Fête de la carotte des sables de Créances (50).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de la carotte des sables de Créances (50).

Message par LORD le Ven 12 Aoû - 11:34

Boujou.

Elle fait vivre la région. Depuis 21 ans, la carotte des sables de Créances a sa fête, un grand succès populaire qui ne se dément pas. Samedi, plus de 25 000 visiteurs sont attendus.
Une très grande fête pour un petit légume : samedi, Créances célébrera une nouvelle fois la carotte, le produit emblématique de ses maraîchers. Une manifestation que ses organisateurs espèrent une fois de plus « festive et haute en couleur » et dont le succès populaire enfle année après année. Autour de 25 000 visiteurs étaient venus en 2010, pour le 20e anniversaire. Yves Lesigne, le président de l'Association de la fête de la carotte, espère bien sûr « faire encore mieux ».

300 exposants :

Au coeur de l'événement, il y a la très grande vente au déballage, qui devrait cette année attirer 300 exposants, venus de toute la Normandie et de plus loin. Les premiers chineurs se présentent généralement à l'aube. À 8 h, la foule est déjà entre les étales pour quêter les bonnes affaires.

La journée sera rythmée par les traditionnelles animations : défilé en costumes d'autrefois, concours de décorations légumières, tombola, concours de dessins, concert et cérémonies de la confrérie des Moagous de carottes de Crianches, qui veille sur le précieux légume.

Les maraîchers dans la fête :

Les maraîchers eux-mêmes seront bien sûr présents. Chaque année, des milliers de sacs de légumes à prix modiques partent entre les mains des visiteurs. Ainsi, le syndicat des producteurs de Carottes et de poireaux de Créances a prévu pour l'occasion « seulement » une tonne de carottes. « On est une petite structure », explique Jacky Néel, son président. « Elles ont été préparées exprès pour la fête, sous bâche, pour pouvoir être récoltée plus tôt. » Le succès de leur production vient de leur mode de culture, dans les sables de la région, qui garantie un produit très coloré, tendre, et sans coeur fibreux.

En mai dernier, ce même syndicat avait tiré la sonnette d'alarme, alors que l'interdiction d'un produit phytosanitaire menaçait cette culture vitale pour l'économie locale. Une autorisation provisoire avait été accordée dans l'urgence mais aujourd'hui les nouvelles semblent bonnes : « On a reçu un courrier du ministère nous assurant que la suppression des composants incriminés était en cours. Cela pourrait permettre une autorisation permanente. » Les producteurs peuvent savourer leur fête un peu plus sereins.

Nils HÉDOUIN. Ouest France.

LORD

Messages : 6905
Date d'inscription : 16/12/2007
Age : 53
Localisation : NORMANDIE en PEURCHE

Voir le profil de l'utilisateur http://mytrojanspace.musicblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum