Les noms de famille de l'Orne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les noms de famille de l'Orne

Message par LORD le Ven 6 Juin - 21:22

Boujou.

" Quels sont les mille patronymes les plus portés dans le département ? Quelle est leur signification ? Autant d'histoires racontées dans un livre.
Mille noms. Les auteurs, Marie-Odile Mergnac, Olivier de Lagarde, Laurent Millet et Christophe Belser, se sont intéressés aux mille noms de famille les plus portés dans l'Orne. Un choix réalisé à partir des recensements Insee du XXe siècle. Ils précisent la signification des 300 principaux noms, livrant au passage une liste de personnes célèbres et des anecdotes.

De Duval à Bouju. Dans l'Orne, les Duval arrivent en première position. Un nom donné à l'origine aux habitants d'une maison située dans une vallée. Bouju arrive en 1000e position, un nom venant de bouge, baril, surnommant une personne ventrue ou évoquant le lieu d'origine de la famille.

Des statistiques. Sur les mille premiers noms, un tiers sont d'anciens prénoms, comme Guérin ou Garnier. Un quart proviennent de caractéristiques morales ou physiques, une réalité s'expliquant par la proximité de la Bretagne où cette tendance est très marquée. De même, 24 % de ces noms correspondent à des noms de lieux, comme Landemaine (dans le Pays basque, c'est 71 %). Et 19 % sont des noms de métier. Marie-Odile Mergnac, la directrice de la collection, précise que la présence des Langlais, Langlès, Langlois et Langloys s'explique par la proximité de l'Angleterre.

Typiquement du quart Nord-Ouest. C'est le cas des noms commençant par un « Le ». Levallet, Levanier, Levavasseur, Leveau, Levecque...

Typiquement normand. Les prénoms féminins utilisés comme noms patronymiques sont une caractéristique typiquement normande. Car autrefois en Normandie, les femmes pouvaient hériter et devenir chefs de famille, ce qui n'était pas le cas ailleurs. D'où les familles Marie, Marguerite, Catherine, Madeleine...

Typiquement ornais. Rotrou, Gigan.

Les faux-amis. Les familles Paris ne sont en rien originaires de la capitale. Il s'agit d'un ancien prénom, l'équivalent local de Patrice. De même, s'appeler Renard ne signifie pas qu'un ancêtre loitain était particulièrement rusé mais du succès extraordinaire, au Moyen Age, du Roman de Renart.

La collection. Elle comprend une cinquantaine de titres, dont les noms de famille du Calvados et les noms de famille de la Sarthe. Pour les noms de famille de l'Orne, les auteurs n'ont pas de lien direct avec le département, à l'exception de Laurent Millet dont les parents sont originaires de l'Orne."

Le livre. « Les noms de famille de l'Orne », par Marie-Odile Mergnac, Olivier de Lagarde, Laurent Millet et Christophe Belser, aux éditions Archives & Culture, 320 pages. Prix : 25 €.
Ouest-France
avatar
LORD

Messages : 6956
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum