Les agneaux de pré-salé menacés?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les agneaux de pré-salé menacés?

Message par LORD le Mer 19 Mai - 21:32

Boujou.

A cause de la loi littorale, les éleveurs d'agneaux de pré-salé peinent à implanter ou moderniser leurs bergeries en bord de mer. La Chambre d'agriculture de la Manche sort un guide pour les y aider.
L'agneau de pré-salé de la Manche est très prisé des gastronomes. Nourrie d'une herbe irriguée d'eau de mer, lors des grandes marées, sa chair est réputée pour sa saveur inimitable. Avec une demande nettement supérieure à l'offre, l'agneau de pré-salé coûte deux fois le prix d'un agneau « normal ». Ce produit du terroir a obtenu en octobre 2009 une AOC (appellation d'origine contrôlée). Le premier agneau de pré-salé labellisé naîtra début juin.

La Manche compte 90 éleveurs de moutons pré-salé, dont 11 AOC, et quelque 10 000 brebis le long de la côte ouest. Les éleveurs de pré-salé sont en voie de disparition : entre 2003 et 2007, leur nombre a baissé de 20 %. « Dans certains secteurs, les élevages, tenus pour la plupart par des personnes âgées, peuvent disparaître d'ici quelques années », craint Thomas Pouille, ingénieur spécialisé en production ovine à la chambre d'agriculture. Cette pratique ancestrale dans la baie du Mont-Saint-Michel remonterait au XIe siècle. S'il n'y a plus de moutons pour entretenir les herbus, les havres seront en péril. « Un havre qui n'est plus pâturé peut se boucher en plusieurs années. » C'est le cas à Geffosses.

« Pour que l'élevage perdure, il doit évoluer », poursuit Thomas Pouille. Problème : toute installation de bergerie, où les ovins se mettent à l'abri quand la marée remonte, était jusqu'ici interdite sur le rivage. « Leur construction ou agrandissement est soumis à la loi littorale. On a toujours eu un avis défavorable des mairies », précise Rémi Bailhache, président de la chambre d'agriculture. « La réglementation est utile, poursuit Thomas Pouille. Mais elle est toujours appliquée de manière trop stricte. »

Un guide :

La chambre d'agriculture, aidée du conseil général, de la Région, et de l'État, vient de sortir un guide pour aider les éleveurs à implanter des bergeries modernes et fonctionnelles en bordure de littoral. Les futures bergeries devront être en bois, d'une surface moyenne de 800 m2, avec 4,50 m de hauteur, et s'intégrer dans le paysage. Si le guide ne garantit pas le permis de construire, il énumère les conditions techniques, réglementaires et paysagères pour l'y obtenir. Le guide s'appuie sur le cahier des charges de l'AOC : un temps de pâturage sur les prés salés et un abri à proximité immédiate des herbus. « La loi prévoit, depuis 2005, des exceptions pour l'élevage de pré-salé : dans une bande des 100 m et des espaces remarquables. Paradoxalement les zones les plus protégées. »

Nadine BOURSIER. Ouest France.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les agneaux de pré-salé menacés?

Message par crosman le Mer 19 Mai - 22:21

Le bon sens a du mal à émerger!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum