Où vont nos déchets nucléaires?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où vont nos déchets nucléaires?

Message par LORD le Mar 13 Oct - 20:37

Boujou.



Le cœur d'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Penly


Environnement : les centrales de Paluel et de Penly en produisent 1 000 tonnes par an


Tout est mis en œuvre pour en réduire le poids et le volume: encombrants, difficiles à traiter, coûteux et surtout dangereux, pour certains dotés
d'une durée de vie à faire se dresser les cheveux sur la tête, les déchets représentent assurément le point faible du nucléaire, sa face
sombre, celle qui marque le plus fortement les esprits et suscite les réactions les plus violentes. Au point de se trouver aujourd'hui au
cœur d'une polémique.

«Le principe de base est d'en produire le moins possible, donc de ne rentrer en zone nucléaire que ce qui est absolument nécessaire au fonctionnement et à la maintenance des installations», souligne Denis Schneider, chef de la mission «prévention des risques et environnement» à la centrale nucléaire de Penly «De même, nous réfléchissons au préalable la filière d'élimination».

Pour autant, en dépit de ces précautions, les deux centrales de Haute-Normandie, Paluel et Penly, produisent chaque année 800 tonnes de déchets nucléaires, sans compter les éléments de combustible usé retirés des cœurs des réacteurs, stockés en piscine puis évacués vers l'usine de traitement Areva de La Hague.
L'an dernier, 156 assemblages de combustible, ont été répartis dans 13 convois au départ de Penly. La centrale de Paluel en a évacué le même nombre. Chacun de ces assemblages pesant 650 kg, ce sont donc 202 tonnes de matière ultra-dangereuse qui ont pris la route sous haute protection, dans des «châteaux» de plomb embarqués sur des semi-remorques. Sachant qu'un assemblage est constitué aux deux tiers
de combustible et d'un tiers de structure métallique, le calcul est simple: la région a expédié 135 tonnes de combustible usé vers la
pointe du Cotentin.

Ces déchets à vie longue, voire très longue puisque certains radioéléments resteront nocifs pendant plusieurs milliers d'années, exigent des traitements extrêmement pointus. «96% de ces déchets à vie longue sont recyclables et réutilisables», insiste Denis Schneider.
Sans doute. Mais cela ne signifie aucunement qu'ils le sont effectivement, et que le potentiel de réutilisation du combustible est valorisé à plein.

Nocifs pendant 200 000 ans:

Restent les 4% de déchets dits «ultimes», qui concentrent à eux seuls 95% de la radioactivité
et ont pour certains, des durées de vie
proprement effarantes: 200 000 ans. Pour Paluel et Penly ces déchets «ultimes» représentent donc 8,8 tonnes. Ils sont vitrifiés et provisoirement stockés à La Hague, dans l'attente d'un site d'enfouissement dont la loi de 2006 précise que ses capacités de stockage devront être «réversibles», c'est-à-dire susceptibles de restituer leur contenu dans le cas où la recherche aurait trouvé le moyen de les traiter, de réduire leur dangerosité et leur durée de vie.

Les chercheurs s'y emploient. Mais ce n'est hélas pas demain que ces déchets «ultimes» passeront dans la catégorie des «TFA» (Très faible
activité) ou même des «MAVL» (Moyenne Activité à Vie Longue). Il s'agit des filtres, du petit matériel de maintenance, des gants vinyle,
résines et des effluents liquides… En résumé de tout ce qui a pu pénétrer dans le bâtiment du réacteur ou être en contact avec des radioéléments.
La centrale de Penlyn a produit 183 tonnes l'an dernier. Dans le même temps? Paluel en a évacué 606 tonnes vers des sites d'entreposage à Morvilliers, Soulaines ou Marcoule. «Ils sont compactés et conditionnés dans des fûts, des coques de béton, des caissons spéciaux, et entreposés dans un bâtiment spécial avant leur expédition», précise Denis Schneider. Cet entrepôt a une capacité volontairement limitée à cent quarante fûts:
l'autre grande peur du nucléaire, c'est, en effet, le risque d'incendie!


Franck Boitelle.

Lire aussi: http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/237588/__La_tentation_de_tout_cacher__

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont nos déchets nucléaires?

Message par LORD le Mer 14 Oct - 8:43

Boujou.


LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum