Un Eco-label pour le homard bleu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Eco-label pour le homard bleu.

Message par LORD le Mar 20 Oct - 10:58

Boujou.

Les pêcheries du Cotentin et de Jersey entament ensemble un processus en vue d'obtenir une éco-labellisation. L'objectif est d'assurer la pérennité de la ressource. Une première.

Le homard bleu est un produit réputé de la Manche. La préservation de cette ressource, menacée comme bien d'autres, est une nécessité. Les pêcheries du Cotentin et de Jersey, liées par une tradition de collaboration, ont décidé d'unir leurs énergies en vue d'obtenir un écolabel international, dit MSC (Marine Stewardship Council).

Daniel Lefèvre, président du Comité régional des pêches maritimes (CRPM) de Basse-Normandie, a annoncé cette candidature commune hier soir à la halle à marée avec son homologue jersiais, Don Thompson.

Ce processus, entrepris conjointement par des pêcheurs français et britanniques, est une démarche novatrice. « C'est la 5e pêcherie française à s'investir en ce sens mais l'une des premières qui associent des efforts transfrontaliers. Pêcheurs de homard bas-normands (France) et jersiais (Royaume-Uni) se sont fixés comme nouvel objectif la certification MSC pour assurer la durabilité des ressources naturelles », souligne Daniel Lefèvre.

Parce que le homard bleu le vaut bien !

Les pêcheurs de Basse-Normandie, regroupés au sein du comité régional des pêches maritimes, et l'association des pêcheurs de Jersey vont oeuvrer en collaboration avec l'association Normandie Fraîcheur Mer.
La pêcherie de homard franco-britannique entre dans le processus d'évaluation. « L'engagement vers la certification MSC d'une de nos pêcheries est le moyen de faire reconnaître vingt-cinq ans d'efforts de gestion du CRPM bas-normand. Dans le cas du homard, c'est aussi le moyen de renforcer nos liens avec l'Association des pêcheurs de Jersey et le Fisheries and Marine Resources Environment and Planning Department, équivalent d'IFREMER à Jersey », souligne Daniel Lefèvre.

Édouard Le Bart, responsable commercial du MSC pour la France, souligne que « ce programme d'écolabellisation est né il y a dix ans pour mettre en valeur les pêcheries durables dans le monde. Au terme de la certification, le produit peut avoir un logo, qui l'identifie comme issu d'une production durable ».

Pour le homard bleu, une préévaluation a été faite. La prochaine étape sera de mettre en place une équipe d'experts halieutiques. Elle étudiera cette pêcherie pour voir si elle peut être durable, appréciera l'état du stock, vérifiera si l'exploitation est pérenne, son système de gestion, son impact sur l'environnement. Il faudra douze à dix-huit mois de travaux avant de valider la démarche et d'obtenir officiellement le label. Le certificat est remis pour cinq ans, avec un suivi.


Roberte JOURDON.
Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Eco-label pour le homard bleu.

Message par LORD le Mar 10 Nov - 15:09

Boujou.

Jersey et la Manche unies autour du homard

Les pêcheurs du Cotentin et de Jersey veulent un écolabel pour leur homard.

La reconnaissance d’un savoir-faire et une image redorée. Si tout se
passe comme prévu, les pêcheurs de homard de la Manche et de Jersey
jouiront dans un an ou un an et demi d’un écolabel “MSC”, pour Marine
Stewardship Council.

Une reconnaissance internationale en matière de pêche respectueuse de la ressource et de l'environnement.

Cette demande commune suit la logique de vingt-cinq années de collaboration
entre le Comité régional des pêches maritimes de Basse-Normandie (CRPM)
et l’association des pêcheurs de Jersey. La zone de pêche concernée par
le label englobera toute la côte ouest du Cotentin jusqu’à la baie de
Granville, et l’île de Jersey.

Demande croissante des consommateurs:

L’objectif de la démarche est évident : répondre à une demande croissante des
consommateurs et du marché en faveur d’une production respectueuse de
l’environnement.
Le label MSC, qui d’ailleurs n’a pas encore été
attribué en France bien que quatre autres pêcheries en aient fait la
demande depuis février 2009, est un gage de qualité pour le client et
une image redorée pour des pêcheurs malmenés depuis quelques années.

Mais la valorisation des produits de la pêche à travers un tel label a un
autre intérêt, le “homard MSC” pourrait se vendre plus cher. “Mais ce
n’est pas automatique, précise d’emblée Edouard Le Bart, chargé de
mission pour MSC France. Il s’agit avant tout de faire-valoir un
métier, un savoir-faire”.

“C’est surtout Jersey qui a eu l’idée d’un
coup de pouce aux prix, explique quant à lui Daniel Lefèvre, le
président du CRPM. Nous, Normands, voulions faire reconnaître une pêche
durable et respectueuse des ressources. Grâce à une bonne gestion des
flottilles et des pratiques, la ressource se porte bien, les stocks ont
même tendance à se développer”.

Don Thompson, le “patron” des pêcheurs jersiais, se montre enthousiaste.
À Jersey, cette certification est voulue depuis près de huit ans. “Cette démarche
importante est la preuve de notre travail en commun, entamé après les
accords de la baie de Granville (signés en 2000)”. Don Thompson
n’hésite d’ailleurs pas à qualifier le homard “d’une qualité supérieure
grâce à notre concertation”. La magie du dialogue et “de la pêche
conjointe entre deux nations” !

Plus d’un an de travail en vue:

Entre l’annonce officielle de l’entrée dans le processus de labellisation, le
19 octobre, et l’obtention du fameux écolabel, les pêcheurs manchois et
jersiais vont devoir ouvrir leurs bateaux, leurs eaux et leurs
pêcheries aux experts de McAlister Elliott and Partners, l’organisme
britannique de certification chargé de leur cas. Un audit approfondi, à
partir d’un maximum de données et d’informations récoltées en mer et
sur terre, permettra aux experts d’accorder ou non l’écolabel MSC.

Bien sûr, ce dernier ne tombe pas dans l’escarcelle des pêcheurs si
facilement : 31 critères sont nécessaires à son obtention, et tous
(sauf exception) doivent être remplis.
Ils pourraient se résumer ainsi: pérennité des stocks ciblés, préservation de l’écosystème et
efficacité du système de gestion de la pêcherie. La Normandie, comme la
France, a tardé, comparée aux autres pays, notamment anglo-saxons, à
adhérer à l’idée d’un écolabel. “Les consommateurs ont mis plus de
temps à être sensibilisés aux pratiques environnementales, explique
pour sa part Edouard Le Bart. Mais maintenant, il y a une vraie
demande”.

Ainsi, la candidature du homard pourrait pousser le CRPM
de Basse-Normandie à engager dans la foulée d’autres procédures de
certification MSC. Mais pour l’instant, on ne parle que du homard.

Thomas Blachère

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum