St Lô Agglo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

St Lô Agglo.

Message par LORD le Mer 22 Déc - 12:46

Boujou.

A l'opposé de Cherbourg la ville de St Lô avance. Elle vient de se constituer en agglomération regroupant ainsi 11 communes.

Voir article Ouest France :

"La communauté de communes choisit l'agglo :

C'est voté ! Lundi soir, les élus ont adopté à l'unanimité le principe de devenir une agglomération.

Lundi soir, les élus du conseil de la communauté de communes de Saint-Lô (11 communes, 31 782 habitants au 1er janvier 2010) ont adopté le principe de la transformation de la collectivité en communauté d'agglomération (lire Ouest-France du 1er décembre). Le vote a eu lieu à main levée et à l'unanimité.

Profitant d'une très récente loi, le bassin de Saint-Lô peut se constituer en agglomération, ce du fait qu'il accueille la préfecture. Jusqu'à présent, pour bénéficier de ce statut, il fallait qu'une agglomération compte au minimum 50 000 habitants...

La balle est maintenant dans le camp des communes. Les conseils municipaux respectifs sont en effet appelés à voter ce même principe, ce mercredi soir. Ceci, afin de déposer le dossier de la nouvelle agglomération le plus rapidement possible en préfecture, le dépôt des dossiers étant arrêté à la fin du mois.

En préambule, le président François Digard a rappelé qu'il s'agissait là « d'un pas historique vers un avenir plein de promesses ». Si les votes des conseils municipaux confirment celui de la communauté, la nouvelle collectivité prendrait le nom de « Saint-Lô agglomération ».

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par Florestan d'Hudimesnil le Mer 22 Déc - 13:13

le manque d'imagination permet le consensus! François Digard, politicien madré sait ça très bien!
On a au moins évité "Saint Lô préfecture" ou "Saint Lô 1944"
On aurait pu oser "Saint Lô Normandie" ou "Grand Saint Lô" (mais cela aurait fait peur comme le grand méchant saint Loup!)

sur le fond le processus est le bon: la reconquête d'un centre répulsif qui a été remplacé par une cité administrative préfectorale au cours de la Seconde destruction de Saint Lô (1950-1960) est en cours.

Après le départ de Digard de la mairie il faudra relancer le débat et la perspective d'un chantier de reconstruction à l'identique de la façade de l'église Notre Dame, seul bâtiment historique subsistant dans le centre ville actuel et qui témoigne désormais de tout le passé de la ville: la question est de savoir si le passé et l'identité de la ville Saint Lô ne se résume qu'à la tragédie de 1944 ou au déploiement de CRS devant les grilles de la préfecture!

Florestan d'Hudimesnil

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par LORD le Mer 22 Déc - 13:45

Florestan d'Hudimesnil a écrit:la question est de savoir si le passé et l'identité de la ville Saint Lô ne se résume qu'à la tragédie de 1944 ou au déploiement de CRS devant les grilles de la préfecture!

Pour l'instant je crois qu'hélas la réponse est dans la question... Rolling Eyes

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par D.Guillaume le Mer 22 Déc - 14:33

Bonjour,

J’ai déjà lu quelque part que certains voudraient reconstruire la façade de l'église Notre Dame, telle qu’elle était à l’origine. Dans les années 50, on aurait pu l’envisager, mais aujourd’hui, c’est une idée stupide. Pourquoi ne pas raser Saint-Lô et tout reconstruire comme avant guerre ? J’aime cette ville telle qu’elle est. Beaucoup de ceux qui sont nés dans ses ruines pensent comme moi.

D.Guillaume

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par Florestan d'Hudimesnil le Mer 5 Jan - 23:04

Si cette idée est stupide alors les habitants de Dresde qui ont soutenu avec enthousiasme la reconstruction à l'identique de l'église Notre Dame (Frauenkirche) symbole d'une ville qui fut autant détruite que Saint Lô en février 1945 sont alors des crétins:

je ne pense pas qu'ils le soient et je crois qu'ils ont eu le courage collectif que l'on n'a pas encore à Saint Lô: j'ai eu l'honneur de parler longuement du problème de la façade imposée aux Saint Lois pour leur église Notre Dame avec le témoin le plus précieux et le plus direct de cette affaire, à savoir Mgr Jacqueline décédé il y a maintenant trois ans: quand on connaît le dossier de la reconstruction de l'église Notre Dame on ne peut trouver qu'un seul mot pour qualifier la solution choisie par l'architecte Yves-Marie Froidevaux en 1954:

le mépris!

Au nom de valeurs esthétiques et idéologiques qui ne disaient rien aux Saint-lois à tel point que le conseil municipal de l'époque découvrant avec amertume le parti pris du nouvel architecte (car en 1947 il était question d'une reconstruction intégrale de l'église Notre Dame: les travaux étaient même engagés pour le tri du matériel archéologique réalisé) a décidé de refuser toute participation financière aux travaux faits à l'église Notre Dame, à tel point qu'il faudra attendre... 1974 pour que l'église soit reconsacrée!

Les pierres qui avaient été récupérées précédemment pour la reconstruction de la façade à l'identique ont été dispersées ou ont servi à reboucher les trous de bombes à Saint Georges Montcoq ou à servir d'assise à la nouvelle voirie de la rue "porte dollée": c'est un architecte MH un certain YM Froidevaux qui a laissé faire ça alors qu'il eut un mal de chien à obtenir un mur lisse avec les plaques de schiste bleu venant du ... Nord Cotentin.

On tourne autour du pot depuis quelques temps:
1993 le peintre Dufour Copolani avait érigé devant la béance actuelle une peinture en trompe l'oeil de l'ancienne façade, ce trompe l'oeil a été divisé et vendu en plusieurs panneaux dont l'un orne aujourd'hui la salle des mariages de l'actuel hôtel de ville.

2000-2003: l'association "Saint Lô retrouvé" proposait un DVD d'une visite virtuelle dans les rues de Saint Lô avant guerre et propose une borne souvenir au musée qui n'intéresse finalement pas grand monde

2003: un courrier du maire de Dresde M Ingolf Rosberg a été transmis à M Digard au sujet de l'idée de reconstruire à l'identique la façade de l'église Notre Dame: il n'y eut aucune suite

2008: une chercheuse de l'université de Caen travaille à une modélisation numérique en 3D de l'ancienne façade de l'église Notre Dame

Saint Lô est une ville "malgré tout": il ne s'agit pas d'insulter les Saint-lois tels qu'ils sont dans leur ville telle qu'elle est, il s'agit d'achever , avec la reconstruction à l'identique du monument symbole de la ville, seul édifice historique survivant de la ville d'avant 1944 dans tout le centre ville, d'achever donc la reconstruction mentale et affective qui aura été refusée aux Saint Lois des baraques par des haut-fonctionnaires venus de Paris faire des expérimentations sur un terrain de jeu en province au risque de confondre la reconstruction d'une préfecture avec celle d'une ville: les expériences pour une "cité jardin" idéale dans le bocage ne pourront jamais justifier la disparition tragique de toute trace urbaine d'une "ville haute" devant l'église Notre Dame pour le seul profit de Monsieur le Préfet (scandale de la "soulte du préfet" à la fin des années 1950) ou le remplacement de l'ancienne promenade des "Beaux regards" par les cours de tennis privatifs de Monsieur le Préfet:

Cher Monsieur Guillaume, allez sur Google earth et vous verrez que l'ancien centre ville de Saint Lô est dans le bureau de Monsieur le préfet et que des cours de tennis ont pris la place autrefois occupée par la jolie laitière heureusement refaite à l'identique en 1984 au coin de la place de Gaulle à la demande des commerçants de Saint Lô...

des gens stupides certainement!

Florestan d'Hudimesnil

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par D.Guillaume le Jeu 6 Jan - 3:46

Je vous prie de bien vouloir m'excuser. Je retire le mot, je retire tout par la même occasion. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Pardon.

D.Guillaume

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par LORD le Mar 18 Jan - 13:31

Boujou.

Dernier volet de notre série sur l'évolution de Saint-Lô. À 89 ans, l'une des chevilles ouvrières de la reconstruction de la ville sort son autobiographie.

Un vrai concentré d'époque.

« Chaque nuit, j'y pensais. Au bout de plusieurs semaines, je me suis dit qu'il fallait faire un bouquin. À mon âge, la mémoire c'est plus ce que c'était... » Et pourtant, des souvenirs, Francis Gorréguès en a des cartons pleins ! Faut dire que depuis sa naissance en 1922 du côté de Saint-Brieuc, ce fils de paysan breton a bourlingué. Pendant plus de trente ans, il a même été un des entrepreneurs les plus actifs oeuvrant pour la reconstruction de Saint-Lô et sa région. Dans les années 50 et 60, Francis est même devenu une figure de Saint-Lô, organisant courses cyclistes, voire baptêmes de l'air depuis son aérodrome privé. « Tous ces souvenirs, je me suis dit que ça valait bien un bouquin ! », assure-t-il en souriant.

À la lecture de ce livre, on se dit effectivement que Francis Gorréguès a connu bien des choses. Des histoires, des anecdotes, qui dépassent largement le cadre familial classique. Résistant en Bretagne en 1944 avec son frère Gustave (celui-ci sera tué la veille de la libération de leur village, Saint-Fiacre), c'est surtout son parcours d'entrepreneur qui est remarquable. Au lendemain de la guerre, la France est à reconstruire. Surtout dans l'Ouest. Saint-Lô est une des villes les plus détruites. En mars 1946, alors maçon, le jeune Francis se décide à venir tenter sa chance dans la préfecture manchoise en ruine. « Tout était par terre. Tout était à refaire. Celui qui voulait travailler n'avait qu'à se baisser... Mon premier chantier, c'était un mur mitraillé à Agneaux. Il fallait remettre de l'enduit dessus », se souvient-il, ému.

600 logements :

De fil en aiguille, il se fait connaître. Volontaire, travailleur, disponible, arrangeant, doué pour les relations, Francis Gorréguès se fait sa place. Et engrange les chantiers. « J'ai d'abord été en charge de la reconstruction de logements sur cinq communes : Saint-Ebremond, Gourfaleur, Le Mesnil-Herman... À Saint-Lô même, mes gros chantiers cela a été la construction de lotissements avec immeubles et pavillons : cité du Printemps, cité du Houe, rue des Mimosas, route de Carentan, les Sapins verts... »

Il travaillera aussi dans les communes environnantes : Agneaux (cité Saint-Fiacre), Pont-Hébert, Hébécrevon. Et ailleurs : Mortain, Avranches. « Au plus fort, entre 1955 et 1965, mes sept entreprises ont employé plus d'une centaine de personnes. » Rien que sur Saint-Lô, en 20 ans (1952 à 1972), il a fait construire plus de 600 logements !

Dans son ouvrage, Francis Gorréguès évoque aussi son aventure corse, et la réalisation de 600 pavillons et 300 logements en immeubles dans la commune de Biguglia (au sud de Bastia) à partir de 1963.

La richesse de son livre, c'est aussi de présenter de nombreuses photos d'époque, ainsi que des coupures de presse (très souvent Ouest-France, d'ailleurs). « Je gardais tout », note-t-il dans un sourire. Au final : voilà une vraie mine pour les historiens ! Mais surtout, c'est un beau témoignage offert aux Saint-Lois curieux de mieux connaître la renaissance de leur ville il y a 50 ans, et d'un acteur essentiel de celle-ci.

Ludovic RENOULT. Ouest-France


LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: St Lô Agglo.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum