Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Mar 12 Jan - 12:32

Boujou.

Nicolas Sarkozy vient dans le Perche jeudi. Fierté affichée, organisation millimétrée, circulation chamboulée : le maire vous fait entrer dans les coulisses de la 3e visite présidentielle à Mortagne depuis l'après guerre.

Entretien :

Jean-Claude Lenoir, député maire de Mortagne-au-Perche.
Depuis combien de temps étiez-vous sur « le coup » ?

A l'occasion des voeux du président au monde rural, plusieurs sites avaient été envisagés. Il y a un mois, la préfecture de l'Orne m'a informé que cette visite aurait sans doute lieu à Mortagne, l'Élysée ayant envoyé ici une équipe en reconnaissance. Elle est venue vérifier la pertinence des données techniques que la préfecture lui avait fournies. Nous avions pour consignes de ne rien dire. Je surveillais depuis le site Internet de l'Élysée. L'annonce est officielle depuis la fin de la semaine dernière car l'emploi du temps du président ne peut pas être fixé longtemps à l'avance. Personne ne l'a su, mais, l'année dernière, Nicolas Sarkozy avait envisagé venir un jour à Mortagne.

Que s'est-il passé depuis un mois entre Mortagne et Paris ?

Nous avons eu des contacts rapprochés avec le cabinet du président, les services officiels dont le préfet qui est le pivot de ce déplacement. Le Carré du Perche correspondait à l'attente de l'équipe de reconnaissance : une salle de presse, des vestiaires, des arceaux de sécurité... Ses services veillent aux moindres détails, ne serait-ce qu'un endroit où le président pourra se laver les mains. Il faut prévoir du café pour réchauffer les gens qui seront dehors, vérifier si la voiture blindée présidentielle pourra rouler sur tel ou tel chemin agricole, ouvrir les locaux de l'aéro-club de Mortagne pour accueillir les pilotes des hélicoptères, voir, en terme de sécurité, qui est le propriétaire d'un véhicule stationné depuis quelque temps sur le parcours, quelles rues fermer, avertir les gens qui habitent aux abords du Carré du Perche des difficultés de circulation, retirer la neige, signer des arrêtés municipaux...

Est-ce que les Mortagnais pourront approcher Nicolas Sarkozy ?

Le président va visiter une exploitation agricole. Son parcours en voiture n'a pas encore été complètement arrêté, mais Nicolas Sarkozy ne viendra pas en centre-ville. Pour autant, je ne souhaite pas que Mortagne soit paralysée pendant une journée. Le préfet et moi-même avons fait en sorte que la ville ne devienne pas un camp retranché. Jeudi, chacun pourra venir travailler et faire ses courses. Le président devrait participer à un bain de foule sur le parking du Carré du Perche. Pourront l'approcher ceux qui seront munis d'un carton d'invitation de l'Élysée ou d'un courrier signé de ma main. Beaucoup de gens me sollicitent... Le président a invité les 500 maires de l'Orne, 400 personnes du monde agricole et rural. Il devrait y avoir au total un millier d'invités.

Comment les Mortagnais appréhendent-ils cet événement ?

Ils sont spontanément venus me dire qu'ils étaient contents. Après le général de Gaulle en 1960, Pompidou en 1972, Nicolas Sarkozy est le 3e président de la République que Mortagne reçoit. Il va rester deux heures pour rencontrer la France rurale. C'est exceptionnel, j'en suis très fier. En permanence, les services de l'Élysée entretiennent un carnet d'adresses des endroits où le président pourrait se rendre. Bien sûr, M. Sarkozy préfère être accueilli par un maire qui, d'un point de vue politique, lui est favorable et par un territoire peuplé de gens républicains et légitimistes. Le Perche incarne bien la ruralité d'aujourd'hui : si Nicolas Sarkozy a choisi Mortagne, c'est une marque de reconnaissance envers ce territoire.

Jérôme BEZANNIER.

Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Mar 12 Jan - 14:01

Mouai???!!! Mortagne seule ville de l'Orne qui soit déneigée .

Ce sera vraiment la ville des petits boudins après

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Mar 12 Jan - 14:53

Boujou.

Pour ce qui est du déneigement c'est raté annui... il y fait -10° et la neige puis la pluie verglacante est annoncée pour cette nuit... m'enfin d'ici le 14.

il y a toujours cette certitude de nos élus comme quoi les Ornais et ici les gens du Perche sont des bons moutons qui vont applaudir le président simplement parce que celui-ci leur fait l'honneur de leur faire croire qu'ils existent. Ceci dit, hélas, ce n'est pas tout à fait faux.....

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Mar 12 Jan - 15:19

Il va leur faire le coup de la multiplication des petis boudins bien sur et de la France Eternelle. Plus un petit couplet (peut être) sur les sympathiques et courageux colons.

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par Eryk le Mer 13 Jan - 0:21

Et encore ce ne sont pas les gens locaux qui vont applaudir sauf si ils ont leur carte UMP!
Le roi Sarkozy est généralement bien suivi par sa cour lors de ses déplacements!

Eryk

Messages : 450
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 31
Localisation : Quatremare

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pfdn.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Mer 13 Jan - 13:22

Boujou.

Pourquoi le président de la République Nicolas Sarkozy a-t-il choisi le département de l'Orne pour sa visite de jeudi 14 janvier 2010 ?

À deux mois des élections régionales, la tentation de Nicolas Sarkozy de faire pencher la balance à droite dans une région à gauche est forte. En moins d'un an, le président de la République sera venu deux fois dans l'Orne, chez Faurecia en septembre 2009 et à présent Mortagne-au-Perche. Deux visites présidentielles en 4 mois dans le même département, c'est presque du jamais vu.

L'exercice pourtant s'annonce délicat : Nicolas Sarkozy viendra avec Michel Mercier, ministre de l'Aménagement du territoire, alors que le tribunal d'instance de Mortagne vient de fermer ses portes. « Comparez le discours à la réalité de l'action du gouvernement », lance d'ailleurs le président de Région socialiste, Laurent Beauvais, qui boudera la visite !

Ne pas faire la Manche:

Et pourquoi ne pas être allé dans la Manche ? On imagine que le département littoral n'est plus en odeur de sainteté, après la prise à partie du président de la République en 2009, qui avait coûté la tête du précédent préfet de la Manche. Et ce n'est pas forcément dans le Calvados, département à gauche, qu'un président de droite a envie de battre la campagne.

L'Orne présente l'avantage d'être un département où les parlementaires, trois députés et deux sénateur, affichent leur tendance à droite. Les trois premières villes de l'Orne, par contre sont à gauche, ce qui peut expliquer le choix des campagnes plus à droite. Une situation idéale pour présenter des voeux au monde dans un authentique monde rural à moins d'une heure de Paris en hélicoptère et « au cul des vaches ». Détail qui compte également, la configuration du Carré du Perche à Mortagne offre des facilités de protection en matière de sécurité.

La « Creuse Normande ? »

Cette visite du président de la République dans l'Orne ne fait pas forcément le jeu d'Alain Lambert. Sans doute aurait-il aimé que Nicolas Sarkozy vienne ici parler de nouvelles technologies, de haut débit. Que nenni : c'est de rural que parlera le président de la République. Était-ce vraiment l'image que souhaitait Alain Lambert pour l'Orne ? En espérant qu'on ne sombre pas dans un cliché de type « la Creuse Normande ».

Question : faudra-t-il guetter des signes avant-coureurs autour de l'attribution de la présidence de la Cour des Comptes à Alain Lambert ? Car parmi deux ou trois noms qui circulent, l'ex-secrétaire d'État au Budget est bien placé. Et l'on s'imagine que Nicolas Sarkozy a probablement écouté les réseaux d'influence Ornais à Paris, de Gérard Larcher originaire de Bagnoles-de-l'Orne à Augustin de Romanet, de Bellême. Une certitude enfin : il fait au député Jean-Claude Lenoir un très beau cadeau politique avec cette visite.


Eric de GRANDMAISON.
Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Jeu 14 Jan - 13:42

Boujou.

C'est au lieu-dit « Le Gros Chêne », à Mortagne, que Nicolas Sarkozy tiendra ce matin une courte réunion de travail. Un honneur pour Denis et Brigitte Pasquert.

« C'est unique dans la vie d'un homme. On ne reçoit pas le président de la République tous les jours ». Comme un cadeau du ciel tombé dans la cour de la ferme de Denis Pasquert, qui habite au lieu-dit « Le Gros Chêne », à la sortie de Mortagne, route de Longny.

Tenue secrète et tranchée, mardi soir par la préfecture de l'Orne, la visite par Nicolas Sarkozy d'une exploitation aura finalement lieu chez ce céréalier de 44 ans, « paysan, fils, petit-fils et arrière-petit-fils de paysan », dit-il.

Volleyeur à ses heures, Denis Pasquert parle avec « fierté » de la réception présidentielle, et se dit « serein » même si on l'a trouvé un peu stressé hier après-midi. Peut-être à cause des va-et-vient de techniciens, gendarmes et officiels en repérage. « Je n'ai pas très bien dormi cette nuit. Mais c'est une grande satisfaction. Nous avons encore du mal à réaliser que Nicolas Sarkozy viendra chez nous demain », témoigne cet agriculteur installé depuis octobre 1990 sur 135 hectares. Aujourd'hui, il cultive blé, orge et colza. « Pour occuper l'espace des prairies », il élève aussi 20 à 25 boeufs.

D'après nos informations, quatre autres exploitants sollicités par la préfecture ont refusé de recevoir le président. Denis Pasquert, lui, a dit oui « assez spontanément ». Et pas parce qu'il est le 5e adjoint au maire UMP de Mortagne. « En 1995, quand le maire, Jean-Claude Lenoir, a souhaité que je sois sur sa liste, il ne m'a pas demandé pour qui je votais. Je ne vous le dirai pas aujourd'hui. De toute façon, ce n'est pas moi qui ai choisi d'accueillir le président », répond Denis Pasquert, encarté nulle part.

Certains ont refusé:

« M. Sarkozy vient faire de la politique et pas rencontrer lesagriculteurs, témoigne Guillaume Chantepie, agriculteur en course mais finalement pas retenu. Moi, ça me fait ni chaud ni froid qu'il ne vienne pas chez moi. Mais c'est pas douze bêtes que j'ai, c'est trois cents. Et j'aurais bien aimé les lui montrer. »

Pour couper court à la polémique, le député maire de Mortagne assure que lui non plus n'y est « pour rien » dans le choix de la ferme de son adjoint.
Denis, sa femme Brigitte et leurs filles de 15 et 13 ans, Marie et Caroli-ne, qui n'iront pas à l'école ce matin, ne mettront pas les petits plats dans les grands pour autant. Même s'ils sont « très honorés ».

Chambres d'hôtes:

Huit berlines se gareront à 11 h 20 précises devant chez eux en vue d'une réunion de travail, et pas autre chose, semble-t-il. Une délégation de douze personnes, dont le Président et deux ministres, est attendue. Ils prendront place autour d'une longue table ovale en chêne posée sur des tomettes, sous un plafond de bardeaux en briques, au milieu d'une grande salle qui sert de pièce commune.

En effet, les époux Pasquert font chambres et table d'hôtes depuis juillet 2007. À l'intérieur d'une ancienne étable dans laquelle le mur soutient encore le râtelier, cinq chambres ont été décorées par madame, dont deux suites familiales dans des tons vert anis ou abricot. Elles s'appellent Coquelicot, Bleuet ou Violette.

Des producteurs locaux apporteront les produits de leur fabrication : yaourts, fromage blanc, charcuterie, cidre, jus de pomme. Un traiteur de Saint-Germain-de-la-Coudre complétera le menu. Brigitte et Denis s'occuperont de leurs hôtes comme ils le font d'habitude. Ils espèrent faire un tour du propriétaire à Nicolas Sarkozy et lui présenter Quessy, pouliche percheronne.
Un moment unique dans la vie d'un cheval.

Jérôme BEZANNIER.
Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Jeu 14 Jan - 14:22

Ich bin ein "Berline heure"...les sous-préfet aux champs ou presque!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Jeu 14 Jan - 18:24

Nicolas Sarkozy à Mortagne-au-Perche


Le déplacement présidentiel a commencé par la visite de la ferme de Denis Pasquert (à gauche du président)© France 3 Normandie

Il a une nouvelle fois promis qu'il ne laisserait "pas tomber" l'agriculture française.

Arrivé par hélicoptère vers 11 h 20, Nicolas Sarkozy a entamé sa visite ornaise sur le terrain. Le chef de l'Etat s'est rendu dans une exploitation où il a rencontré des représentants du tourisme, de l’agriculture et de l’aide à domicile. Au menu : réunion de travail et dégustation de produits du terroir.
Accompagné du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, et du ministre de l’Aménagement du territoire, Michel Mercier, Nicolas Sarkozy s'est ensuite rendu au Carré du Perche pour ses voeux au monde rural.

L'agriculture, secteur de pointe de l'économie :

Ne pas laisser tomber l'agriculture française, qui traverse sa plus grave crise des 30 dernières années, et ne pas laisser non plus "démanteler" l'agriculture européenne sont donc les engagements du président au monde rural.

"Tout sera fait, a-t-il déclaré, pour que vous puissiez vivre de ce que vous savez faire et transmettre aux plus jeunes le patrimoine qui est le vôtre".

Pour le chef de l'Etat, "l'agriculture est une activité économique à part entière" et il s'est engagé à tout mettre en oeuvre "non pas pour assurer la préservation de l'agriculture mais pour en assurer le développement", défendant le projet de loi présenté mercredi en Conseil des ministres par son ministre Bruno Le Maire.



Pour tenter d'enrayer la chute des revenus agricoles, qui ont dégringolé de 34% en moyenne en 2009, le chef de l'Etat a insisté sur le "renforcement de la compétitivité" des exploitants et prôné une "meilleure répartition" de la valeur ajoutée entre la production et la distribution. "C'est pas normal que les prix augmentent dans la distribution et que les rémunérations des producteurs diminuent, a-t-il proclamé.

Nicolas Sarkozy a aussi réaffirmé sa volonté de défendre la Politique agricole commune (Pac) européenne, dont certains pays de l'Union européenne souhaite un allègement à l'occasion de sa renégociation à l'horizon 2013. Les premières négociations sur ce dossier doivent débuter cette année.
Source: France 3 Normandie.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Jeu 14 Jan - 18:41

"C'est pas normal que les prix augmentent dans la distribution et que les rémunérations des producteurs diminuent, a-t-il proclamé.

C'est pas nouveau...et on a jamais rien fait!

Sinon je vois pas le drapeau normand derrière . Et la réunification c'est pour les cochons?

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Jeu 14 Jan - 19:17

Boujou.

Mais non... il ne parle de réunification qu'en dehors de la Normandie!!

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Jeu 14 Jan - 19:23

et les cochons c'est pour les Beurtons!

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Ven 15 Jan - 12:57

Boujou.

Visite à la ferme, bain de foule et discours aux maires. Hier, à Mortagne, c'est aux gens du terroir que s'est adressé le chef de l'Etat, touché par l'accueil.

Réchauffement politique :

Lorsqu'il a visité l'exploitation agricole hier peu avant 11 h 30, Nicolas Sarkozy est tombé sur un jeune couple d'Américains, qui louait une chambre d'hôtes à la ferme. « Nous sommes du même pays qu'Obama ! » - « Ah, justement, je dois l'appeler tout à l'heure », répond le chef de l'Etat. « Nous sommes très contents des relations entre les Etats-Unis et la France et très contents de la France ! », ont-ils ajouté. « Hé ben, ça fait au moins trois personnes qui sont contentes ce matin... », a souri le président, énigmatique.

Des Normands pas si froids:

Aux anges, le député maire de Mortagne, Jean-Claude Lenoir ! Nicolas Sarkozy l'a rappelé depuis l'hélico présidentiel le ramenant à Paris pour le remercier. « Nicolas Sarkozy a vraiment apprécié l'accueil, souligne Jean-Claude Lenoir. Il était surpris car on lui avait dit que les gens de Normandie étaient plutôt froids ! En 1972, lors de la visite de Georges Pompidou, on avait dit que l'accueil avait été chaleureux. Aujourd'hui, on peut utiliser les mêmes termes pour la venue de Nicolas Sarkozy ».

Mon beau buffet:

Lecocktail prévu aux 1 000 invités était copieux mais pas pantagruélique, si l'on en croit le traiteur Emmanuel Gauthier, qui annonce près de 350 000,00 € de chiffre d'affaire en janvier rien qu'en servant des cérémonies de ce genre. Noix de jambon fumé, rillettes de canard, toasts de saumon fumé... Le buffet arrosé de champagne (250 bouteilles), cidre du Perche ou jus de fruit s'étalait sur plus de vingt mètres linéaires. 42 personnes pour le servir ! C'est l'Elysée qui a choisi ce traiteur originaire de Saint-Germain-de-la-Coudre. Qui paye la note ? Mystère. Les services de sécurité du chef de l'Etat avaient enregistré les prénoms, noms et dates de naissance des serveurs et vérifié qu'il n'y avait pas de coutaeux sur les tables !

Pimpon:

Cinquante sapeurs pompiers du Service départemental d'incendie et de secours de l'Orne ont été mobilisé hier pour la venue du Président à Mortagne. Aérodrome, Carré du Perche, ferme du Gros Chêne : « les équipes étaient dispachées sur différents site. Malgré la température étouffante qui régnait dans la salle où le président adressait ses voeux, le premier et seul léger malaise est survenu à 11 h 55 ».

Et la courtoisie ?

Brigitte Luypaert, dans un communiqué, a décroché un croche-pied à la gauche. « Laurent Beauvais snobe la visite du président de la République à Mortagne, c'est un mépris absolu des principes républicains et du monde agricole. C'est oublier toute forme de courtoise républicaine, mais aussi faire preuve de mépris envers les professionnels de l'agriculture ».

Mauvais crin:

Même si la visite a été menée au triple galop, le président de la République, dans son discours, n'a pas une seule fois cité la filière équine. Rien pour le Haras du Pin. Un manque qui a fait grincer des dents dans un département où la filière « pèse » près de 2 260 emplois.

Yes he can !

Sitôt terminée la visite au Perche, le président Sarkozy devait s'entretenir au téléphone avec Barack Obama, président des USA, à propos du tremblement de terre d'Haïti afin de coordonner les secours internationaux.

Rural blues:

Ca n'était pas gagné d'avance : plusieurs maires ruraux venus accueillir le président de la République ont confié leur inquiétude extrême devant « l'appauvrissement de nos populations, la suppression de la taxe professionnelle, la baisse du revenu des agriculteurs ». Une vraie bombe à retardement pour le gouvernement !

Eric de GRANDMAISON et Jérôme BEZANNIER.
Ouest-France

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par crosman le Ven 15 Jan - 14:13

Beauvais aurait pu venir en effet...ne serait ce que pour en remttre uen couche sur le LGV...en oubliant sa casquette gauche!

Koko bel oeil aurait pu se souvenir du cheval aussi (que font ses conseillers!?).

Et où était le boudin!?

crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par LORD le Ven 15 Jan - 17:38

Ben non pas de Beauvais (ça c'est stupide) et pas de bodin neire... Nicolas préfère le chocolat, alors il a eut droit aux fameux "étriers Normands" la spécialité chocolat de mortaigne... cependant Nicolas n'a pas remarqué l'appel du pied:

Etrier = cheval... cé bi doummage!!!

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par Jonas le Sam 16 Jan - 17:14

Le roi vient voir le peuple (enfin... le peuple trié sur le volet). Le premier dit au second ce qu'il veut entendre et le second flatte le premier. Bref, la routine...

Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkosy en Normandie, dans le Perche.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum