La trilogie des Conquérants de Michel Ruffin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La trilogie des Conquérants de Michel Ruffin.

Message par LORD le Mar 7 Déc - 9:33

Boujou.

Après un premier volume de 500 pages, voilà le second. La trilogie des Conquérants de Michel Ruffin suit son chemin. Entre XIe et XXIe siècles.
L'initiative

Une trilogie de 1 700 pages :

En imaginant Les conquérants, Michel Ruffin voyait l'ensemble comme une trilogie. Au final, elle fera 1 700 pages. « Cela permet de traverser tout le XIe siècle, explique l'auteur. Une période intense où il fait relativement bon vivre. Pour les Normands, elle est accompagnée d'un renouveau économique et spirituel. »

Si cette saga est un voyage à travers le temps, c'est aussi une traversée de l'Europe du Moyen-Âge. « Les Normands sont partout et sont incontournables. Ce sont des grands voyageurs. »

Une grosse préparation :

Faire revivre le XIe siècle, ça ne s'improvise pas. Alors avant d'écrire, Michel Ruffin a réalisé un gros travail préparatoire. « Je m'appuie sur le travail des historiens mais aussi de Guillaume de Jumièges que l'on trouve encore à la Fnac ! » La première fois que Michel Ruffin est sorti de la Fnac, il avait quatorze livres sous le bras !

L'ordinateur est aussi un solide soutien. Internet est précieux « mais il faut se méfier des informations qu'on y trouve ». Michel Ruffin travaille avec trois ordinateurs. L'un d'eux est réservé aux recherches, l'autre sert aux chronologies et aux synonymes, le dernier sert à l'écriture mais n'est jamais connecté.

Après Béatrice, Mathilde :

« C'est une époque entièrement masculine, détaille Michel Ruffin. Une femme devait donner de la satisfaction à son homme et devait lui donner une descendance. Mais il y a des femmes éduquées et qui ont la prétention de choisir un époux. »

Béatrice l'insoumise, la bien nommée, et Mathilde sont de cette veine. Elles sont fictives. « Ce sont des passionnées. A titre personnel, Béatrice fait sa révolution de la femme. On va plus loin avec Mathilde. Elle doit réagir contre les hommes sinon elle sera écrasée. »

Un thriller pour finir :

Le deuxième volume est à peine sorti que Michel Ruffin se lance déjà dans le troisième. C'est promis, il sera différent des précédents. « Dans le premier, on suivait le héros et l'héroïne. Dans le deuxième, le point de vue était multiple. Le troisième sera un thriller historique qui fera revivre l'histoire de la Normandie avec ses voisins, la conquête de l'Angleterre et la conquête de la Sicile. »

Rendez-vous en 2011 pour le dernier volet des Conquérants et l'année des 1 100 ans de la création en Normandie.

Les conquérants vol. 1 : Béatrice l'insoumise (560 pages, 21,90 €, éditions Alphée) ; Les conquérants vol. 2 : La vengeance de Mathilde (570 pages, 21,90 €, éditions Alphée).

Ouest France.

avatar
LORD

Messages : 6959
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 54
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum