Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jonas le Mer 29 Oct - 14:01

Le Monde, 25 octobre 2008
"Dans une lettre ouverte, face à ce qu'il tient pour une "ingérence" dans le débat national, l'ex-premier ministre indépendantiste québécois, Bernard Landry, a demandé, jeudi 23 octobre, à Nicolas Sarkozy de s'expliquer sur ses propos tenus à Québec le 17 octobre. "Les Canadiens sont nos amis et les Québécois notre famille", avait déclaré celui-ci. "La France est un pays qui rassemble et non qui divise",avait-il ajouté précisant que le monde n'a pas "besoin d'une division supplémentaire". La presse en a déduit que M.Sarkozy était hostile à une partititon du Canada, voire qu'on était passé du célèbre "Vive le Québec libre" du général de Gaulle à un "Vive le Canada uni", réjouissant les fédéralistes et choquant les souverainistes québécois. La polémique a aussi éclaté. Un autre ex-premier ministre québécois, Jacques Parizeau, artisan du référendum sur la souveraineté du Québec en 1995, qualifiait d'"énormités" les propos de M.Sarkozy. Le premier ministre François Fillon avait pourtant invité les Québécois, à la fin du Sommet de la francophonie, à "arrêter de couper les cheveux en quatre". Dire que "les Canadiens sont nos amis et les Québécois nos frères" n'empêchera pas la France de n'être "jamais indifférente au Québec", avait-il affirmé, en référence à la tradition française de "non-ingérence, non-indifférence" vis-à-vis du Québec."
Anne Pélouas
avatar
Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jarl le Mer 29 Oct - 15:50

OUi, là-bas c'est devenus une polémique d'envergure nationale. Sur le forum FPL pareil, un gros débat là-dessus et sur les forums indépendantistes québécois je ne vous dit pas, à les écouter la France à abandonner le Québec une seconde fois (ce qui n'est pas totalement faux).

Alors nous normands continuons le combat pour nos frères, Liberté pour le Québec !
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jonas le Mer 29 Oct - 17:32

Je cite Jean-François Lisée, directeur éxécutif du Centre d'études et de recherches internationales de l'université de Montréal (et ancien conseiller diplomatique des premiers ministres indépendantistes du Québec Jacques Parizeau et Lucien Bouchard) : "Le Québec a donc goûté à la méthode Sarkozy en affaires internationales. (...) (Nicolas Sarkozy) tentait de convaincre son hôte, le premier ministre conservateur Stephen Harper, de se joindre à lui dans son projet de sommet mondial sur la refondation du capitalisme. (...) Les états d'âme du Québec ne faisaient pas le poids dans la balance. (...) En déboulonnant l'édifice construit par ses prédécesseurs ("accompagner le Québec dans ses choix"), Nicolas Sarkozy a réussi à cumuler "ingérence et indifférence" (...) en exprimant sa préférence, le président Sarkozy, l'élu le plus puissant du monde francophone, était allé plus loin dans le rejet de l'indépendance du Québec que ne l'avait fait le président Bill Clinton, l'élu le plus puissant du monde anglophone."
Le Monde, le 25 octobre 2008
avatar
Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par TYGER le Mar 3 Fév - 23:51

Les souverainistes répliquent: Sarkozy ne comprend rien au Québec

Le Québec largué: la faute revient à Charest, dit l'ADQ
Le premier ministre Jean Charest s'est vu remettre, hier, à l'Élysée, les insignes de commandeur de la Légion d'honneur par le président français, Nicolas Sarkozy

(Québec) Le président français Nicolas Sarkozy est de nouveau pris à partie par les souverainistes pour ses propos sur les relations de son pays avec le Canada et le Québec.

«Un coup de couteau dans le dos», a commenté Mario Beaulieu, de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB). «C'est dans son tempérament de dire des choses plus ou moins fondées», a soulevé la députée péquiste Louise Beaudoin.Tous deux ont réagi à une déclaration faite par le chef d'État français, hier, à Paris, lors de la remise de la Légion d'honneur au premier ministre québécois, Jean Charest. Comme il l'avait indiqué, cet automne, au Sommet de la Francophonie, Nicolas Sarkozy a répudié la thèse de la «non-ingérence et de la non-indifférence» de son pays envers le Québec.

«Honnêtement, ce n'est pas mon truc», a-t-il lancé. Les «Québécois sont des frères et les Canadiens, des amis. Est-ce que pour prouver qu'on aime les autres, on a besoin de détester leurs voisins?» a ajouté le politicien en suggérant que nos valeurs communes sont «le refus du sectarisme, de la division, de l'enfermement sur soi-même».

Un coup de couteau dans le dos

M. Beaulieu est celui qui a le plus mal encaissé les paroles du controversé président. «C'est comme un coup de couteau dans le dos au moment où la langue française devient minoritaire à Montréal», a fait valoir le président de la SSJB.

Selon lui, il s'agit d'un recul pour le Québec attribuable notamment à Jean Charest.

«On voit l'impact d'un gouvernement fédéraliste.» Il a aussi mis en cause l'amitié du politicien avec l'homme d'affaires fédéraliste Paul Desmarais, qui possède notamment Le Soleil et La Presse.

«Après 250 ans de sectarisme et de mesures (...) ethnocidaires - la disparition des caractéristiques culturelles d'un peuple», a repris M. Beaulieu en allusion à la commémoration de la bataille des plaines d'Abraham, «que le président français laisse entendre que les Québécois sont sectaires, ça frise non seulement l'indifférence, mais l'insignifiance».

Le leader de la Société Saint-Jean-Baptiste a avancé que «l'opinion du président Sarkozy ne reflète pas celle du peuple français».

Un point de vue repris par Louise Beaudoin, francophile et ex-ministre dans des gouvernements péquistes. «La France est éternelle. Mais...» son président ne l'est pas, a-t-elle laissé entendre.

Mme Beaudoin a insisté qu'elle n'est pas en colère. «J'ai plutôt envie de sourire. (...) Nous, agressifs, repliés sur nous-mêmes? Je ne me reconnais pas là-dedans. M. Sarkozy fait la preuve de sa méconnaissance du Québec. Le Québec, c'est au-delà de Sagar», une localité dans Charlevoix, où Paul Desmarais possède une résidence.

Mauvaise perception

«Je crois que ce président-là a une mauvaise perception du mouvement souverainiste. (...) Tout cela ne m'inquiète pas. Le jour venu (de l'indépendance), la France reconnaîtra bien le Québec.»

Louise Beaudoin a trouvé matière à se réjouir d'un commentaire de Jean Charest sur le fait que la politique de la «non-indifférence et de la non-ingérence» reviendra si le Québec tient un autre référendum sur l'indépendance. «C'est étonnant, non? Il a mis des bémols à la pensée présidentielle.»

Pour sa part, le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, n'a pas voulu insister outre mesure sur ces nouvelles déclarations de Nicolas Sarkozy, hier. Il a simplement répété aux journalistes les propos qu'il avait tenus en octobre dernier lors de la visite du président français à Québec.

«Quand il parle de fraternité, que nous sommes des frères, que nous avons des relations d'amitié avec le Canada, moi, ça me va. Maintenant, on ne choisit pas pour la France, la France ne choisit pas pour nous», a-t-il laissé tomber.

«Des petits mots plutôt mesquins»

L'ex-syndicaliste et président du Conseil de la souveraineté, Gérald Larose, lui, s'est montré moins zen.

«S'il y a du sectarisme, ce n'est pas au Québec, a-t-il déclaré à Radio-Canada. S'il y a de l'agressivité, ce n'est pas au Québec. Ce mouvement (...) de l'indépendance se vit dans un rapport démocratique exemplaire. Ce ne sont pas des petits mots plutôt mesquins sifflés dans l'oreille de M. Sarkozy qui vont arrêter ce projet-là.»

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/200902/02/01-823464-les-souverainistes-repliquent-sarkozy-ne-comprend-rien-au-quebec.php

y a pas à dire ce mec est un fouteur de merde professionnel, pour moi il ne faudra rien attendre de lui concernant la Normandie, même s'il la réunie de force ça ne sera que pour son intérêt personnel et non dans l'intérêt des normands !
avatar
TYGER

Messages : 191
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : Eure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jarl le Mer 4 Fév - 17:59

Mesdames, Messieurs,

On vous a récemment promis de l'action de la part du Parti Indépendantiste au cours des prochaines semaines. On tient parole!

Je vous invite donc à visiter la page d'accueil du groupe Parti Indépendantiste pour prendre connaissance de la réplique officielle du PI à Nicolas Sarkozy.

Voici un extrait:

"Ce n’est qu’une question de temps avant que nous accédions à notre indépendance. Et nous y parviendrons avec ou sans votre aide.

Parce que nous constatons que, pour la deuxième fois de notre histoire, la France nous laisse tomber. Cela nous oblige à beaucoup de créativité, de résistance et d’entêtement mais ça nous rend également plus forts.

Et suffisamment forts pour exiger que vous, Monsieur Sarkozy, Président de la République de France, vous excusiez à la face du monde entier pour nous avoir publiquement insultés et avoir tenus à notre égard des propos mensongers et inexacts qui vous ont probablement été colportés par des gens peu scrupuleux qui n’hésitent pas à utiliser leur argent et leur pouvoir pour corrompre les gens mal informés et avides de célébrité, tel que vous."
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par TYGER le Mer 4 Fév - 23:01

solidarité normande pour nos côsins !

:flag1:
avatar
TYGER

Messages : 191
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : Eure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jonas le Jeu 5 Fév - 0:24

Même si ce n'est pas grand chose, ça serait peut-être bien de leur envoyer un mail, au nom du Normanring, pour les assurer de notre soutien, non ?
avatar
Jonas

Messages : 447
Date d'inscription : 23/10/2008
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Jarl le Jeu 5 Fév - 23:44

J'y avais pensé avec l'AN, je m'y attèle ce week après en avoir parlé avec Jarlot Wink
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par TYGER le Mer 18 Nov - 12:46


Québec: le "lâchage" de Sarkozy dénoncé

AFP
17/11/2009 | Mise à jour : 08:42


L'ancien premier ministre indépendantiste du Québec Jacques Parizeau dénonce vigoureusement, dans un livre publié hier à Montréal, ce qu'il qualifie de "lâchage" de la province francophone par le président français Nicolas Sarkozy.

Dès la première phrase de son livre intitulé "La souveraineté du Québec, hier, aujourd'hui et demain", M. Parizeau reproche à Nicolas Sarkozy d'avoir affirmé "sa foi dans l'unité canadienne et son rejet de l'indépendance du Québec". Il fait allusion, notamment, à des déclarations en faveur de l'unité du Canada et contre le "sectarisme", faites début février à Paris par le chef de l'Etat français. Il y voit "un véritable scandale, quelque chose de littéralement insensé, une caricature des rapports de la politique et de l'argent".

Plus loin, il affirme que la position du président français s'explique essentiellement par ses liens avec le milliardaire canadien Paul Desmarais, fédéraliste convaincu, qui, dit-il, a "récupéré" Nicolas Sarkozy au moment où ce dernier "n'existait plus", ayant soutenu Edouard Balladur contre Jacques Chirac dans la course à la présidence de la République. "Il faut lire les propos dithyrambiques avec lesquels le président français souligne les services que Paul Desmarais a rendus, non pas à la France, mais au nouveau président. La reconnaissance de l'un à l'égard de l'autre va complètement bouleverser la donne des rapports entre le Québec, la France et le Canada", écrit M. Parizeau, premier ministre québécois de septembre 1994 à janvier 1996 et artisan du référendum du 30 octobre 1995 qui a rejeté par une faible marge le projet souverainiste.
avatar
TYGER

Messages : 191
Date d'inscription : 14/01/2009
Localisation : Eure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par LORD le Mer 18 Nov - 12:51

Bah oui mais il ne fallait pas envoyer un Nabot Léon au Québec!!

Centralisme exacerbé et finance ne peuvent soutenir les vues de la province...
avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum