hypocrisie actuelle de la France.

Et pour finir, je déclare le débat ouvert.

Valentin Arminius
vas-y fonce je suis avec toi et honnêtement ils nous apprécient car peuple frères dans cette galère générée par Paris, à laquelle je mettrai bien fin moi même si seulement je le pouvais ggrrrrrr Sad Ce qu'ils veulent nous faire me rend dingue.....
Mais compte pas sur moi pour leur laisser la recette du Coin Normand, mon père n'a pas son pareil pour le faire, Idem avec la pâte savoie, ummmm nam nam LOL
avatar
Becky

Messages : 275
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par carente50 le Jeu 21 Avr - 22:54

Les bretons nous apprecient? Faut arreter le chouchen et je sais de quoi je parle vu que malheureusement j'habite en bertagne Evil or Very Mad
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par crosman le Jeu 21 Avr - 23:25


On a plus d'affinité avec les gallos en fait Very Happy
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 61
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Clem1066 le Ven 22 Avr - 1:27

Cela dépend du Breton, le Breton engagé dans la lutte des peuples et/ou le fédéralisme sont nos amis, les Normous, et les BZH venant vivre en Normandie (Tel Levern et compagnie) qui asphyxie notre régionalisme le sont beaucoup moins, surtout les Normous .

Je pense, que le vrai enjeux est de faire prendre conscience aux Normous, plutôt qu'une chasse aux Sorcières des + discutables.


Après, il y a aussi l'Histoire du Lobby Breton, qui nous touches souvent, beaucoup trop .
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Jarl le Ven 22 Avr - 2:03

+1 pour les Normous Wink
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Becky le Ven 22 Avr - 23:40

LE Brenzo c'est des complexé de nature, ils n'ont pas notre patrimoine génétique déjà :)
avatar
Becky

Messages : 275
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Invité le Sam 23 Avr - 0:32

O-H de Warenghien a écrit:Ce que la Bretagne doit à la Normandie :

Les hermines qui sont sur son drapeau.

Les prémices de sa culture :

- Walter: "Walder" (francisé en Gautier), né au XIIème siècle au Cotentin, décédé en Angleterre, devient archidiacre d'Oxford, auteur du Liber vestutissimus traduit d'un original composé & rédigé en breton littéraire par lui-même. Emporté en Angleterre, & contant l'histoire de la Bretagne insulaire depuis son 1er roi, Brutus, jusqu'à Cadvaladrus, fils de Cadvallonis ; Premier ouvrage d'histoire britannique, & source de la légende arthurienne (Geoffroi de Monmouth s'en servit pour rédiger son Historia Britonum, traduit Brut y Breninhed en kymris, puis Geste de Brut en anglo-normand, par Wace).

- Hróbjartr II Koſtughoſa: "Robert II Courte-Heuses", 1054 (Normandie), 1134 (Cardiff), Comte du Maine 1063/69 puis Duc de Normandie 1087/1106, est l'auteur de L'Afallenau: "les Pommiers et/ou chant d'Avallon" en kymris (gallois) attribué au barde Merdhin.

Le maintient de sa langue, et un apport non négligeable de population originaire de Normandie :

Guillaume de Jumièges dit, que les nobles & riches bretons étaient partis au Pays de Galles & Angleterre, ils ne revinrent de leur exil britannique, que grâce à Athelstan qui intercéda auprès de Guillaume en leur faveur pour qu'il leur rende leur terre. Et j'ose affirmer, que la langue bretonne, se perpétua grâce à leurs exils successifs.

La Bretagne fut longtemps vassale de la Normandie, et Guillaume Longue-Epée duc de Normandie, fit même frapper des deniers marqué Guillaume Longue-Epée duc des Bretons.

Plus tard, en 1415, Jean V de Bretagne allié des Anglais, accueillit 125 000 réfugiés Normands (fuyant la barbarie des hordes armées françaises), composés de paysans, d'artisans, commerçants & tisserands, qui y implanteront leurs savoirs, et sont peut-être à l'origine du parler Gallo. Au XVIème siècle, la Bretagne était dépourvue de presses fixes, les Normands y assurèrent le monopole de l'approvisionnement en livres classique édités pour la plupart en Normandie.

Kenavo et merci qui ?

Seul le Breton lambda, et le Normand de même tonneau, qui se reconnaîtrons, se font la guéguerre pour des prétextes futiles..., la France centralisatrice, qui divise les régions pour mieux régner, compte les points à son contentement. Les gens bien nés et cultivés, se parlent avec intelligence, sachant à raison, que nous avons une histoire commune. Je me souviens, il y a près de 35 ans, avoir rencontré un journaliste danois, qui faisait la tournée des partis autonomistes, c'était à Trébeurden, chez l'abbé Louédin (mort depuis), qui cachait du matériel pour le FLB dans sa sacristie. Je lui ai parlé de la Normandie, et mon beau-frère Basque élevé en Bretagne, lui donna des adresses à Biarritz..., c'était le bon temps des fronts de libérations, unis en frères, qui luttaient contre l'impérialisme français. Avant que Pasqua ne crée le SAC, qui assassina des autonomistes Basques et Bretons.


Dernière édition par O-H de Warenghien le Mar 28 Juin - 10:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Becky le Sam 23 Avr - 11:14

JE suis daco dac avec toi
avatar
Becky

Messages : 275
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée d'un partenariat avec la Bretagne.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum