Eoliennes... suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eoliennes... suite.

Message par LORD le Jeu 12 Fév - 15:04

Boujou.

"Le chantier est important et attire les curieux. Installées à Gâprée et à Trémont, les deux premières éoliennes ornaises devraient être mises en service fin mars.
Première. On en parle depuis longtemps mais, cette fois, ça devient une réalité. Ce jeudi ou vendredi, la première éolienne sera complètement montée dans l'Orne, sur la commune de Gâprée dans le canton de Courtomer. Une deuxième sera ensuite installée juste à côté, sur la commune de Trémont. Leur mise en service ne se fera pas toutefois avant fin mars.

Gros chantier. Le chantier est assez impressionnant. Il a nécessité plusieurs convois exceptionnels et du gros matériel de levage. La navette et le rotor viennent de Finlande, les pales de Pologne et les mâts de Bretagne. L'opérateur est la société Innovent basée dans le Nord. L'étude a été réalisée par IEL, Initiatives et Énergies locales, installée à Lannion.

Tempête. Le vent, c'est bien pour faire fonctionner les éoliennes. C'est moins bien pour les travaux. Lundi et mardi, les installateurs ont été contraints au repos. Le vent a même bousculé les pales. Il les a fait sortir de leurs cales.

Dimensions. Les mâts mesurent 66 m et les pales 32 m, soit une hauteur totale de 98 m. Le diamètre au pied est de 4 m. Il ne s'agit que d'un petit parc. La ligne électrique locale de moyenne tension ne pouvait pas accueillir plus de deux éoliennes.

Puissance. Ces deux éoliennes devraient produire cinq millions de kW/h par an. Soit l'équivalent de la consommation de 2 000 foyers sans chauffage électrique. Un tel foyer consomme en moyenne 2 500 kW/h par an. Par contre, en cas de chauffage électrique, il faut compter 2 500 kW/h par personne.

Exemple. Ce projet n'a donné lieu à aucune contestation. Il répondait bien à plusieurs critères : couloir très venté, peu d'habitations et proximité du réseau électrique. Michel Beslin, maire de Trémont et président de la communauté de communes du pays de Courtomer, ne comprend pas qu'il y ait autant d'hostilité à propos des éoliennes. « C'est une source d'énergie qui ne pollue pas et qui est renouvelable. J'invite volontiers tout le monde à venir voir sur place comment ça marche. »

Retombées. Pour les petites communes, ce n'est pas inintéressant de disposer d'éoliennes. Par le biais de leur taxe professionnelle, Trémont devrait récupérer autour de 8 000 € par an et Gâprée 4 000 €."

Ouest-France
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par crosman le Ven 13 Fév - 0:14

8000 € ou 4000 € qui leur feront perdre des subventions sans doute. J'espère qu'il vont en profiter pour faire un éclairage public qui ne servira à personne, et consommera plein de fuel...(exemple dans la Manche) Des arc de triomphe partout, triomphe de spéculateurs, les mêmes qui achetaient des troupeaux de Holsteins il y a trente ans pour le rendement et non pour la qualité du lait (j'ai des dossiers en stock si vous avez des économies). 98 m de haut !!! Me bouffez pas l'horizon. L'autosuffisance énergetique des maisons intelligentes et des bâtiments municipaux 100 % énergie propre ont en parle moins. C'est moins sensationnel bien sur, ça fait moins "moderne" au niveau paraître. Désolé mais pour moi tant que la production d'énergie sera visible l'homme sera toujours un piniouf pêtant plus haut que son cul. In fini cette énergie va chez EDF tenue de l'acheter et qui la revant à "son" prix. Si vous avez des actions d'EDF j'ai rien dit Shocked .
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par carente50 le Ven 13 Fév - 2:29

boujou
maison en bois plus panneaux voltaïque et à la casse les éoliennes
boujou Joël Very Happy
avatar
carente50

Messages : 1128
Date d'inscription : 06/09/2008
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par crosman le Ven 13 Fév - 15:23

on est bien d'accord...+ panneaux voltaique avec bords en bois. Plus garder les haies pour bois de chauffe (voir municipalité de la Lucerne d'outremer)
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par crosman le Lun 11 Jan - 0:40

LE VERN s'occupe du paysage normand...pendant ce temps là chez lui, en Bretagne, pas de projet off shore. Etonnant? Si c'est comme pour Flamanville on aura du Roumain ou du slovaque, pire du horzain parisien rurbain, mais ça ne créera même pas d'emploi local. I lest vrai qu'avec deux EPR, des THT et un terminal Antifer, des usines SEVESO les dés touristiques sont joués.



De la même manière, le plus important
projet de ferme éolienne en mer dit des "Deux Côtes" connaît lui aussi
des difficultés. Rappelons que ce projet concerne une ferme éolienne
offshore de 141 machines implantées à 14 km au large des côtes de
Criel-sur-Mer (Seine-Maritime) et Cayeux-sur-Mer (Somme). La Commission
nationale débat public a récemment décidé d'organiser un débat public
sur ce dossier mais il semble que cette décision n'ait pas fait
l'unanimité au sommet de l'Etat. Le motif ? Il conviendrait d'attendre
la mise en phase des shémas de façade littorale, définis dans le projet
de loi Grenelle 2 qui n'a toujours pas été voté par l'Assemblée
nationale. A l'inverse, le débat public sur l'EPR de Penly, lui, ne
devrait pas trop attendre.
Ainsi que l'a révélé la presse, le
président du conseil régional de Haute-Normandie, M Alain Le Vern, est
alors intervenu - début novembre -pour demander au gouvernement de ne
pas retarder le projet éolien des Deux côtes. Sa lettre au Ministre de
l'Ecologie précise que ce projet «constitue une véritable
opportunité pour dynamiser l'économie et l'emploi en région. Malgré les
intérêts écologiques et économiques évidents de ce projet, le directeur
de cabinet du ministre Borloo est intervenu auprès du président de la
commission nationale du débat public pour surseoir au débat sur ce
projet. Cette décision risque de retarder encore une réalisation
importante pour la Haute-Normandie et de pénaliser les nombreuses
entreprises susceptibles de prendre part à ce chantier
».
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par crosman le Lun 10 Mai - 23:12

SOURCE OUEST FRANCE.
L'industriel est borgne, voire aveugle, il ne voit pas les dauphins du Cotentin passons, mais ne pas voir les iles quand on est sur la côte des iles justement c'est grave!!!! Il y a urgence pour eux à pomper le fric et bouziller notre horizon pour une opération de la cataracte. Grace à cela, tous les petits et grands profiteurs pourront se payer de superbes vacances loin de nos côtes transformées en réceptacle à ventilos, après avoit été choisies pour ranger les logos nucléaires!


L'association contre les éoliennes en mer (Aclem), présidée par
Raymond Davodet, est longuement revenue sur le projet des 3 Grunes, lors
de l'assemblée générale mercredi . Des élus locaux aux pêcheurs
professionnels, en passant par le yacht-club, les pêcheurs plaisanciers,
le comité des fêtes de la mer et autres associations, tous sont en
phase avec l'Aclem.Résurgence du projet 2004. « En
2004 nous avions remporté la victoire haut la main après avoir été
reçus au ministère à Paris. Mais malheureusement les promoteurs éoliens
sont persévérants. La société Eoleres est revenue à la charge pour un
projet de 100 mégawatts dans le même secteur »
indique Raymond
Davodet. Le projet a quelque peu évolué : « Maintenant il
s'agit de 28 éoliennes (4 rangées de 7 éoliennes), situées à 13,8 km de
Jersey, à 13,7 km du phare de Carteret, et à 7,3 km du littoral le plus
proche (Sud de Portbail), en limite de la ligne de démarcation des eaux
anglaises et françaises, séparées les unes des autres de 1 200 m dans
un sens et de 840 m dans l'autre. Compte tenu de la zone de réserve
périphériqu
e, cela
approcherait les 50 km2 ».
Des études
pipées. « La plupart des bureaux d'études auxquels il est fait appel
sont créés par les promoteurs éoliens »
affirme Raymond
Davodet. « En plusieurs mois d'observation, ils disent n'avoir
aperçu que 4 dauphins devant Saint-Germain-sur-Ay. Or, j'y suis allé
encore récemment et sur un simple passage j'en ai vu cinq ou six »
insiste
le président. « Selon le promoteur, les éoliennes ne gêneront
pas la vue vers Jersey car l'île est rarement visible du continent »

ricanent amèrement les intervenants, soulignant « un manque de
connaissance évident de la région »
.Les
démarches menées.
Jean-Paul Gosselin, président de la 3CI,
rappelle qu'il a transmis un courrier de sensibilisation à toutes les
communes de la côte Ouest du département, soit « 14 communautés
de communes et 72 communes »
. Les élus et une délégation
d'opposants espèrent un entretien avec le préfet maritime avant l'été,
puis avec le préfet de la Manche.Les dernières
informations.
Dieudonné Renaux, conseiller général, se veut
très prudent et parle au conditionnel. « Mais selon de hauts
responsables, il semblerait que la côte Ouest du Cotentin ne verrait pas
d'éoliennes offshore... Je reste cependant très méfiant »

dit-il.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par LORD le Mer 10 Aoû - 11:25

Boujou.

Nathalie Kosciusko-Morizet n’a pas croisé de pêcheurs, ce matin, en longeant la Côte de Nacre entre Courseulles et Arromanches. En visite avec son collègue à l’Éducation et à la jeunesse Luc Châtel, la ministre de l’Écologie et du Développement durable a tout de même réagi à l’inquiétude exprimée hier par les comités de pêche du secteur. Ces derniers trouvent inacceptable que « la zone retenue pour le projet éolien offshore soit passée de 35 à 77 km2. »

Nathalie Kosciusko-Morizet affirme « beaucoup travailler depuis le début avec les pêcheurs qui sont parmi les premiers concernés ». Elle rappelle que « la conciliation des usages à la mer fait partie du cahier des charges qui accompagne l’appel d’offres lancé aux entreprises ».
Même si des spécialistes de l’Ifremer doute de l’efficacité de l’idée au large de la Côte de Nacre, la ministre propose entre autres « la création de récifs artificiels au pied de mâts éoliens ». Outre une manne d’emplois industriels et de maintenance à l’année. Elle a aussi évoqué l’aspect financier en indiquant que 35 % de la taxe sur l’éolien offshore seraient reversés aux pêcheurs.

Ouest France.
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par crosman le Dim 14 Aoû - 22:55

les verra t-elle de sa maison à Ste Mère Eglise???? Rolling Eyes
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par LORD le Mar 16 Aoû - 11:58

Boujou.

La zone de développement éolien verra bien le jour dans le pays briouzain. Mais son périmètre a été réduit par les services de l'État. Les opposants au projet ne désarment pas.
L'arrêté du préfet, en date du 4 août, notifie que la Zone de développement éolien (ZDE) « est créée sur les communes de Saint-Hilaire-de-Briouze, Les Yveteaux, Faverolles et Montreuil-au-Houlme. Cette zone se compose de deux secteurs, dits A et B. »

Trois secteurs constituaient le dossier déposé en préfecture par la communauté de communes de Briouze, en juin 2010. L'un concernait Sainte-Honorine-la-Guillaume, Chênedouit et Craménil ; le deuxième Saint-André-de-Briouze, La Fresnaye-au-Sauvage et Les Yveteaux ; le dernier Montreuil-au-Houlme, Faverolles et Rânes.

Pour le président de l'association de défense de l'environnement de la région de Briouze et de Rânes, qui compte une centaine de familles, Fabien Bouglé : « Sur les cinq secteurs initialement envisagés par la CDC (avant le dépôt du dossier N.D.L.R.), il n'en reste que deux. Et encore, ces derniers ont été considérablement réduits. » Il s'en réjouit : « Le préfet, par son arrêté, a confirmé les souhaits de notre association. Il est allé bien plus loin que l'avis émis par la commission des sites (lire O.-F. du 6 juillet). »

Commission qui avait préconisé l'ablation de la partie nord de la zone concernant Saint-Hilaire et La Fresnaye-au-Sauvage et l'annulation totale de celle de Sainte-Honorine-la-Guillaume. « Le dossier avait été déposé en juin 2010, soit avant l'entrée en vigueur de la loi Grenelle 2, rappelle Fabien Bouglé, qui prévoit que les éoliennes soient implantées au minimum à 500 mètres des habitations. Les deux secteurs retenus aujourd'hui ont donc été reconfigurés dans ce sens ».

Une entrave aux ventes immobilières :

Même si l'association anti-éolienne se dit « satisfaite », elle continue à demander l'annulation de la ZDE. L'un des motifs : « Les projets éoliens empêchent des ventes immobilières de se réaliser », avance Fabien Bouglé.

Du côté des pro-éoliennes, c'est la satisfaction qui prime. « Il s'agit quand même d'un grand investissement de la part des élus, glisse Eugène Duault, secrétaire de l'association Environnement et vie au Pays de Briouze, créée en mai. Cette décision reflète le respect du fonctionnement démocratique. » Son association mettra « tout en oeuvre pour ce projet. Quelques éoliennes ne nuiront pas au ciel du Houlme, et l'éolien est une énergie locale dont il faut tirer profit si l'on ne veut pas rester la dernière roue de la charrette ! »

« Le projet devrait être viable »

L'aval du préfet est donné. Il reste pourtant tout à faire. Guy Douté, président de la communauté de communes de Briouze, a porté le projet depuis plus de trois ans. « Je pense, en restant prudent, que le projet devrait être viable », estime-t-il. Avec les autres membres du comité de pilotage, il examinera en détail le contenu de l'arrêté préfectoral début septembre. Sa motivation n'a pas baissé : « C'est un pas dans un dossier très difficile. »

Fabien Bouglé ne désarme pas non plus : « Notre association tend la main aux élus, pour que l'on arrête le projet ensemble et que l'on travaille sur d'autres énergies renouvelables. Il faut trouver une solution pacifiée. Sinon, nous engagerons toutes les procédures administratives, civiles, et peut-être pénales possibles ». Cela pourrait durer des années.

Audrey TAMINE. Ouest France.
avatar
LORD

Messages : 6955
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eoliennes... suite.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum