La Normandie centre de mémoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Normandie centre de mémoire.

Message par LORD le Sam 8 Aoû - 11:07

Boujou.

Durant une semaine, des professeurs canadiens sillonnent la Basse-Normandie pour mieux comprendre... l'Histoire de leur pays. Le Centre Juno Beach, à Courseulles-sur-Mer, est au coeur de leur voyage.

Ils sont 450 000 Canadiens à s'être portés volontaires pour venir combattre en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Même si cette guerre, de l'autre côté de l'Atlantique, n'était pas la leur, cette partie de l'Histoire leur appartient depuis. « Elle ne doit pas être oubliée », estime Mike Bechthold.

Alors, pour ce faire, cet historien canadien accompagne depuis cinq ans des voyages d'enseignants organisés en collaboration avec le Centre Juno Beach. Car, pour découvrir le rôle des Canadiens pendant la guerre, il faut traverser l'océan et se rendre en Normandie, dans le Calvados, à Courseulles-sur-Mer. Le Centre Juno est le seul musée au monde à présenter l'effort de guerre civil et militaire de toute la population canadienne durant ce conflit. Il constitue un outil pédagogique majeur.

Depuis 2004, 140 professeurs canadiens d'écoles secondaires ont suivi une formation sur les événements de la Bataille de Normandie. « Le meilleur vecteur de la mémoire, assure Nathalie Worthington, la directrice du Centre. Imaginez ! Les 18 profs présents cette année ont chacun 5 ou 6 classes, ce qui représente 120 gamins, qui ont eux-mêmes une famille et des amis. Cette formation peut toucher du monde ! »

Des ambassadeurs:

Garth Webb l'a compris depuis longtemps. Ce vétéran de 90 ans est le président du Juno Beach Center association Canada. Il y a cinq ans, il constate que lui et ses compagnons de faits d'armes vieillissent chaque année de plus en plus. Transmettre son message aux jeunes générations devient urgent. À 85 ans, il reprend son bâton de pèlerin et se met à organiser ces voyages de formation. Dès la première année, c'est un succès. Garth Webb va plus loin : selon lui, tous les Canadiens devraient venir ici en Normandie au moins une fois dans leur vie pour apprendre l'histoire de la contribution du Canada à la guerre. Mike Bechthold confirme. Ces voyages qu'il accompagne, il ne les voit pas comme un job, mais comme « une mission de service public ». Plus qu'un séjour de formation, un pèlerinage.
Pour Nathalie Worthington, « cette opération du Centre Juno Beach (parmi d'autres, NDLR) contribue largement à faire rayonner la Normandie au Canada et à créer des passerelles pour faire venir des Canadiens dans la région. »

«Bientôt avec mes élèves»

Des profs, d'abord, puis des groupes scolaires. C'est le cas de Michel Demers, enseignant à Montréal. Depuis longtemps, il souhaite organiser un voyage en Normandie avec ses élèves. « Il aura lieu l'année prochaine. J'ai sauté sur l'occasion pour faire ce voyage de formation. »

Résultat : 30 % des visiteurs du Centre Juno sont canadiens, ainsi que deux groupes scolaires sur cinq. Lors de la retransmission de la cérémonie du 6 juin dernier en direct de Courseulles-sur-Mer, un Canadien sur trois était devant son écran de télévision.Les 18 enseignants repartiront mardi pour l'Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique ou encore le Saskatchewan. Ils sont désormais les ambassadeurs de leur propre Histoire.


Lorène de SUSBIELLE.
avatar
LORD

Messages : 6961
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum