Langue Normande.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Langue Normande.

Message par LORD le Mer 26 Aoû - 15:24

Boujou.

Texte assez intéressant (car englobant toutes les époques) trouvé sur "Cosmovision - le monde des langues":

"La langue normande est considéré aujourd'hui comme une variante dialectale du français, dont il s'est rapproché au fil du temps. Dans sa forme archaïque, appelée franco-normand, et formée à partir de la langue d'oil, l'influence nordique y était sans doute plus marquée.

Lorsque les vikings (Normands) se fixèrent dans la partie de la Neustrie qui a gardé leur nom, la langue d'Oïl était née, et, quoique informe encore, possédait déjà ses éléments constitutifs.

Elle ne tarda pas à absorber, dans la haute Normandie, l'idiome scandinave ou normannique importé par les pirates et devenu bientôt insuffisant pour leurs besoins : sous le successeur de Rollon, elle était presque seule usitée à Rouen.
Mais à Bayeux se maintint plus longtemps une langue qui avait beaucoup de conformité avec le normannique; c'était le saxon, apporté par quelques aventuriers dans le Bessin vers la fin du IIIe siècle.
Ces deux langues, si voisines, et parlées par des peuples qu'unissait une législation commune, finirent par se corrompre l'une l'autre, et par se fondre en un nouvel idiome où les formes et l'esprit du latin prévalurent, le franco-normand ou romano-normand.
Cet idiome fut en usage partout où les Normands imposèrent leurs lois, en Angleterre et en Sicile, comme dans les provinces de France qui relevaient de leurs ducs (Normandie, Maine, Perche); du côté du Nord, il subit l'influence du picard (autre langue d'Oïl), avec lequel il se mélangeait dans les environs d'Abbeville; au commencement du XIIIe siècle, il s'avança vers l'Est jusqu'au coeur de l'Ile-de-France; il s'étendit aussi au Sud dans la Bretagne (la basse Bretagne exceptée ), dans une partie de l'Anjou, et jusqu'au delà de la Loire, dans la Vendée.

II est impossible aujourd'hui de déterminer la part d'influence du scandinave dans la formation du franco-normand : cette influence n'a laissé de traces certaines que dans les noms d'hommes et de lieux.
Les noms terminés en -ville (du latin villa), très communs dans la Seine-Maritime et le Cotentin, renferment pour la plupart un mot étranger, qui paraît avoir été le nom propre ou le surnom d'un Normand qui habitait la terre ou possédait le village; tels sont : Beuzeville, Bierville, Houpeville, Sierville, Bacqueville, Tancarville, Valliquerville.
D'autres noms sont terminés en -tot, comme Yvetot, Criquetot, Houdetot, Sassetot, etc., terminaison qui, en saxon, signifie cour, masure, enclos.
La terminaison -bec vient également du scandinave et du saxon beke, qui veut dire ruisseau : Bolbec, le Bec, Caudebec, Briquebec, Robec, etc.
Les noms en -eu et en -eur, tels que Eu Canteleu, Harfleur, Barfleur, Vittefleur, etc., fréquents dans la Normandie maritime, dérivent, soit d'un mot islandais qui désigne un lieu baigné par l'eau, soit du scandinave fliot ou du saxon flod (rivière, courant).
Les mots en -beuf (Paimbeuf, Marbeuf, Belbeuf, Criquebeuf, Quillebeuf, Elbeuf, etc.) contiennent la même terminaison que les mots danois en -boe (demeure); on n'aura ajouté l'f final qu'à cause de la ressemblance avec le mot français boeuf.
Enfin, on peut signaler, parmi les mots importés par les Vikings, et qui ont survécu, le mot acre, qui désigne une mesure de superficie usitée en Normandie, en Angleterre et dans ses anciennes colonies d'Amérique, et généralement inconnue ailleurs.

Porté en Angleterre par Guillaume le Conquérant, le franco-normand y devint la langue dominante, la langue officielle et aristocratique; mais il ne put étouffer l'anglo-saxon, qui avait une constitution régulière et de nombreux monuments littéraires.

Il prit le nom d'anglo-normand, qui fut aussi appliqué à la langue parlée au XIIe siècle dans la Normandie même, et l'on qualifie ordinairement d'anglo-normands les Trouvères qui ont rimé des deux côtés de la Manche jusqu'à la conquête de la Normandie par Philippe-Auguste, en 1204.

A partir de cette époque, l'anglo-normand est encore la langue des poètes en Angleterre, mais déjà dans leurs chants ils se plaignent de le voir dépérir; l'anglo-saxon perd aussi du terrain, son système de déclinaisons et de conjugaisons s'écroule peu à peu avec sa syntaxe, et les radicaux saxons prennent souvent la place des mots d'importation romane, tandis que les désinences romanes revêtent les mots saxons.
Dans ce travail de fusion qui s'opère aux XIIIe et XIVe siècles, l'idiome normand triomphe du côté des constructions et de la grammaire, et, à ce point de vue, c'est lui qui régit encore l'Angleterre; sa prononciation même survit en beaucoup de points.
C'est du saxon ainsi mutilé qu'est sortie lentement la langue anglaise. Toutefois l'anglo-normand ne disparut pas sans laisser de nombreux vestiges, encore faciles à reconnaître aujourd'hui dans le matériel de la langue, dans les devises des nobles familles, dans celle qui entoure les armes royales (Dieu et mon droyt), dans la devise de l'ordre de la Jarretière (Hony. soyt. qi. y. pense), et surtout dans la langue ,judiciaire et dans les livres de jurisprudence.
Quand la reine d'Angleterre accorde sa sanction aux bills des deux Chambres du Parlement, la formule qui retentit en son nom est en dialecte anglo-normand : La reyne mercye ses loyaulx subjects de leur benevolence, et ainsi le veult; et quand elle refuse, la déclaration est celle-ci : La reyne advisera.

Tandis que le franco-normand se transformait en Angleterre, sur le continent il était cultivé en même temps que la langue latine, et, jusqu'à la fin du Moyen âge, il conserva la prééminence littéraire. Il fit tant de progrès et se modifia tellement depuis son origine, que la population qui s'en servait ne put reconnaître au XVe siècle, dans les Anglais qui envahirent la Normandie, les héritiers des compagnons de Guillaume.
L'occupation anglaise dura assez longtemps pour affecter le langage : l'innovation la plus importante fut l'importation de l'y, que l'anglo-normand avait emprunté à l'anglo-saxon. Cette lettre, qu'on ne remarquait guère au XIIIe siècle que dans les mots grecs où l'étymologie demandait sa présence, semble avoir pris au XVe siècle presque entièrement la place de l'i; on eut alors : le roy, la royne, je suys mylieu, la nuyct, parmy, Henry, Loys, etc. C'est à l'influence de l'alphabet anglais qu'il faut attribuer l'usage d'employer l'y en Normandie dans les noms de villes et de paroisses rurales, tels que Bernay, Bayeux, Isigny Pavilly, Andely, etc.

Au XVIe siècle, lorsque la plupart des dialectes de la langue d'Oïl tendent à se fondre en un seul pour constituer la langue française, le normand, outre son apport considérable dans le vocabulaire général, fait prévaloir sa prononciation, qui consistait, entre autres particularités, à prononcer è ou ai la diphthongue oi.
C'est un Normand, Nicolas Bérain, avocat au parlement de Normandie, qui proposa le premier de faire disparaître l'anomalie qui existait entre la prononciation et l'orthographe : dans ses Nouvelles remarques sur la langue française (Rouen, 1675), il voulait que l'on écrivit les imparfaits de l'indicatif en ai ou ei; c'est donc à tort que Voltaire passe pour l'inventeur de ce système orthographique.
Mais ce qui contribua plus que tout à fixer irrévocablement dans la langue française l'articulation ai, ce fut la pléiade des gens de lettres normands Duperton, Desportes Vauquelin des Yveteaux, Malherbe, Bois-Robert, Corneille, qui, sous les règnes d'Henri IV et de Louis XIII, devinrent les arbitres du langage.

Corneille, en plein XVIIe siècle, introduisait encore dans le langage de la cour certaines manières de prononcer qu'il avait rapportées de Rouen; c'est depuis lui que in et im, en tant que syllabes initiales, se prononcent semblablement. Mais à mesure que la langue littéraire marcha vers l'unité, les formes nouvelles qu'elle empruntait, soit aux dialectes provinciaux, soit au grec et au latin, la rendirent inintelligible aux populations des campagnes : une séparation s'opéra entre la manière de parler des classes cultivées et celle du peuple; le langage local se fractionna en divers dialectes.

Le normand s'est ainsi divisé en trois variétés dialectales principales, qui dérivent des habitudes de ceux qui le parlent : le langage des faubourgs, celui des côtes, et celui des populations rurales.

Le type du premier est le purin ou gros normand, dont la terre classique est à Rouen dans les quartiers Saint-Vivien et Martainville, mais qui s'est retrouvé également dans les quartiers populaires de la plupart des villes manufacturières, notamment à Lisieux.
On appelait purins, avant l'invention de la filature à la mécanique, les fileurs de laine à la main. Le langage purin, tout cynique et grossier qu'il est, possède une littérature : bon nombre de pamphlets ont été écrits dans ce dialecte aux XVIIe et XVIIIe siècles. Nous citerons la Muse normande, recueil satirique que David Ferrand fit paraître 1621 à 1655; l'Inventaire de la Muse Normande, ou Recueil de plusieurs ouvrages facétieux en langue purinique, du même auteur; la Muse normande de Louis Petit, qui fut l'ami intime de P. Corneille et le collaborateur de Ferrand; la mazarinade publiée en 1649 sous le titre des Maltôtiers ou les Pesquieux en eau trouble; le Coup d'oeil purin, ou Conversation entre quatre personnes du bas peuple de la ville de Rouen, par Gervais, 1773, satire violente contre les membres du Conseil du Roi qui avaient remplacé les membres du parlement de Normandie chassés par le chancelier Maupeou.

Le purin est en partie le patois du pays de Caux et du Roumois; les campagnes de Louviers ont conservé un grand nombre de mots et de locutions qui lui sont propres.
A Caen et à Falaise on a vu apparaître un dialecte très voisin du purin; c'est aussi du gros normand, où l'on trouve, ajoutée au fond du patois ordinaire, une forte dose d'expressions triviales et d'intonations poissardes.
Le langage des côtes offre d'autres transformations, et se ressent du voisinage de la Picardie. Les pêcheurs du faubourg du Pollet, à Dieppe, ont la prononciation molle; les j et les g deviennent des z dans leur boucle. Leur accent singulier se reproduit chez les pêcheurs et les pilotes de Quillebeuf. Les terre-neuviens des côtes de l'Avranchin avaient aussi, naguère, une langue spéciale pour leur industrie.

Le dialecte des campagnes est infiniment supérieur comme langage à celui des faubourgs et des gens de mer. Il est plus primitif, plus naïf; c'est lui qui est l'héritier de l'ancien dialecte normand. Mais il n'a conservé son originalité que dans quelques parties du Bocage (Ouche, Passais, Perche, Coutançais, Pays de Caux rural). Toutefois ce n'est pas chez les paysans du Bessin et du Cotentin que l'on trouverait la véritable clef de l'ancien normand, en ce qui concerne les questions de prononciation; c'est dans les îles de la Manche, notamment à Jersey et Guernesais, où l'on suit encore la Coutume de Normandie, non réformée, et, où le dialecte normand du XIIe siècle s'est perpétué dans la population rurale, à côté de l'anglais."
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Mer 26 Aoû - 17:40

en effet c'est intéressant. Dans la MAnche, au nord, certains pensent prêchi, mais il n'ont pas de vocabulaire. C'est donc un mélange de français et de quelques mots normands, si bien que pour eux on ne peut pas parler de langue. En plus ça ne les intéresse pas d'aller se perfectionner. Qaund on leur dit qu'il faut sauver le normand comme les vieux bâtiments on les voit avec la joue sous l'u! Touot égalués! Etonné, surpris.

L'heure est assez grave tout de même. Evil or Very Mad
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par LORD le Mer 26 Aoû - 18:51

D'après cet article il suffirait de prendre le Jérriais et l'enseigner dans toute la Normandie et le tour est joué...
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Guillaume le Mer 26 Aoû - 19:20

Il faudrait le faire avec ce qui reste de vivant: le parler du COtentin ou le cauchois...

Le cauchois étant devenu un quasi français régional, j'opte personnellement pour la première option
avatar
Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par LORD le Mer 26 Aoû - 19:50

Mais ce qui reste de plus vivant c'est pourtant bien le Normand de d'Jérri...
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Guillaume le Mer 26 Aoû - 19:53

Oui, mais réalité historique oblige, c'est une terre anglaise...désolé pour les adorateurs de la grande normandie d'il y a 800 ans...S'il l'on pousse ce raisonnement au bout, il faut réintégrer le normand originel de Wace, dépourvu de toute influence française.
avatar
Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par LORD le Mer 26 Aoû - 20:16

Certes Guilloume je comprends ta position mais ce n'est pas parce que Jersay est annui anglaise que le la langue Normande originelle de cette île l'est.

Et le Normand de la grand terre n'est peut être plus si "Normand" que cela tant l'influence du français l'a transformé. En apprenant ce "type" de Normand d'annui on apprend en fait que quelques mots et expressions noyées dans la langue française et non une véritable langue Normande qui, je te l'accorde, n'est plus parlée en Normandie continentale depuis 7 siècles!!

Mais le débat mérite d'être soulevé.... d'autres régions sont retournées vers une source ancienne d'une langue qui de toute façon n'était plus parlée!!

Dans un sens même le Breton à été recréé.
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Guillaume le Mer 26 Aoû - 20:35

Je trouve plus cohérent une revitalisation qu'une réanimation , ou qu'une greffe Wink
Qu'en pensent lé mait' es loceis ? (Crosman et Crapaud ?)
avatar
Guillaume

Messages : 1182
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 41
Localisation : Le Neubourg / Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur http://pfnormandie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Mer 26 Aoû - 23:16

le Crapaud dira comme moi que le jerriais est bien encombré de mots anglais itou!!!

Le parler du Cotentin, oh on l'entend fréquemment mais pas dans une phrase entière. Pourquoi: parce qu'il n'y a pas d'enseignement, pas de manifestations suffisantes sur la langue, que les groupe des "parler" restent entre eux jusqu'à la l'hus dé leus cimettyire! Combien sommes nous encore à essayer d'écrire au moins avec un vocabulaire et des expressions typiques!? Combien y a t-il seulement de "jeunes" qui font vivre la langue dans des textes disons modernes? Bien peu en fait. Aucun dirons certains...

Jersey a encore uen chance de sauver quelque chose car il y a une volonté politique qui implique un enseignement et des "permanents" qui oeuvre pour sa sauvegarde. Ailleurs bien peu de monde s'y met et pour le Caux je n'ai pas d'espoir en ce qui me concerne. La chouque, Magene sont penchées au dessus du respirateur artificiel.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par LORD le Jeu 27 Aoû - 9:31

Bon ben alo autant achever la bête... c'est pas beau de laisser souffrir eune malade!!
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Jeu 27 Aoû - 11:39

Elle sent rien, se souvient de rien...l'enterrement est déjà programmé par certains. A vous de voir dans quel camp vous êtes Very Happy http://smileys.sur-l St Olaf
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Jarl le Dim 30 Aoû - 20:16

Vaste débat. Sauvons ce qui peut l'être, pour le reste faisons comme les basques : Innovation grammatical, innovation du vocabulaire et modernisation de celui-ci. En d'autre terme, allez chercher les mots qui nous manque dans l'Anglais, le Norvégien & Danois, en les normanisant. regardez, un chat ce dit Eun Cats en Normand, itou en Anglais sauf que c'est A Cats et en norvégien c'est Katt. Alors si il nous maque des mots en normand, faut les chercher du coté de nos influences et voir si y'a des similitudes, si un mot qui nous manque se prononce pareil en Angleterre et Norvège alors faut le prendre en le normanisant ! Moi c'est ce que je pense, renormaniser l'orthographe, moderniser notre vocabulaire et importer des mots de nos frères du nord pour renormaniser nout'locey !
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Lun 31 Aoû - 12:42

ça ne suffit pas Jarl...les locuteurs actuels ne se préoccupent pas de ça, ni même de transmettre plus que ce qu'ils connaissent.

Ceux qui voudraient apprendre sont loin de ces considérations pour la grande majorité...

Le pb est + vaste d'ailleurs, il se trouve au nouveau de la réappropriation de la culture en général et donc de sa visibilité à tout point de vue (et non pas seulement au niveau de déclaration d'intention ou de constatation de bon aloi).

Méfious dé ne pas cachi la cherette dévaunt l'beu.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Jeu 18 Mar - 0:09

Voilà une chose qui n'intéresse ni Legrand, ni Lemaire, ni Le Borgne, ni Beauvais. En effet la langue de bois ne convient pas pour prêchi normaund!

Gros succès pour l'atelier normand
(source MAGENE.COM)
(voir au 13/3) Catharine Masson, chercheuse américaine en
linguistique, a
réussi son pari : la salle était pleine ! Catharine et Rémi
Pézeril
ont dressé un état de la situation actuelle de la langue normande.
Invité surprise, l'écrivain Maurice Fichet a dit plusieurs textes
en
normand. Enfin, chacun a pu s'exprimer librement autour de cette
belle
langue à conserver, malgré l'acharnement institutionnel pour
l'éradiquer.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par LORD le Jeu 18 Mar - 1:05

http://smileys.sur-l
avatar
LORD

Messages : 6949
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par denis le Jeu 18 Mar - 14:04

AMHA, ce qu'il faut, c'est reprendre les expressions normandes(Y a t-il un dico des expressions ? ) , les remettre dans leur contexte :
apprendre le Normand sans expliquer les roots, c'est comme planter un arbre sur du béton !
avatar
denis

Messages : 629
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 65
Localisation : Rouen et l'Oise

Voir le profil de l'utilisateur http://denis76.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Jeu 18 Mar - 17:43

il y a des livres sur les expressions. Sur Magene.com j'ai mis un lexique de normand courant qu isera aussi dnas le dernier N° de la voix du Donjon spécial normand à commander sur le site. Il y en a aussi dans le dico de Magene.com.

Si vous avez des expressions à traduire donner des idées. Merci

VOIR LES FICHES PRATIQUES
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Clem1066 le Jeu 18 Mar - 20:00

Pourrais tu me traduire ça :

" Normands , guerriers d'hier et d'aujourd'hui (annuyi c'est ça ?) ! "
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 24
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Jarl le Jeu 18 Mar - 21:15

Nourmaunds, werreurs d'aôtefeis y d'annieu (ou annhyi/annui pour certains) Wink

avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Ven 19 Mar - 22:09

oui annyi, annui, annhyi...suivant les régions

pour combattants le mot a disparu ça étonne?

sinon chevallyis, guerryis, houmes dé batte ou simplement roggus.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Jarl le Ven 19 Mar - 22:58

Non Crosman, tu as Werre qui signifie Guerre donc pour guerrier tu peux très bin dire Werreur Wink
avatar
Jarl

Messages : 1464
Date d'inscription : 24/03/2008
Age : 25
Localisation : Bayeux (14)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/action-normande/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par crosman le Ven 19 Mar - 23:14

ou werreman (comme bruma ou crosman ) mais ça n'en fait pas un combattant dans le sens que je crois entendre dans le slogan... . Par ailleurs suivant les pays de Normandie on dit W ou gj.
avatar
crosman

Messages : 5473
Date d'inscription : 09/09/2008
Age : 60
Localisation : région parisienne et le Rozel (50)

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/jeuxtradinormandie/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Clem1066 le Sam 20 Mar - 0:55

dans le sens où les guerriers se battent ^^
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 24
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par denis le Sam 20 Mar - 15:11

werreurs ..... proche de warriors
avatar
denis

Messages : 629
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 65
Localisation : Rouen et l'Oise

Voir le profil de l'utilisateur http://denis76.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Clem1066 le Sam 20 Mar - 15:54

" werreurs ..... proche de warriors "

C'est exactement se que je me disais quand j'ai vu le mot ^^
avatar
Clem1066

Messages : 810
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 24
Localisation : Nourmaundie - Kaem

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Northmannia1066TV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langue Normande.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum