Grève du lait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grève du lait.

Message par LORD le Ven 11 Sep - 8:05

Boujou.

Soutenir la "Grève du lait" est une évidence régionaliste.
Car c'est soutenir le choix d'une nouvelle orientation de l'agriculture, celle qui se bat contre le productivisme et qui veut la baisse des quotas obligeant aux rendements et donc totalement opposée à l'environnement avec toutes les conséquences écologiques, économiques et sociales que l'on connait.

Même si les choses ne sont pas si simples, il s'agit pourtant d'entériner un monopole, celui de la FNSEA qui est la résultante syndicale d'une France et d'une Europe du productivisme exacerbé avec, depuis plus de quarante ans, des résultats catastrophiques sur le paysage (au sens large) des Régions entre remembrement, pollution et épuisement de l'eau, omniprésence des pesticides et autres produits chimiques en tous genres et assujettissement des agriculteurs et de l'économie (valable également pour la pêche et bien au delà) à la grande distribution et aux lobbies de toute sorte!

C'est pourquoi il ne s'agit pas d'un unique problème de prix du lait mais d'une condition même de la vie de nos régions, des hommes et des femmes, de la structure de notre environnement et de l'économie... bref de la société. Et cette société, nous en faisons toutes et tous partie.
Alors faisons le choix d'une société plus respectueuse de l'homme, du travail et de la nature, soutenons ceux et celles qui refusent les destructions engendrées par une économie ancrée dans l'unique appât du gain et non dans le respect des identités régionales... refusons de perdre tout cela.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Ven 11 Sep - 11:46



Le collectif BEN souscrit complètement aux principes de cette grève du lait et dans les points détaillés pour un vrai projet régional normand dans notre charte "prendre la Normandie au sérieux", nous réclamons un aménagement durable du territoire avec la promotion d'une croissance qualitative, l'application d'un principe de "discrimination positive" territoriale pour compenser le SEVESO, le nucléaire et le productivisme agro-industriel.

Le soutien aux productions locales et le développement d'une "agriculture paysanne protégeant les paysages" avec des filières de qualité et des produits labelisés pour "vivre et travailler au pays": c'est ça aussi la "Normanitude"!


avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par Invité le Ven 11 Sep - 18:25

OUI,je suis plus que d'accord avec ça!
A mort le systeme!!!
On ne veut pas d'une nouvelle ordre mondial qui est en marche

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par Invité le Ven 11 Sep - 18:27

L'union Européenne est le fossoyeur des Nations.
Nous n'avons rien à espérer de positif de la part de Bruxelles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Ven 11 Sep - 18:45

Boujou.

Première distribution gratuite de lait:

Vendredi 11 au matin, quatre cents litres de lait ont été distribués gratuitement dans le centre de Vire (Calvados). Le début d'une grève national du lait qui organisera d'autres distributions un peu partout en France.

Avec le lancement jeudi 10 septembre de la grève européenne du lait, les producteurs laitiers du Bocage ont commencé leurs actions. Ils étaient une vingtaine ce vendredi, sur le parvis de la Porte Horloge pour distribuer gratuitement 300 à 400 litres de lait cru. Dès 10h, un public nombreux était venu récupérer le précieux liquide et soutenir les laitiers. "On comprend ce qu'ils traversent", explique une mère de famille, les bras remplis de bouteille de lait. Pour Jacques Dubourg, délégué APLI du Calvados, ce type d'action est un moyen d'aller à la rencontre de la population. "C'est mieux que de lancer du lisier sur la sous-préfecture".

Les membres de l'APLI ( Associations des producteurs laitiers Indépendants), qui ont récemment adhéré à l'EMB ( European Milk Board) réclament une régulation européenne des volumes de production. Actuellement payé 0,27 € par litre de lait, ils demandent une rémunération à 0,40 €. Avant de lancer la grève, l'APLI a rencontré 45 mille producteurs sur toute la France. En coupant les robinets de productions, les laitiers espèrent arriver à leurs fins. La pénurie des stocks de lait est prévue pour lundi 14 septembre. Si aucune issue n'est trouvée, les laitiers sont près à reconduire cette grève sans limite. D'autres actions sont prévues samedi matin au marché de Saint-Sever et dimanche matin sur la place Saint-Pierre à Caen. "Des actions seront menées chaque jours", assure Jacques Dubourg.

Par ailleurs, samedi 12 septembre, les producteurs de lait de Sartilly, Brécey et Avranches font un don de lait vers 11h place du Marché. Les grévistes conseillent aux habitants de venir avec des bouteilles vides. A Sartilly, les éleveurs organiseront une distribution de lait place de la mairie les lundi, mardi, jeudi et vendredi prochains de 16h à 17h.

Même programme à La Haye Pesnel avec deux distributions gratuites de lait dans le canton de La Haye Pesnel : une ce vendredi 11 septembre au soir à la Lucerne d'Outremer et le lundi 14 à 16h30 à la sortie des écoles de la Haye-Pesnel.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Ven 11 Sep - 21:08

Boujou.

Le ministre de l'agriculture Bruno Le Maire s'est refusé aujourd'hui à porter un jugement sur la grève du lait engagée par certains producteurs et a plaidé en faveur d'une "régulation" de la filière qui ne soit pas un retour au système des quotas. "Chacun est libre de faire la grève dans ce pays et chacun a ses responsabilités, la mienne est de répondre au désarroi des producteurs dont le revenu a chuté", a déclaré le ministre au cours d'une visite d'une exploitation laitière à Virville en Seine-Maritime.
Pressé de questions par une cinquantaine d'agriculteurs inquiets, le ministre a rappelé qu'il avait réussi notamment à débloquer une trentaine de millions d'euros de subventions et à obtenir le versement anticipé de certaines aides de la PAC. "Je suis prêt à aller plus loin en réunissant les banques, les assurances, la Mutualité sociale agricole pour discuter de mesures d'accompagnement", a-t-il ajouté.
Mais concernant le long terme, le ministre a répété qu'il était partisan de "mesures de régulation qui garantissent un revenu stable et décent sur plusieurs années". Parmi ces mesures, figurerait l'institution d'un "contrat équitable" entre les producteurs de lait et les industriels portant sur les volumes et les prix.
Bruno Le Maire a indiqué que 16 pays européens sur 27 étaient sur cette ligne et qu'il espérait en convaincre d'autres dans les prochaines semaines tout en soulignant que la négociation était "difficile".

Source: Le Figaro.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Lun 14 Sep - 16:03

Boujou.

Réponse de Mr Laurent Beauvais sur son blog:
(Post sur "La grève du lait")
http://lbeauvais.typepad.fr/


Nous remercions Mr Beauvais de la réponse rapide qu'il nous a donné suite à l'envoi de notre communiqué et au lien qu' il a fait sur son blog (à la fin de son article sur cette "grève du lait") vers notre forum.

Comme quoi notre action peut être écoutée et reconnue.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Lun 14 Sep - 16:09

skirmish14 a écrit:L'union Européenne est le fossoyeur des Nations.
Nous n'avons rien à espérer de positif de la part de Bruxelles.

Boujou.

Ce n'est pas l'idée de l'Europe qu'il faut remettre en question mais bien la façon dont l'Europe doit être construite!!
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par Asgeirr le Lun 14 Sep - 19:35

Pour ma part je pense que les agriculteurs, maraîchers, producteurs de lait bref le monde paysan en général se fait spolier, étouffer par Bruxelles et la grande distribution. Et c'est une question que je me pose souvent. Pourquoi ne pas privilégier la vente directe aux consommateurs? Peut-être pas simple pour les producteurs? L'autre jour je suis aller à Neuville de Poitou et j'ai vu des maraîchers qui vendaient leurs tomates coeur de boeuf à 1€ le kg alors qu'en grande surface c'est entre 3 et 3€50 (et je n'ose pas penser au prix qu'elles les ont achetées^^). J'ai tendance à me dire que c'est à nous de changer notre façon de consommer.
avatar
Asgeirr

Messages : 33
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 53
Localisation : Bois d'Arcy (78)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par carente50 le Lun 14 Sep - 19:44

certainement je suis d'accord pour changer ma façon de consommer
mais sans oublier le monde paysan pensons également à tous nos amis exploités dans les grandes surfaces les caissières à 29 heures
,les magasiniers au boulot à 5 heures bien souvent tout ça avec des salaires de misères et eux sans véritablement le droit de grève
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Lun 14 Sep - 20:40

Boujou.

Le comuniqué de la Coordination rurale:

La grève du lait serait choquante pour les citoyens dans un contexte de crise : les grévistes ont largement communiqué sur les dons de lait et pour expliquer les raisons de leur action.

Jeter le fruit de son travail serait choquant pour un producteur : moins que de travailler comme aucun salarié ne l’imaginerait, à savoir sans être payé... et même en payant son employeur (comme un producteur qui vend son lait à perte). C’est pourtant le cas avec le prix du lait proposé actuellement par les laiteries, avec la bénédiction de la FNSEA, qui prétend représenter seule tous les producteurs de lait à l’interprofession (CNIEL), faut-il le rappeler.

La grève du lait est un acte vital pour sauver les producteurs, en provoquant un changement de politique.Le prix obtenu par ces représentants du syndicalisme officiel français serait une réussite face au prix payé aux producteurs allemands ou belges. Victoire, nous mourrons un peu plus tard que les autres… !!!

Et d’appeler bravement à l’union nationale… Les grévistes du lait préfèrent en appeler à une union européenne et lutter avec les producteurs allemands ou belges, plutôt que contre eux. La grève est européenne, parce que le problème du lait est européen.

Enfin, la FNSEA affirme qu’elle va obtenir du gouvernement la compensation des pertes de revenus : encore des primes ! Leur obtention est bien plus chimérique que celle d’un prix de 400 € / T pour le lait et leur inefficacité a été largement démontrée depuis la tragique réforme de la PAC de 1992 qu’ils ont cogérée. Qu’on demande aux producteurs de fruits et légumes ce qu’ils pensent des aides franco-françaises !!!

Il est indigne d’un syndicat de tourner en dérision la revendication des producteurs pour un revenu minimum de leur travail. Cela ne peut être le fait que de responsables syndicaux qui ne vivent plus du produit de leur ferme.

Depuis 20 ans, la France a perdu la moitié de ses agriculteurs en général et de ses producteurs de lait en particulier. Voilà le bilan de la FNSEA, syndicat sexagénaire qui s’est fait une spécialité de « relever des défis » et de « se retrousser les manches »… au bénéfice de l’industrie agro-alimentaire ! Le syndicat JA semble lui aussi attaché aux vieilles stratégies pour briser les mouvements des agriculteurs qui se prennent en main. En 1992 déjà, lorsque la Coordination rurale alertait le pays sur les dangers avérés de la réforme de la PAC, leur président d’alors n’avait-il pas appelé les forces de l’ordre à libérer les routes ?

Les agriculteurs ouvrent maintenant les yeux, bien décidés à ne plus se laisser faire !
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par Tèqueur des Puus le Lun 14 Sep - 21:13

Cela fait longtemps que les "paysans" se font bien rares, on parle d' agriculteurs. Je reviens à l' instant de chez un des rares "paysans" qu' il reste dans le coin où je me fournis en patates, lait et viandes (volailles, boeufs, lapins...) et le tout certifié bio. L' agriculteur du coin, lui, est bien souvent un empoisonneur.
avatar
Tèqueur des Puus

Messages : 1293
Date d'inscription : 22/02/2009
Localisation : Lé Puus

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Mar 15 Sep - 13:27

Boujou.

Épandage de 100 000 litres de lait dans un champ à la sortie de Vire. Les producteurs de lait font monter la pression et veulent durcir la grève. Ils devraient se rendre à Rennes mardi 15 septembre.

Les laitiers sont sortis en force lundi 14 septembre. Une cinquantaine de producteurs ont épandu 100 000 litres de lait dans un champ à la sortie de Vire. Quatorze tonnes à lisier reconverties pour l'occasion en "tonne à lait" ont dispersée le lait récolté depuis trois jours. Pour attirer l'attention des médias, les laitiers avaient nommé cette action: "l'épandage de la honte". Traduction: montrer qu'il est honteux de devoir jeter un produit car on ne veut pas les payer plus.

Plus tôt dans la journée, les grévistes de l'APLI et de l'URDAC s'étaient présentés devant le site de la compagnie de fromages et avaient "invité" le député-maire de Vire Jean-Yves Cousin a venir écouter leurs revendications. Cette rencontre était également un moyen de montrer que la grève des laitiers prenait de l’ampleur.

“C’est une démonstration de force pour montrer aux laiteries qu’elles ont autant besoin de nous que nous avons besoin d’elles. Nous ne souhaitons pas nous battre contre elles mais nous voulons qu’elles nous rejoignent pour qu’ensemble nous obtenions une régulation européenne”, justifie un producteur. Une manifestation pacifique qui avait pour but de montrer le “raz-le-bol” d’une profession en crise.
Membres de l’APLI (Associations des producteurs de lait indépendants) et de l’URDAC continuent d’appeler les nons-grévistes à les rejoindre pour amplifier le mouvement. Une déléguation devrait partir pour Rennes mardi 15 septembre afin de rencontrer le ministre de l'agriculture qui sparticipera au SPAS .
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Ven 25 Sep - 8:02

Boujou.

l'APLI suspend la grève du lait:

Dans l'attente du 5 octobre 2009, date de la réunion extraordinaire de l'Union Européenne consacrée à la crise dans le secteur laitier, les producteurs laitiers, membres de l'APLI, suspendent la grève du lait à compter de ce jour.
L'augmentation du prix de lait et le maintien des quotas laitiers étaient à l'origine de ce mouvement engagé il y a deux semaines, marqué par de médiatiques épandages de lait dans les campagnes.
Ce mouvement initié en France s'est propagé à travers toute l'Europe. Les éleveurs laitiers de huit pays ont suivi la France en ne livrant pas les laiteries.

Selon l'EMB, syndicat laitier européen auquel est rattaché l'APLI, environ 500 millions de litres de lait auraient été détruits ou donnés, favorisant une remontée du prix à la production.

La suspension du mouvement est aussi motivée par les difficultés financières des éleveurs laitiers à poursuivre cette grève.

Si la grève du lait est suspendue jusqu'au 5 octobre à la réunion extraordinaire des ministres de l'agriculture de l'Union européenne, l'APLI devrait maintenir la pression en poursuivant différentes actions comme, par exemple, le don du lait sur les marchés locaux.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par LORD le Mer 18 Nov - 15:17

Boujou.

Pascal Massol, leader national de l'association des producteurs de lait indépendants, était à Saint-Lô mardi 17 novembre.
Les producteurs de lait de la Manche et de Basse-Normandie se sont retrouvés mardi 17 novembre au soir au hall des expositions de Saint-Lô. Ils étaient plus de 1500 à avoir fait le déplacement pour écouter leur leader national, Pascal Massol.

Parmi leurs revendications, on retrouve toujours le souhait d'avoir un prix décent d'achat du lait, prix qui doit être fixé "en fonction des coûts de revient de chaque exploitation".

Pascal Massol a également annoncé la création d'un office du lait, organisme indépendant de contrôle. Ce nouvel organisme a pour objectif de contrebalancer les actuels structures interprofessionnelles, dans lesquelles l'Apli ne peut avoir de représentants.
Les producteurs de lait réclament toujours une régulation des marchés. Régulation d'autant plus importante à leurs yeux qu'ils ont constaté une hausse du prix des 1000 litres de lait dans certains pays européens, alors que ce prix est en baisse presque constante en France, et ne devrait pas excéder les 250 euros d'ici la fin de l'année.

En conséquence, les producteurs de lait n'excluent pas un durcissement de leur mouvement et une augmentation des contrôles qu'ils effectuent auprès des laiteries.

PLM.
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève du lait.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum