La mer, notre priorité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mer, notre priorité.

Message par LORD le Jeu 27 Mai - 18:09

Boujou.

La mer, notre priorité :

Quand on dit « Normandie », beaucoup pensent spontanément « vaches et pommiers ». Peu nombreux sont ceux qui associent immédiatement la région à la mer.

Et pourtant ! 600 kilomètres de côtes, des ports de commerce, des ports de pêche, des ports de plaisance, des écoles de voile, des courses au large… La mer nous permet, grâce aux compagnies transmanche, une ouverture vers la Grande-Bretagne et l’Irlande que même notre voisine la Bretagne n’offre pas à ce point.

Mais la mer reste la grande oubliée des Français en général et des Normands en particulier. « Aussi curieux que cela puisse paraître, la plupart des grands ports français se sont depuis vingt ans plutôt tournés vers leur hinterland », comme le dit Bernard Cauvin, le président de La Cité de la Mer à Cherbourg, où est présentée jusqu’au mois de septembre une très belle exposition sur la réalisation du film Océans de Jacques Perrin. Le film comme l’expo attirent l’attention sur la beauté, et sur la fragilité, de cet univers extraordinaire et méconnu.

C’est la mer qui assure plus de 85 % du transport des biens sur la planète. Le colloque qui s’est tenu le 4 mai au Havre a montré les investissements considérables qu’effectuent les grands ports étrangers. La Corée du Sud investit 40 milliards de dollars pour renforcer son ouverture sur la mer et cherche des partenaires privés à la même hauteur; Tianjin, le port de Pékin, par où passent chaque année 100 millions de tonnes de charbon, prévoit d’atteindre les 10 millions d’EVP en 2015 ; l’État brésilien investit un milliard d’euros à Santos, le port de Sao Paulo, qui s’étend sur deux millions d’hectares. Le Sultanat d’Oman s’est doté d’un port qui couvre 200 000 hectares en plein désert…

« Il y a trois “villes-mondes”, a dit un intervenant au colloque du Havre, ce sont New York, Londres et Paris ». Mais il manque à notre capitale la dimension maritime. Le Grand Paris, avec son ouverture sur la mer, peut la lui donner - à condition de faire vite.

Souhaitons bon vent au Havre, futur port de Paris, à Cherbourg, qui va renaître de ses cendres, et à Fécamp, qui se crée un avenir dans le cabotage.

Il y a urgence à redécouvrir la mer.

Catherine Forestier. Edito du N°236 (Mai-Juillet) de "Normandie Magazine".
http://info.normandie-magazine.fr/

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum