La famille DIOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La famille DIOR

Message par LORD le Lun 8 Sep - 14:09

Boujou.

" Une plaque pour marquer le centenaire du baptême de Christian Dior est désormais rivée sur la grille des fonts baptismaux de l'église Notre-Dame.
La disparition, en juin 2008, de Catherine Dior, a peiné de nombreux Granvillais. Une messe pour honorer sa mémoire, a été dite hier à Notre-Dame, par le père Pascal Brunel.

A cette occasion, une plaque en cuivre, marquant le centenaire du baptême de son frère, Christian Dior (le 22 août 1908), a été inaugurée. Elle est installée sur les grilles des fonts baptismaux, au fond de l'édifice. C'est la doyenne de la famille, Denise Dior, qui a eu l'honneur de la dévoiler, en présence du maire, Daniel Caruhel, des membres du directoire de l'association Présence de Christian Dior et de l'association des Amis de l'église.

Philippe Le Moult, secrétaire général de l'association Présence de Christian Dior, a évoqué le parcours de la soeur cadette du grand couturier, qui a vécu 90 ans. Il a insisté sur l'épreuve qu'elle a traversée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Catherine Dior,résistante et passionnée:

« Arrêtée en 1944 par les Allemands, elle fut torturée, sans jamais trahir son réseau, qu'elle contribua à sauver. Elle fut déportée à Ravensbrück et survécut à la barbarie nazie. Elle a reçu tous les hommages, toutes les distinctions de la Nation, dit-il. Après avoir vécu l'indicible, elle a cherché la beauté. Elle a eu une passion pour les fleurs, roses ou jasmins, qu'elle cultivait en Provence. Passion partagée avec son frère. Christian Dior aurait créé le parfum Miss Dior en son honneur. »

Catherine était la benjamine des cinq enfants Dior. C'était une femme discrète, qui a contribué à faire vivre la mémoire de son frère. Elle a été la présidente d'honneur du musée Dior. Le conservateur Jean-Luc Dufresne relève que « c'est un peu grâce à elle que le musée a vu le jour à Granville. Elle nous a beaucoup aidés ».

Hélène Lassau, présidente de l'association des Amis de l'église, a rappelé que le 22 août 1908, Christian, fils de Madeleine et Maurice Dior, y a reçu le sacrement du baptême. « Le petit garçon était âgé de 3 ans. On était loin d'imaginer alors la brillante carrière qui ferait de lui la gloire de la haute couture française. Le bébé fut ondoyé au domicile de ses parents le 21 janvier 1905, jour de sa naissance à Granville. » Elle souligne que cette messe est « une façon de rendre hommage à la famille Dior, qui a beaucoup apporté à la ville. Ainsi, Lucien, oncle de Christian, a contribué faire classer l'église Monument historique, le 12 décembre 1930 ».

Roberte JOURDON.
Ouest-France
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum