Mairies et gestion alimentaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérons ou non ce que nous mangeons.

100% 100% 
[ 8 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

Mairies et gestion alimentaire...

Message par LORD le Lun 9 Fév - 20:06

Boujou.

Les mairies doivent elles oui ou non prendre l'alimentation de nos queuniots en main?
Ou laisser cela à des sociétés privées?

Pour vous permettre de vous faire une idée voici un article paru (05 février) dans Paris Normandie qui met en parallèle deux visions et deux villes: Rouen et Le Havre.

"Est-t-il possible, souhaitable, de gérer publiquement l'achat de denrées, la production et la distribution des repas dans les cantines ? La question se pose. Le contrat qui lie la Ville à Avenance arrivera à échéance en juillet 2010. Pour le moment, Rouen hésite encore. Deux scénarios sont à l'étude : continuer de confier à une entreprise privée le soin de préparer les repas (délégation de service public) ou faire assurer cette compétence par les services municipaux (régie directe).
Certaines villes normandes ont déjà fait le choix d'une gestion publique. Le Havre, actuellement dirigé par Antoine Rufenacht (UMP), fonctionne de cette manière depuis 2003. Aujourd'hui, pas question de revenir en arrière. « Nous avons repris la gestion en direct pour des questions juridiques mais aussi parce que certaines irrégularités dans la gestion financière avaient été constatées », indique Brigitte Dufour, adjointe au maire à la famille. L'élue se dit satisfaite de ce nouveau système : « Il est un peu plus cher qu'avec une entreprise privée. Mais au niveau qualité, il n'y a rien de comparable. » De fait, la Ville choisit elle-même ses fournisseurs. Une cellule d'achat, installée en mairie, gère les commandes, passe les appels d'offres. « Nous essayons de privilégier des filières courtes, le plus possible avec les producteurs normands. » Seul hic : l'offre locale ne permet pas toujours de répondre aux volumes nécessaires pour rassasier tous les élèves.
La nouvelle équipe rouennaise aimerait généraliser la nourriture bio dans les écoles, en s'appuyant sur les producteurs locaux. Problème : actuellement, en Haute-Normandie, seul 0,4 % de la surface agricole utile se trouve concernée par l'agriculture biologique.
Particularité havraise : chaque école dispose de sa propre cuisine et de son propre chef : « Les aliments sont acheminés et préparés sur place. Si les menus sont les mêmes, la patte du cuistot a son importance. Il y a un rapport direct entre les équipes, les enseignants et les écoliers. »
A Rouen, le système est différent. Une cuisine centrale prépare l'intégralité des repas. Ils sont ensuite acheminés dans les écoles (primaires et maternelles), puis réchauffés avant d'atterrir dans les assiettes. Conséquence : si la Ville décidait de s'inspirer du système havrais, de gros investissements seraient nécessaires. Et dans cette configuration, quel avenir pour la cuisine centrale ? Le contrat initial prévoit qu'au terme de la délégation, la cuisine devienne propriété municipale. Mais sI Rouen voulait imiter Le Havre, l'équipement ne serait plus d'aucune utilité. A l'inverse, la Ville pourrait faire le choix de conserver l'actuel système, tout en optant pour une reprise en régie. Dans ce cas de figure, elle aurait moins de latitude pour mettre en œuvre une nouvelle politique alimentaire.
Au Havre, le système remporte un large succès. Un chiffre : en 2003, 7 000 enfants étaient inscrits à la cantine. Aujourd'hui, ils sont 9 000 sur un total de 16 000. Une véritable progression due, selon Brigitte Dufour, « au bouche-à-oreille ». A tel point qu'aujourd'hui, certaines cantines atteignent leur capacité maximale d'accueil. Pas question donc, dixit l'élue, de répondre positivement « aux sollicitations d'entreprises privées qui, chaque semaine, m'envoient des courriers ». Le plébiscite des familles havraises plaide largement en faveur d'une reprise en régie à Rouen. Le coût - plus 100 % au Havre - pourrait, à l'inverse, dissuader très sérieusement la nouvelle majorité."

Manuel Sanson
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par carente50 le Lun 9 Fév - 20:44

boujou
bien entendu qu'un retour a l' "ancienne" cantine est nécessaire et cela pour plusieurs raison 1: la qualité des repas 2 :en rapport avec la qualité plus de transport (moins de pollution plus besoin de réchauffer les repas (rechauffage égal : perte de saveur perte de vitamine notamment pour les légumes ) 3 l'emploi , les cuisines centralisées auront toujours leurs clients :hôpital,usine par contre cela oblgerait à embaucher pour les cantines à "domicile"
Joël Simon
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par LORD le Lun 9 Fév - 20:50

Mais justement l'expérience ne peut elle pas être prolongée dans les hôpitaux?... une bonne part de blanquette n'est elle pas l'une des meilleures option sur le moral (quand l'on stress dans une chambre d'hôpital) face à une mauvaise tranche de "jambon" accompagnée d'une purée qui n'en mériterait même pas le nom!!
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par Dom le Lun 9 Fév - 20:55

Ramener les préoccupations de base justement à la base, c'est à dire auprès des administré(e)s (même si il n'y aurai qu'un minimum, au début, de personnes voulant s'impliquer) est toujours une bonne chose... n'est ce pas un début vers l'autonomisme?? Very Happy
avatar
Dom

Messages : 142
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par Jonas le Lun 9 Fév - 23:33

Dieu sait que je ne suis pas souvent d'accord avec la majorité en place à la mairie du Havre mais, là, je partage complètement leur point de vue.
Avec ce système, et c'est important, la nourriture est bien meilleure même si c'est un peu + cher (dans le collège où je travaille comme assistant d'éducation, nous payons 3 euros par repas, ce qui reste raisonnable, alors que dans d'autres villes, il coûte 2,3 à 2,4 euros).
Toutefois, il est primordial, dans la mesure du possible, de privilégier les producteurs locaux (pour faire des économies de transport et encourager le dynamisme économique local) et l'agriculture biologique.
avatar
Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par LORD le Mar 10 Fév - 0:02

Boujou.

Tu sais dans les petites viles (3000 à 5000 habitants) il n'est pas rare de manger de la merde pour 4 Euros!!
Mais je te suis sûr le principe du 0,50 en plus pour, non seulement un repas bien meilleur, mais en parallèle un travail avec les producteurs de la région... tout le monde y gagnerait... faire un effort c'est parfois y gagner plus.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par TYGER le Mar 10 Fév - 0:23

même s'il n'est pas évident de tourner en totale autonomie avec les producteurs de la région, c'est au moins permettre à une filière de continuer à vivre sans se faire étrangler par les gros distributeurs dont on voit bien les prix en caisse très loin des prix d'achats fait aux fournisseurs....

c'est permettre aussi des revenus pour nombre de personnes qui feraient "tourner la boutique" et s'assurer que nos gamins mangent correctement même sans faire du prosélytisme bio (je préfèrerai le terme "naturel" dans le sens où il y a le moins de saloperies dedans !). Le retour au goût de la nourriture tel que doivent s'enivrer nos palais et non continuer à goinfrer nos marmots avec des "trucs" qui surtout enivrent le portefeuille des gros distributeurs spécialisés...

et pour ne pas reprendre la dialectique politicienne, j'ajouterai qu'il est parfois nécessaire de payer un chouilla plus pour manger mieux !

(c'est comme travailler moins pour vivre mieux et penser plus... hein ? nan j'ai rien dit...)
avatar
TYGER

Messages : 191
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : Eure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mairies et gestion alimentaire...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum